Albiosc

Esparron-de-Verdon

Esparron-de-Verdon

Vue générale du village
Vue générale du village

Esparron-de-Verdon#Héraldique
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Digne-les-Bains
Canton Riez
Code Insee abr. 04081
Code postal 04800
Maire
Mandat en cours
Gérard Burle
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Luberon Durance Verdon

Pays de Haute-Provence

Démographie
Population 413 hab. (2006)
Densité 12 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 23″ Nord
       5° 58′ 20″ Est
/ 43.7397222222, 5.97222222222
Altitudes mini. 307 m — maxi. 585 m
Superficie 34,2 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Esparron-de-Verdon est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Esparronnais.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 386 m d’altitude[1].

La commune est traversée par le sentier de grande randonnée GR4.

Toponymie

La localité apparaît pour la première fois dans les textes en 1046-1066 (castrum Sparronis). Le terme occitan, qui signifie balustre, désigne ici la falaise montagneuse proche du village[2].

Communes limitrophes [3]

Économie

Une coopérative de distillation de la lavande se trouve à Esparron, qui profite quelque peu du tourisme grâce au lac de barrage sur le Verdon, avec quelques régates et autres activités nautiques. Les touristes sont accueillis dans un camping ou un camp de naturiste.

Histoire

Le château.

Le territoire de la commune est fréquenté dès le paléolithique, et des vestiges datant du néolithique et de l’âge du Bronze ont également été retrouvés[4]. Esparron apparaît dans les chartes en 1055, sous différents noms : Sparro, Esparro, Sparonum.

Ses seigneurs et coseigneurs sont les abbés de Lérins (990-1259), les comtes de Provence, les Beaumont (1271-1386), les Esparron (1309-1480), et enfin les Castellane à partir de Boniface VI de Castellane (1226-1787)[5]. En 1262, le château est pris par Charles d’Anjou.

Le château appartient toujours à la famille de Castellane, malgré sa vente comme Bien national à la Révolution française : un ami de la famille le racheta et le leur remit ensuite[1]. Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[6].

La commune fusionne avec Albiosc (cité au XIIe) en 1973[7].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 mars 2008 Stanis Matheron
mars 2008 Gérard Burle[8]

Démographie

Évolution démographique
1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
642[1] 384 510 519 542 509 506 439 427
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
427 410 386 465 376 371 367 312 293
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
272 231 235 207 170 155 157 159 124
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 -
86 65 81 118 206 290 312 413[9] -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[10], EHESS[7]
Courbe d'évolution démographique d’Esparron-de-Verdon depuis 1765

Lieux et monuments

L'église.

L’aven Vauclare contient un puits à offrandes datant de l’âge de bronze.

Le château, construit par les Castellane, possède un donjon carré du XIIIe siècle, aux étages voûtés en berceau. Le sommet est crénelé et équipé d’archères d’angle[11],[12], classé monument historique. Six corps de logis encadrent le donjon, dont un datant du XVe siècle (style Louis XII[13]), sa façade a été refaite sous Louis XIV. Un autre logis porte la date de 1780[14]. Le donjon est classé monument historique, les toitures et les logis sont inscrits[15].

L’église est placée sous le vocable de saint André et sous le patronage de sainte Marie-Madeleine. Elle est de style roman, avec des reprises du XVIIe siècle. Le campanile est disposé directement sur un rocher. À Albiosc, église Saint-Pierre-ès-Liens a été agrandie au XVIIIe siècle. L’horloge date de 1758 selon Raymond Collier[16], de 1723 selon la DRAC ; elle est classée[17], comme le tableau du retable représentant la mort de saint Joseph[18].

Héraldique

Blason Esparron-de-Verdon.svg

Blasonnement :
Les armes d’Esparron sont de gueules à la bande d’argent chargée d’une épée d’or dans son fourreau de sable

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p.

Notes

  1. a , b  et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales § 22201, p 1189
  3. Magazine Conseil général, juillet-août 2008, p 7
  4. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 8-10
  5. « XVe journée archéologique », dans Annales de Haute-Provence no 308, 2e trimestre 1989, p 11
  6. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  7. a  et b EHESS, notice communale d’Esparron-de-Verdon de la base de données Cassini, consultée le 25 juillet 2009
  8. Site de la préfecture des AHP
  9. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  10. Esparron-de-Verdon sur le site de l’Insee
  11. « XVe journée archéologique », dans Annales de Haute-Provence no 308, 2e trimestre 1989, p 12
  12. Raymond Collier, op. cit., p 246
  13. Raymond Collier, op. cit., p 251
  14. Raymond Collier, op. cit., p 246
  15. Arrêtés du 6 mars 1979, notice de la Base Mérimée, consultée le 9 novembre 2008
  16. Raymond Collier, op. cit., p 521
  17. Arrêté du 20 juin 1990, notice de la Base Mérimée, consultée le 9 novembre 2008
  18. Arrêté du 30 décembre 1991, notice de la Base Mérimée, consultée le 9 novembre 2008
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Esparron-de-Verdon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albiosc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Esparron-de-Verdon — 43° 44′ 23″ N 5° 58′ 20″ E / 43.7397222222, 5.97222222222 …   Wikipédia en Français

  • Anciennes Communes Des Alpes-de-Haute-Provence — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Alpes de Haute Provence qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Alpes-de-Haute-Provence — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Alpes de Haute Provence qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des alpes-de-haute-provence — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Alpes de Haute Provence qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Esparron-De-Verdon — Vue générale du village Détail …   Wikipédia en Français

  • Esparron-de-verdon — Vue générale du village Détail …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes des Alpes-de-Haute-Provence — Cette page vise à retracer toutes les anciennes communes du département des Alpes de Haute Provence qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les… …   Wikipédia en Français

  • Esparron-de-Verdon — Esparron de Verdon …   Deutsch Wikipedia

  • Celto-ligure — Ligures Les peuples dans la péninsule italienne au début de l âge du fer :      Ligures …   Wikipédia en Français

  • Ligures — Les peuples dans la péninsule italienne au début de l âge du fer :      Ligures …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”