Albien
v · Ma)
Sigle ICS
AL
Code RVB de l’ICS
{{{RVB}}}
Code CMJN de l’ICS
20 0 40 0
 

Période Séries Étage Âge (Ma)
Paleogene Paleocene Danien Plus jeune
Crétacé Supérieur Maastrichtien 65.5–70.6
Campanien 70.6–83.5
Santonien 83.5–85.8
Coniacien 85.8–89.3
Turonien 89.3–93.5
Cenomanien 93.5–99.6
Inférieur Albien 99.6–112.0
Aptien 112.0–125.0
Barremien 125.0–130.0
Hauterivien 130.0–136.4
Valanginien 136.4–140.2
Berriasien 140.2–145.5
Jurassique Malm Tithonien Plus âgé
Subdivision de la période Crétacé selon l'UISG, juin 2009.


Période Séries Étage Âge (Ma)
Paleogene Paleocene Danien Plus jeune
Crétacé Supérieur Maastrichtien 65.5–70.6
Campanien 70.6–83.5
Santonien 83.5–85.8
Coniacien 85.8–89.3
Turonien 89.3–93.5
Cenomanien 93.5–99.6
Inférieur Albien 99.6–112.0
Aptien 112.0–125.0
Barremien 125.0–130.0
Hauterivien 130.0–136.4
Valanginien 136.4–140.2
Berriasien 140.2–145.5
Jurassique Malm Tithonien Plus âgé
Subdivision de la période Crétacé selon l'UISG, juin 2009.

L'Albien est le dernier étage stratigraphique du Crétacé inférieur, entre -112 ± 1,0 et -99,6 ± 0,9 Ma[1]. Il succède à l'Aptien et précède le Cénomanien, premier étage du Crétacé supérieur.

Sommaire

Stratotype

L'Albien doit son nom à la rivière de l'Aube (de Albion puis Alba, nom latin de l'Aube[2]). La première occurrence de ce terme se retrouve chez Alcide d'Orbigny, qui le propose en 1842.

Bien que le GSSP ne soit pas encore ratifié par l'ICS, le stratotype aurait sa base définie par l'apparition de Praediscosphaera columnata (nanofossile calcaire), et sa limite supérieure (Cénomanien) par l'apparition de Rotalipora globotruncanoides (Foraminifère planctonique)[1]. L'alternance de lits de gaize et de lits phosphatés est caractéristique du stratotype français. On trouve également au titre de critère de reconnaissance, le Flammenmergel en Allemagne du nord, les lignites d'Iltrillas en Espagne, des grès en Nubie. Il existe au nord de Wissant et dans le Weald en Angleterre des affleurements de l’argile du Gault, un dépôt maritime rattaché à l'étage albien.

Notes et références

  1. a et b F.M. Gradstein, J.G. Ogg, A.G. Smith et coll., A Geologic Time Scale, 2004, pour International Commission on Stratigraphyrésumé disponible en ligne
  2. A. Foucault, J.-F. Raoult, Dictionnaire de géologie, 2005, Paris, Dunod, ISBN 2 10 049071 0

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ALBIEN — ALBIE Terme créé par d’Orbigny en 1842 pour le dernier étage du Crétacé inférieur, compris entre l’Aptien et le Cénomanien. Deux divisions de l’Albien sont utilisées en France: celle de Jacob (1907), fondée sur les faunes d’ammonites du sud est… …   Encyclopédie Universelle

  • Albien — Albin …   Wörterbuch der deutschen familiennamen

  • Nappe de l'Albien du bassin de Paris — La nappe de l Albien du bassin de Paris est une nappe d eau souterraine captive profonde présente dans une grande partie du bassin parisien. Cette nappe, qui se trouve dans des aquifères du Crétacé inférieur, est en connexion hydraulique avec la… …   Wikipédia en Français

  • Nappe de l'Albien (Algérie) — Nappe de l Albien se trouve en grande partie dans le Sahara d Algérie, elle est la plus grande réserve d eau douce au Monde. Sommaire 1 Notes et références 2 Annexes 2.1 Articles connexes 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Formation de Cedar Mountain — La Formation de Cedar Mountain est une formation géologique de l Utah (États Unis) composé de sédiments datant du Crétacé Inférieur. Sommaire 1 Requin et raie 2 Poisson à nageoires rayonnées 3 Amphibien …   Wikipédia en Français

  • Formation de Cloverly — La formation de Cloverly est une formation géologique datant du début du Crétacé située dans les États du Montana et du Wyoming aux États Unis. Sommaire 1 Requin et raie 1.1 Poisson à nageoires charnues 1.2 Reptile …   Wikipédia en Français

  • Géologie des Pyrénées — Empilement de différentes strates géologiques. Cet article traite de la géologie du massif montagneux des Pyrénées. Celles ci prennent naissance il y a 40 millions d années, à la place d une mer peu profonde, par la collision de la plaque… …   Wikipédia en Français

  • Bassin aquitain — Avec environ 66 000 kilomètres carrés le Bassin aquitain, ou Bassin d Aquitaine, est après le Bassin parisien le deuxième plus grand bassin sédimentaire de la France dont il occupe une grande part du sud ouest. Le bassin est établi sur… …   Wikipédia en Français

  • CRÉTACÉ — Le nom «Crétacé», du latin creta , la craie, a été donné par Jean Baptiste d’Omalius d’Halloy (1822) à l’ensemble lithologique qui, dans le bassin de Paris, comprend toute la série du Valanginien continental à la craie blanche sénonienne. Les… …   Encyclopédie Universelle

  • Lindry — 47° 48′ 03″ N 3° 25′ 12″ E / 47.8008, 3.42 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”