Albert Kammerer

Albert Kammerer (Paris, 9 janvier 1875 – Paris, 20 juin 1951 (à 76 ans)), est un diplomate, géographe et historien français. Spécialiste de l'Orient, ses intérêts sont cependant éclectiques.

Sommaire

Biographie

Origines

D'origine alsacienne et strasbourgeoise, d'une famille protestante, il épouse Élisabeth Hosemann en 1908 dont il aura trois enfants.

Carrière d'ambassadeur

Albert Kammerer devient ministre plénipotentiaire le 8 janvier 1921. Le 12 novembre 1921 il est secrétaire général de la délégation française à la conférence de Washington. Il est missionné en Égypte en 1922. Le 28 décembre 1928, il est ministre plénipotentiaire à La Haye, le16 juillet 1931 ambassadeur à Buenos Aires, le 29 juillet 1933 à Ankara et le 28 mars 1938 à Tokyo.

Carrière littéraire

Les ouvrages d'Albert Kammerer peuvent être rangés dans deux thèmes principaux: l'Orient et la Résistance.
Dans son essai sur l'histoire antique d'Abyssinie, il comble une lacune pour la période allant des origines jusqu'à l'Hégire; il utilise ensuite les sources chrétiennes et arabes pour atteindre le XIIIe siècle ; puis, à partir de 1270 (histoire de la dynastie salomonienne) il regroupe, coordonne les travaux de chercheurs occidentaux que sont August Dillman, Jules Perruchon, René Basset, Wallis Budge, Ignazio Guidi, Carlo Conti-Rossini et Enno Littmann. Le résultat est un essai complet qui faisait jusqu'alors défaut et qui satisfait la curiosité de l'occident pour cet empire africain que la visite du Ras Taffari, en cours de 1924, éveille.

Bibliographie

  • Albert Kammerer, Essai sur l'histoire antique d'Abyssinie : Le royaume d'Aksum et ses voisins d'Arabie et de Méroé, Paris, Paul Geuthner, 1926, in 8°, 45 pl. hors texte et 4 cartes, index alphabétique des noms propres et géographiques, 198 p. 
    Ouvrage couronné par l'Institut de France (Académie des Inscriptions). Prix Saintour 1927
  • Albert Kammerer, La Mer Rouge l'Abyssinie et l'Arabie depuis l'Antiquité : Essai d'histoire et de géographie historique, vol. 2, t. Ier : Les pays de la Mer Érythrée jusqu'à la fin du Moyen Âge, Le Caire, Société Royale de Géographie d'Egypte, 1929, 2 vol. in 4°, pagination continue, portrait de l'auteur, 115 pl. et cartes hors texte, dont 7 en coul., et de 41 gravures dans le texte, LXII+451 p., partie 1re-3e.
    Introduction, Avant-propos, Étude bibliographique, 1re partie: Alexandrie et l'Érythrée, 2e partie: Arabie, 3e partie: Abyssinie, Annexes, Addenda & corrigenda, Index historique, géographique et bibliographique, Tables des planches, Liste des figures. Ouvrage couronné par l'Académie Française en 1932
     
  • Albert Kammerer (préf. Gabriel Hanotaux), La Mer Rouge l'Abyssinie et l'Arabie depuis l'Antiquité : Essai d'histoire et de géographie historique, vol. 2, t. 2e : Les guerres du poivre: les Portugais dans l'Océan Indien et la Mer Rouge au XVIe: histoire de la cartographie orientale, Le Caire, Société Royale de Géographie d'Egypte, 1935, 2 vol. in 4°, pagination continue, 169 pl. dont 15 en couleurs, parmi lesquelles 13 grands portulans en fac-similé, ainsi que de 95 gravures dans le texte et une grande carte géographique moderne en couleurs. La pl. XXIII intitulée « L'Arabie (les Reinel, 1516) » a été reliée sans être imprimée, XVI+555 p., partie 1re & 2e.
    Introduction, Avant-propos, 1re partie: Histoire, 2e partie: Histoire de la géographie, Tableaux synoptiques de nomenclatures géographiques et d'histoire, Addenda & corrigenda, Index historique, géographique et bibliographique, Table des matières, Tables des planches et pages auxquelles elles se réfèrent, Liste des figures. Ouvrage couronné par l'Académie Française et par l'Académie des Sciences morales et politiques en 1937
     

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Kammerer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert Osswald — (links) mit Bundespräsident Walter Scheel, 1975 Albert Osswald (* 16. Mai 1919 in Gießen Wieseck; † 15. August 1996 in …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Joseph von Hoditz — Albert Joseph Reichsgraf von Hoditz und Wolframitz (* 16. Mai 1706 in Roßwald; † 18. März 1778 in Potsdam) war ein aus Mähren stammender österreichisch preußischer Gutsbesitzer und Offizier in der Zeit der Aufklärung. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Schnettler — (* 22. März 1896 in Hüsten; † 26. August 1967) war ein deutscher Wirtschaftswissenschaftler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Albert R. Howe — Albert Richards Howe (* 1. Januar 1840 in Brookfield, Worcester County, Massachusetts; † 1. Juni 1884 in Chicago, Illinois) war ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1873 und 1875 vertrat er den zweiten Wahlbezirk des Bundesstaates… …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Ernst von Wartenberg — Weihbischof Albert Ernst von Wartenberg Albert Ernst von Wartenberg; oft auch Albrecht Ernst (* 22. Juli 1635 in München; † 9. Oktober 1715 in Regensburg) war ein Wittelsbacher aus der „Ferdinandinischen Familienlinie“ der Grafen von Wartenberg …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Kammerer — (* 17. August 1880 in Wien; † 23. September 1926 in Puchberg am Schneeberg) war ein österreichischer Biologe, der durch seine Versuche mit Geburtshelferkröten, mit denen er die Vererbung erworbener Eigenschaften beweis …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Kammerer — Pour les articles homonymes, voir Kammerer. Paul Kammerer (1880 1923). Photographie conservée à la bibliothèque du Congrès des États Unis. Paul Kammerer, né le …   Wikipédia en Français

  • Paul Kammerer — Infobox Scientist name = PAGENAME box width = image width =150px caption = PAGENAME birth date = August 17, 1880 birth place = Vienna death date = September 23, 1926 death place = Puchberg am Schneeberg residence = citizenship = nationality =… …   Wikipedia

  • Ferdinand Kämmerer — (* 9. Februar 1784 in Güstrow; † 14. November 1841 in Rostock) war ein Jurist und Rechtsgelehrter an der Universität Rostock. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) 3 Literatu …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Kämmerer des Heiligen Kardinalskollegiums — Der Kämmerer war zuständig für die Verwaltung der Einkünfte, die dem Kollegium der Kardinäle insgesamt zustanden. Dazu gehörte seit dem Ende des 13. Jahrhunderts ein Anteil am commune servitium, das neu ernannte Bischöfe und Äbte bei ihrer… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”