Groupe Bilderberg


Groupe Bilderberg

Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce sommet annuel est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non-médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences.

Sommaire

Fondation

Hôtel de Bilderberg, à Oosterbeek, aux Pays-Bas, lieu de la première conférence Bilderberg en 1954.

L'idée du lancement de cette conférence date de 1952. Amorcée en mai 1954 à l'hôtel Bilderberg (d'où son nom), situé à Oosterbeek aux Pays-Bas, elle réunit sur invitation environ 130 personnes. Elle possède par ailleurs des bureaux à Leyde[1]. Ses membres, hommes politiques, industriels, banquiers, journalistes, s'appellent eux-mêmes les « Bilderbergers » ou « groupe Bilderberg ».

On compte parmi les fondateurs le prince Bernhard des Pays-Bas, Denis Healey (ex-ministre des finances britannique), Joseph Retinger (diplomate polonais, connu pour son fédéralisme et pour son rôle dans la construction européenne), David Rockefeller (banquier américain), Joseph Luns (ex-secrétaire général de l'OTAN) et Paul Van Zeeland (ex-premier ministre belge et banquier).

Certaines sources citent également Paul Rijkens, ancien PDG du groupe de produits de grande consommation Unilever[2]. Selon Denis Robert et Ernest Backes, le club de Bilderberg aurait été créé à l'initiative d'Henry J. Leir[3].

Controverses

La non-médiatisation des conférences de Bilderberg, qui se tiennent au mois de mai ou juin de chaque année, a entraîné des spéculations sur une éventuelle discipline médiatique de silence qui violerait l'éthique journalistique. Parmi les reproches émis à l'encontre de Bilderberg, on notera la crainte de voir une structure collégiale abritant un petit nombre de personnes prendre, sans contrôle démocratique par des tiers, des décisions importantes en économie ou en politique. Des sources journalistiques belges évoquent la possibilité que les membres de la conférence s'engageraient à user de leur influence pour faire appliquer ce qui a été convenu au cours de la conférence[4].

Selon l'historienne Chloé Maurel, le groupe Bilderberg, créé dans le contexte de la guerre froide pour renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires d’Europe occidentale, dont les réunions et décisions sont très confidentielles et ne sont absolument pas médiatisées, prend des décisions politiques et économiques importantes, dans l’opacité et sans aucun contrôle démocratique[5].

En 2003, en réponse à une question parlementaire, le Conseil fédéral suisse précise que :

« les conférences Bilderberg sont un forum d'échange sur les principaux sujets d'actualité dans les domaines les plus divers entre membres de gouvernements, diplomates, politiciens, personnalités de l'économie, représentants de la science, de la formation, de la presse et d'instituts spécialisés. [...] L'objectif de cette conférence privée est une discussion libre et ouverte. Les participants y défendent leur opinion personnelle et n'y parlent pas au nom de leur gouvernement ou de leur employeur. C'est pour cette raison que les organisateurs renoncent à faire de la publicité autour de ces discussions. [...] Les participants qui acceptent une invitation personnelle à la conférence se déclarent prêts à renoncer à toute publicité. Du reste, il ne s'agit pas de négociations, mais de discussions qui permettent et favorisent une mise en réseau des idées et des personnes »[6].

Interrogé par le journaliste français Bruno Fay, Nicolas Beytout, qui a reconnu avoir été invité à plusieurs reprises, confirme l'opacité de l'organisation :

« J’ai fait trois Bilderberg. Mais on ne demande pas à participer : on est invité par le comité de direction. Nous sommes installés par ordre alphabétique, il n’y a absolument aucun protocole ni décorum. Des sessions thématiques sont annoncées à l’avance avec deux ou trois orateurs qui font un exposé avant d’ouvrir le débat avec la salle. La confidentialité est un gage très grand de sincérité qui permet aux participants de dire vraiment ce qu’ils pensent »[7].

Dernières réunions depuis 2000

Carte des pays ayant eu, en 2009, le plus de politiciens présents aux réunions Bilderberg depuis leur lancement en 1954.
Ben Bernanke, directeur de la Réserve fédérale des États-Unis, quittant la conférence Bilderberg de 2008.

Autres réunions informelles

Réunion du groupe à du 3 au 6 juin 2006 au Brookstreet Hotel à Kanata, Canada
Conférence du groupe à l'Hotel Dolce de Sitges en 2010 en Espagne

Certaines réunions, auxquelles ils figurent comme invités, sont l'occasion pour quelques membres du groupe de se rencontrer.

Liste des membres

En juin 2011, la liste des participants du groupe a été dévoilée par le site 20 Minuten Online[18][19].

Analyses et dévoilements

Lors de la réunion du groupe Bilderberg à Torquay en 1977, le journal Libération publia une analyse de Roger Mennevée affirmant que ce Groupe envisageait d’instaurer un gouvernement mondial dirigé par les Etats-Unis, qui comporterait l’abandon des souverainetés nationales, l’instauration d’une planification technique de l’économie, et l’établissement d’une monnaie internationale[20]. L'ex-agent d'un service de renseignement espagnol, Luis M. González-Mata, en 1979, dans son livre, Les maîtres du monde, est l'un des premiers à dévoiler l'existence et le fonctionnement du Groupe Bilderberg[21].

Notes et références

  1. Bilderberg Conferences: Secret lobbying for Anti-Democratic United States of Europe by transatlantic Power Elite
  2. Dépêche de l'Agence France-Presse du 14 mai 2009 sur le site Romandie.ch
  3. Denis Robert et Ernest Backes, Révélation$, Les Arènes, février 2001, 455 pages, (ISBN 2912485282).
  4. RTL-TVI, émission Le Journal, présenté par Florence Reuter, à propos de la rencontre du Groupe Bilderberg à Genval en 2000] sur www.dailymotion.com
  5. Chloé Maurel, Géopolitique des impérialismes, Paris, Studyrama, 2009, p. 185.
  6. geschaefte.aspx Curia Vista - Objets parlementaires, Question ordinaire, Conférence Bilderberg à Versailles, par Ulrich Schlüer, le 19 juin 2003
  7. Dans l'Ombre du pouvoir, une enquête de Bruno Fay, le 29 mars 2005.
  8. RTL-TVI, émission Le Journal, présenté par Florence Reuter, à propos de la rencontre du Groupe Bilderberg à Genval en 2000 sur www.dailymotion.com
  9. Article de Pepe Escobar de l’Asia Times Online du 22 mai 2003. www.atimes.com
  10. Financial Times, 1er mai 2005.
  11. Témoignage concernant l'infiltration de Daniel Estulien
  12. Mehmet Ali Birand, « What was discussed at Bilderberg? », Turkish Daily News, 5 juin 2007.
  13. Bilderberg Announces 2008 Conference, BusinessWire, accès le 6.7.2008
  14. Balkenende to Meet Bush in Washington, NIS News Bulletin, 25-5-2008
  15. http://www.bilderbergmeetings.org/participants_2010.html
  16. www.voltairenet.org
  17. De Tijd, www.mediargus.be
  18. http://www.20min.ch/finance/news/story/30440710
  19. https://sites.google.com/site/130bilderberg/2011
  20. Libération (journal), Bilderberg, 26 Avril 1977, par Roger Mennevée
  21. Tribune de Genève, Les "maîtres du monde" à Saint-Moritz, par Roland Rossier, 11-12-13 juin 2011, p.1

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Filmographie

  • Endgame: Blueprint for Global Enslavement, documentaire de Alex Jones (2007)
  • The Obama Deception: The Mask Comes Off, documentaire de Alex Jones (2009)
  • The Invisible Empire, documentaire de Jason Bermas (2010)
  • Le jeu de l'argent, documentaire des Archives Oubliées (2005, Canada)

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Groupe Bilderberg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des rencontres du Groupe Bilderberg — Depuis 1954, le Groupe Bilderberg a organisé une rencontre par année accessible sur invitation seulement. 1954 (29 31 mai) à l hôtel de Bilderberg à Oosterbeek, Pays Bas 1955 (18 20 mars) à l Hotellerie Du Bas Breau à Barbizon, France 1955 (23 25 …   Wikipédia en Français

  • Liste des participants au groupe Bilderberg — La liste suivante comprend les personnalités participant au Groupe Bilderberg. Cette liste reprend la liste dévoilée par le site 20 Minuten Online[1] en juin 2011. Sommaire 1 Par pays 1.1 France 1.2 Allemagne …   Wikipédia en Français

  • Bilderberg — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Bilderberg Group — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Groupe de Bilderberg — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Conférence Bilderberg — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Anexo:Participantes en el Grupo Bilderberg — Lo que sigue es una lista de personas prominentes que han asistido a una o más conferencias organizadas por el Grupo Bilderberg. La lista está organizada por categorías. No está completa e incluye personas vivas y fallecidas. Los años en que… …   Wikipedia Español

  • Bilderberger — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Bilderbergers — Groupe Bilderberg Le groupe Bilderberg, ou conférence de Bilderberg, ou encore Club Bilderberg est un rassemblement annuel et informel d environ 130 membres, dont la plupart sont des personnes d influence dans les domaines des affaires, des… …   Wikipédia en Français

  • Dominique Baettig — Mandats Conseiller national …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.