Albert Mansour
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mansour.

Albert Mansour est un homme politique libanais.

Après un passage éphémère au Parti Démocratique Libanais de Joseph Moghaizel (à ne pas confondre avec l’actuel Parti démocratique libanais de Talal Arslan) en 1969 et au début des années 1970, il est élu député grec-catholique de Baalbeck-Hermel en 1972.

Il prend part active aux négociations de l’accord de Taëf en Arabie saoudite en 1989 ce qui lui vaut d’être nommé cette année-là ministre de la Défense au gouvernement de Salim El-Hoss, le premier du mandat d’Elias Hraoui.

C’est lors de son passage au ministère que les troupes libanaises dirigées par le général Émile Lahoud et l’armée syrienne attaquent le palais présidentiel de Baabda, le 13 octobre 1990, pour déloger le général Michel Aoun, qui refusait de reconnaître la légitimité des autorités issues de Taëf.

Il devient ensuite ministre de l’Information dans le gouvernement de Omar Karamé entre 1990 et 1992.

Il échoue aux élections législatives de 1992 et dénonce les irrégularités qui ont entaché ce scrutin et le non-respect de l’esprit de Taëf. Il publie un livre, Le Putsch contre Taëf, dans lequel il dénonce le dévoiement de cet accord.

Opposé à Rafiq Hariri, critique à l’égard des Syriens sans pour autant couper définitivement les ponts avec eux, il s’affiche comme proche allié de Omar Karamé. En 2004, il forme avec Karamé, Salim El-Hoss, Boutros Harb, Nayla Moawad et Hussein Husseini, le Front National pour la Réforme. Ce groupe politique éphémère fut dissous en octobre 2004, quand Omar Karamé est nommé Premier ministre. Albert Mansour revient au gouvernement, comme ministre d’Etat sans portefeuille.

Malgré son positionnement politique et son retour au camp prosyrien, il n’est pas pris par le Hezbollah et par les alliés de la Syrie sur la liste électorale à Baalbeck-Hermel. Il échoue en 2005, pour la quatrième fois d’affilée, à retrouver son siège de député.

Précédé par Albert Mansour Suivi par
Michel Aoun
1988-1990
Drapeau du Liban Liban
Albert Mansour
Ministre de la Défense
1989-1990
Michel Murr
1990-1992
Edmond Rizk
1989-1990
Drapeau du Liban Liban
Albert Mansour
Ministre de l'Information
1990-1992
Michel Samaha
1992-1995

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Mansour de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mansour — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Mansour (arabe : منصور Manṣūr; parfois épelé Mansoor, Mansour ou Mensur) est un prénom masculin, parfois un nom, arabe signifiant victorieux par aide …   Wikipédia en Français

  • Albert Muis — dans son atelier, Amsterdam, 1944. Autres noms Alberto Activité …   Wikipédia en Français

  • Albert Samama-Chikli — Portrait d Albert Samama Chikli Données clés Nom de naissance Albert Samama …   Wikipédia en Français

  • Élections cantonales de 2011 dans le Vaucluse — Les élections cantonales ont eu lieu les 20 et 27 mars 2011[1]. Sommaire 1 Contexte départemental 1.1 Assemblée départementale sortante …   Wikipédia en Français

  • Syriac musicians — The following is a list of Syriac musicians. * Addo Rhawi * Adonee * Alber Malki * Albert George * Albert Mando * Albert Mansour * Albert Ninwaya * Albert Odisho * Albert Oscar Baba * Albert Rowel * Albert Youkhanna * Ammanuel Bet Younan * Ashur… …   Wikipedia

  • List of Assyrian musicians — The following is a list of Assyrian musicians.*Addo Rhawi *Adonee [ [http://www.qeenatha.com/ Qeenatha.com] ] *Alber Malki *Albert Mando *Albert Mansour *Albert Ninwaya *Albert Odisho *Albert Oscar Baba *Albert Rowel *Albert Youkhanna *Ammanuel… …   Wikipedia

  • Edmond Rizk — est un homme politique libanais. Membre du parti Kataëb, il fut l un des conseillers les plus proches de Pierre Gemayel. Il a été entre 1968 et 1992 député maronite de Jezzine. Il a appelé à boycotter les élections législatives au Sud Liban à… …   Wikipédia en Français

  • Michel Samaha — est un homme politique libanais. Membre du parti Kataëb dans les années 1970 et 1980, il en dirigea la section étudiante et joua un rôle d’intermédiaire entre ce parti et la Syrie durant la guerre civile. Michel Samaha a eu un parcours politique… …   Wikipédia en Français

  • Boutros Harb — (بطرس حرب) (born in Tannourine, Lebanon in 1944), is a Lebanese politician.A lawyer by profession, his first position was when he was elected in 1972 as deputy Maronite of Batroun, in the North Governorate of Lebanon. As the deputy, he was named… …   Wikipedia

  • Dahr al-Wahsh — (also spelled Dahr al Wahch) is a village in Lebanon, located 12 kilometres (7.5 mi) to the east of Beirut. It has received attention as the site of an October, 1990 conflict termed the Dahr al Wahsh massacre by Middle East studies professor …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”