Graveson
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Graveson (ruisseau)

43° 51′ 04″ N 4° 46′ 25″ E / 43.8511111111, 4.77361111111

Graveson
Eglise romane de Graveson
Eglise romane de Graveson
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Arles
Canton Châteaurenard
Code commune 13045
Code postal 13690
Maire
Mandat en cours
Michel Pecout
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Rhône Alpilles Durance
Site web http://www.graveson-provence.fr
Démographie
Population 3 826 hab. (2008)
Densité 163 hab./km²
Gentilé Gravesonnais(es)
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 04″ Nord
       4° 46′ 25″ Est
/ 43.8511111111, 4.77361111111
Altitudes mini. 8 m — maxi. 143 m
Superficie 23,54 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Graveson est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Sommaire

Géographie

Graveson se trouve entre Tarascon (11 km au sud) et Avignon. Proche d'Arles, de la Camargue et des Alpilles, ce village de Provence se trouve dans les plaines du Bas-Rhône[1].

Histoire

Faits historiques[2]

Sous l'empire de Rome - De surprenantes découvertes ont été faites récemment suite aux fouilles sur le site de La Roque. Graveson, ce village de Provence situé entre Avignon et Arles, aurait été habité dès la préhistoire... enfin, pour ainsi dire, puisque le village lui-même n'existait pas encore.
C'est du VIe siècle avant J.-C. que datent les premières structures. Des bases de murs ont plus ou moins résistée au temps et montrent une occupation continue sur toute la période Gallo-romaine, entre le VIe siècle avant notre ère et le Ve siècle après J.-C. Et déjà en ces temps reculés Graveson était un lieu de passage fréquent. La voie Agrippa, fameuse route au départ de Lyon passait par le village de Provence pour aller à Arles.
Quand le règne de Rome s'achève le site deviendra une nécropole. Le fait corroboré par la découverte de 26 tombes intrigue. Pourquoi ce lieu a-t-il été abandonné des vivants ?

Les seigneurs Burgondes - Des siècles plus tard (vers le IXe) apparaîtra pour la première fois le nom de Graveson, consigné dans la charte du territoire d'Avignon. De puissante famille militaire, d'origine Burgonde, se sont installée et vont imposer une structure féodale.
Des remparts, bâtis sur des vestiges antiques, voient le jour, et défendent la cité. Le village devient une véritable forteresse. Le mur d'une épaisseur d'1,80 mètre et d’une hauteur de 8 mètres est doublé d'un chemin de ronde et entouré par des douves. Ici et là des tours le parsème tendis que des portes (grandes arches dans la murailles) ou poternes y sont aménagées. Graveson est devenue une véritable ville du Moyen Âge, bâtie pour la guerre.
De cette époque il demeure aujourd'hui la façade nord du château, située au centre du village, et le grand portail, qui abrite l'Office de Tourisme. Guerres politiques et religieuses ont ruiné le pays mais l'ont enrichi dans un même temps.

Protégé par Montmajour - Depuis le Moyen Âge, la religion a toujours touché, de près ou de loin, à Graveson. Au XIIe siècle la ville est sous la coupe des Archevêques d'Arles et d'Avignon. Plus tard le comte de Provence va céder ses droits à l'Abbaye de Montmajour, fondée au cœur du pays d'Arles en 948 par des moins bénédictins.
Une grande église fut construite en ces temps (avant le XIe siècle) et plusieurs fois remaniée et agrandie depuis. Aujourd'hui c'est une des plus grandes de la région, et peu d'églises peuvent rivaliser avec ses œuvres artistiques.
Le village ne changera pas beaucoup avant le XVIIIe siècle. Seuls deux quartiers, à l'est et a l'ouest, vont voir le jour, jusqu'à ce que les lois révolutionnaires donnent à la bourgeoisie ce qui appartenait jadis aux nobles et à l'Église.

Une époque glorieuse - À partir du XVIIIe siècle le village reprend des couleurs. Il va se développer au rythme des multiples activités qui s'y déploient.
Le village profite de la révolution industrielle. Expression territoriales et démographique se jumellent, notamment grâce à l'agriculture et à l'irrigation. C'est l'époque où naissent les grands jardins et les plantations fruitières.
On peu affirmer sans risque que le Graveson d'aujourd'hui est né dans cette période. Au niveau architectural, peu de choses ont changé. La Mairie, le Cours, le relais des postes (devenu hôtel de charme) datent de cette période faste.
Pour autant Le village de Provence n'aura pas échappé aux multiples crises de l'époque. L'agriculture traditionnelle doit faire place aux chemins de fer, au réseau routier et au commerce. Mais le village reste attaché à sa ruralité. Il préserve ses traditions et en instaure de nouvelles, comme la fête des peintres et des arts.

Héraldique

Armes de Graveson

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

De gueules, à une croix de Lorraine ou à double traverse, d'argent, accompagnée en pointe de trois bezans d'or, posés 2 et 1.

Politique et administration

La mairie de Graveson est ouverte Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. Fermetures exceptionnelles les lundis et mardis de la Fête de Saint Éloi (dernier week-end de juillet), lundi de la Fête Votive (premier week-end de septembre) et le 26 décembre.

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2008 en cours Michel Pecout    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelage

Graveson est jumelée avec Drapeau de la Suisse Thônex (Suisse) depuis 1975.

Population et société

Démographie

Ses habitants sont appelés les Gravesonnais[3].

Évolution démographique
(Sources : CASSINI[4])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 600 1 520 1 549 1 454 1 528 1 478 1 447 1 570 1 709
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 675 1 724 1 700 1 659 1 600 1 570 1 622 1 615 1 616
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 684 1 754 1 758 1 665 1 814 1 805 1 888 1 935 1 912
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 035 2 024 2 134 2 276 2 752 3 185 3 736[5] 3 797 3 826

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Manifestations culturelles et festivités

Le corso
Le Corso de Graveson[6] est une fête populaire, un carnavals auquel participent activement les gravesonnais. Une ambiance chaleureuse et festive domine alors deux week-end de février. Le Corso attire depuis plusieurs années, près de 3000 visiteurs. Les rues du village voient affluer un nombre conséquent de touristes et visiteurs, locaux ou régionaux.

Les fêtes anciennes
La Saint Éloi, la Saint Roch et la Saint Jean[7] sont de très anciennes fêtes – on en trouve des traces dès le XVIIe siècle à Maillane et Châteaurenard. Elles ont gardé tout leur rituel et sont plus qu’une fête folklorique ; elles sont une tradition vivante transmise par les aïeux.
C'est l'occasion de défilés de cavaliers, en costumes traditionnels de Provence. Une manière d'honorer les origines et la langue du pays. Ces fêtes se déroulent de mi-juin à début septembre dans différents villages de la Provence mistralienne, dont Graveson.

Films tournés à Graveson

Personnalités liées à la commune

Économie

[8]

Culture et patrimoine

  • Le musée Auguste Chabaud[9] est consacré au peintre et sculpteur gravesonnais (1882-1955) qui, installé dans sa demeure familiale au Mas de Martin, au pied de la Montagnette, a fait de celle-ci son principal sujet d'inspiration. D'abord postimpressionniste (Maison au bord d'un canal, 1902) puis apparenté au fauvisme par la force d'expression de ses tableaux aux couleurs violentes cernées de contours noirs, il peut être situé dans un courant proche de l'expressionnisme. On peut admirer Les vieilles Provençales, tableau de 1909, et, pour se souvenir de Graveson, La Roubine (1912) avec les platanes et leurs reflets sur le canal.
  • Musée des Arômes et du Parfum.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Graveson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Graveson — (Gravesoun) …   Deutsch Wikipedia

  • Graveson — Escudo …   Wikipedia Español

  • Graveson — Infobox Commune de France nomcommune=Graveson City gate in Graveson région=Provence Alpes Côte d Azur département=Bouches du Rhône arrondissement=Arles canton=Châteaurenard insee=13045 cp=13690 maire=Michel Pecout mandat=2008 2014 intercomm=Rhône …   Wikipedia

  • Graveson — Original name in latin Graveson Name in other language Graveson State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.85134 latitude 4.77189 altitude 16 Population 3331 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Graveson — This interesting surname is English. It is of medieval origins being both a patronymic and occupational. The derivation is from the ancient word greyve , meaning a steward, or originally a person in charge of estates or property, and itself a… …   Surnames reference

  • Graveson — Gravesoun n. de l. Graveson Bouches du Rhône …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Graveson (ruisseau) — Graveson Le Graveson à Lunas. Caractéristiques Longueur 12,9 km Bassin  ? Bassin collecteur …   Wikipédia en Français

  • Jan Graveson — is a British actress from County Durham in the North East of England. Career TelevisionBorn in Easington, County Durham to a mining family, she began performing on the club circuit at the age of 6, but made her television debut in White Peak Farm …   Wikipedia

  • Église de la Nativité de Marie à Graveson — Présentation Culte catholique Type Église Début de la construction …   Wikipédia en Français

  • Holiday home Mas Saint Louis Graveson — (Гравесон,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”