Albin Haller
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haller.
Albin Haller
Image illustrative de l'article Albin Haller
Naissance 7 mars 1849
Fellering (France)
Décès 29 avril 1925
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Chimie organique
Institution ESPCI ParisTech, Faculté des sciences de Paris
Diplômé de Ecole de pharmacie de Nancy
Renommé pour Travaux sur les dérivés du camphre et mécanisme de trans-estérification
Distinctions Prix Jecker de l'Académie des sciences (1898)
médaille Davy de la Royal Society (1917)
membre de l'Institut (1900)

Albin Haller, né à Fellering le 7 mars 1849 et mort le 29 avril 1925, est un chimiste français[1], membre de l'Académie des sciences, directeur de l'ESPCI ParisTech.

Issu d'une famille modeste, Albin Haller fréquente l'école primaire supérieure de Wesserling avant de devenir apprenti menuisier chez son père. Remarqué par le pharmacien local, il est envoyé chez un pharmacien de Munster qui avait appris la chimie avec Jacquemin, élève de Gerhardt, dont le nom à l'École de pharmacie de Strasbourg est lié à l'histoire des salicylés. Il est bachelier ès sciences à Strasbourg en 1870. En 1872, il suit le cours de l'École supérieure de pharmacie nouvellement créée à Nancy[2]. Il obtient à Paris une thèse de docteur ès sciences sur le camphre. Maître de conférence en 1879, il est professeur en 1884. Il est directeur de l'Institut chimique de Nancy, créée en 1887, puis professeur en 1899 à la Sorbonne où il succède à Charles Friedel à la chaire de chimie organique. Il est directeur de l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris de 1905 à sa mort. Il y réorganise les études et introduit un cours de chimie physique et un de mécanique appliqué.

Albin Haller est président de la Société chimique de France élu en 1904 et 1910. En 1900, il est élu membre de l'Académie des sciences, dont il est président en 1923[3]. Il est également membre de l'Académie de médecine et de l'Académie d'agriculture de France. Il reçoit prix Jecker de l'Académie des sciences en 1898 et la médaille Davy de la Royal Society en 1917.

Sa femme, Lucie Comon est la cousine germaine de Henri Poincaré[4]. Il était espérantiste[5]

Travaux scientifiques

Il étudie les dérivées du camphre[6], synthétise l'acide nitrique (1888) et le menthol (1905). Il comprend les mécanisme de trans-estérification et l'importance de l'amidure de sodium pour la synthèse des cétones ramifiées[7]. En chimie végétale, il obtient une meilleure séparation des alcools terpéniques des huiles essentielles d'une grande importance pour l'industrie des parfums.

Références

  1. Itinéraires de chimistes. Laurence Lestel
  2. Biographie de la Faculté de pharmacie de Nancy
  3. Académie des Sciences
  4. Photographie d'Albin Haller avec Henri Poincaré
  5. http://www.lc-maillard.org/biog08.htm
  6. A. Haller, Le Camphre et ses dérivés (Berger-Levrault, 1879)
  7. G. Bram, et X. Bataille, Albin Haller et l’amidure de sodium : la naissance de la chimie des bases fortes, Comptes rendus de l’Académie des Sciences IIb, vol. 324(10), 1997, p.653-657
Précédé par Albin Haller Suivi par
Charles Lauth
Chaire de chimie organique de l'ESPCI ParisTech
1905-1924
Charles Dufraisse

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albin Haller de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albin Haller — (7 March 1849 1 May 1925) was a French chemist. He won the Davy Medal. He founded the École Nationale Supérieure des Industries Chimiques in Nancy …   Wikipedia

  • Rue Albin-Haller — 13e arrt …   Wikipédia en Français

  • Haller — is a surname of English and German origin. It is the last name of:* Albin Haller, French chemist * Albrecht von Haller, Swiss anatomist and physiologist * Berthold Haller, Swiss educator, preacher and church reformer * Eric Haller * Frank Haller …   Wikipedia

  • Albin (given name) — Albin ( AHL been ) is a masculine Polish, Scandinavian, and Slovenian given name, from the Roman cognate Albinus , derived from the Latin albus , meaning white or bright . In Estonia, France, Hungary, Poland, Slovakia, and Sweden March 1 is Albin …   Wikipedia

  • Haller — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Localités 2 Patronyme 2.1 F …   Wikipédia en Français

  • Albin Csáky — Minister of Religion and Education of Hungary In office 22 September 1888 – 10 June 1894 Preceded by Gábor Baross …   Wikipedia

  • Histoire de l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris — Article principal : École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris. L’histoire de l École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI ParisTech) commence en 1882, lorsque… …   Wikipédia en Français

  • ESPCI — École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris ESPCI ParisTech Nom original École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris Informations Fondation 1882 Type …   Wikipédia en Français

  • ESPCI ParisTech — École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris ESPCI ParisTech Nom original École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris Informations Fondation 1882 Type …   Wikipédia en Français

  • Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles — École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris ESPCI ParisTech Nom original École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris Informations Fondation 1882 Type …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”