Albert Jacquard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacquard.
Albert Jacquard
Image illustrative de l'article Albert Jacquard
Albert Jacquard en 2009
Naissance 23 décembre 1925 (1925-12-23) (85 ans)
Lyon (France)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Génétique, biologie, philosophie
Renommé pour Notamment pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique

Albert Jacquard, né à Lyon le 23 décembre 1925, est un scientifique et essayiste français. Il est généticien et a été membre du Comité consultatif national d'éthique.

Albert Jacquard consacre l’essentiel de son activité à la diffusion d’un discours humaniste destiné à favoriser l’évolution de la conscience collective.

Il est un des soutiens de l’association Droit au logement. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Il a animé durant 9 ans, de septembre 2001 à juillet 2010, une chronique radiophonique quotidienne sur France Culture.

Il est également connu pour ses engagements citoyens, parmi lesquels la défense du concept de la décroissance soutenable, ou encore le soutien au mouvement du logiciel libre.

Sommaire

Biographie

Issu d’une famille catholique et conservatrice originaire du Jura, Albert Jacquard obtint deux baccalauréats Mathématiques élémentaires et Philosophie en 1943. Élève très brillant, il entra en 1945 à l’École polytechnique, en sortit ingénieur des Manufactures de l’État en 1948 et intégra l’Institut de statistiques dont il fut également diplômé, et devint ingénieur d’organisation et méthode.

À l'âge de 9 ans, un drame bouleverse son enfance. La voiture familiale subit un accident dans lequel Albert Jacquard perd son plus jeune frère. Lui-même en ressort défiguré, ce qui transformera longtemps sa perception du regard des autres (« j'ai cru qu'ils me méprisaient »)[1].

Haut fonctionnariat

Albert Jacquard entra à la Société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes en tant qu’ingénieur d’organisation et méthode, puis en fut nommé secrétaire général adjoint de 1951 à 1961. Rapporteur auprès la Cour des Comptes de 1959 à 1970 et directeur adjoint au service de l’équipement du ministère de la Santé publique de 1962 à 1964, il entra à l’Institut de démographie de Paris et en fut diplômé en 1965.

Titulaire d’un certificat de génétique en 1966, il s’orienta vers une carrière scientifique, et partit aux États-Unis pour étudier la génétique des populations à l’université Stanford, en tant que Research Worker en 1966 et 1967. De retour en France en 1968 avec un diplôme d’études approfondies de génétique en poche, il intégra l’Institut national d'études démographiques en tant que chargé de recherches et responsable du service de génétique. Titulaire d'un doctorat d’université de génétique en 1970 et d’un doctorat d’État en biologie humaine en 1972, il fut nommé expert en génétique auprès de l’Organisation mondiale de la santé de 1973 à 1985.

Carrière universitaire et reconnaissance

Albert Jacquard s’orienta alors vers la recherche universitaire : il devint professeur invité à l’Université de Genève de 1973 à 1976, puis professeur associé de 1976 à 1992. L’Université de Paris VI le titularisa de 1978 à 1990, et l’Université de Louvain en Belgique l’invita de 1979 à 1981.

Le travail d’Albert Jacquard lui valut une reconnaissance nationale : il fut nommé officier de Légion d'honneur et commandeur de l’Ordre national du Mérite par le président Valéry Giscard d'Estaing en 1980, et reçut le prix scientifique de la Fondation de France la même année, avant d’être nommé membre du Comité consultatif national d'éthique de 1983 à 1988.

Après de nombreuses publications de vulgarisation scientifique et de réflexion sur la condition humaine, Albert Jacquard fut nommé docteur honoris causa de l’Université du Québec en 1987, et des universités du Nouveau-Brunswick, de Hainaut, et de Louvain-la-Neuve. Conseiller scientifique à l’INED de 1990 à 1991, et encore professeur de l’Academia di Architettura du Tessin, sa belle plume et son talent lui valurent le prix littéraire de la ville de Genève en 1992.

Engagement politique

« Je n'ai pas de solution : mon objectif, ce n'est pas de construire la société de demain, c'est de montrer qu'elle ne doit pas ressembler à celle d'aujourd'hui. »

Albert Jacquard participe au Comité consultatif national d'éthique. Généticien, il a décidé d'arrêter lui-même ses travaux. Il se prononce contre l'exploitation à des fins commerciales du génome humain et brevetage généralisé du vivant.

Il est proche du mouvement altermondialiste et est un contributeur régulier du journal Le Monde diplomatique.

Grand humaniste, Albert Jacquard s'engage pour la défense des plus démunis. Il milite notamment aux côtés de l'association Droit au logement et de l'Abbé Pierre. Il apporte son soutien aux étrangers en situation irrégulière en grève de la faim à Lille durant l'été 2007. Il exprime ses vues sur la société et les sujets d'actualité dans une chronique radiophonique quotidienne sur France Culture.

En 1994, il est l'un des fondateurs de l'association Droits Devant !!.

En 2004, il parraine avec Edgar Morin la liste Europe - Démocratie - Espéranto pour les élections au Parlement européen.

En novembre 2005, il lance « l'appel des vieux » avec huit autres « vieux ».

En 2006, et depuis septembre 2005, il est parrain du projet Cité des Savoirs du XXIe siècle pour l'île Seguin avec Régis Debray, Axel Kahn et Philippe Meirieu.

Lors de l’élection présidentielle de 2007, il apporte son soutien au projet de Christian Garino, candidat pour Esperanto - Liberté.

Lors des élections législatives de juin 2007, Albert Jacquard co-préside avec Axel Kahn le comité de soutien d'André Aschieri dans la 9e circonscription des Alpes-Maritimes.

Il soutient aussi une pétition créée par des victimes et proches de victimes de l’inceste et de la pédophilie. Cette pétition a pour but d'enlever la prescription de crimes sexuels commis sur les enfants, afin que les enfants victimes aujourd'hui puissent porter plainte sans restriction de temps. Il s'oppose également à la tenue du rallye Paris-Dakar en apportant son soutien à l'association Padak.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

Il apporte son soutien à Philippe Meirieu, tête de liste pour les régionales 2010 en Rhône-Alpes sur la liste Europe Écologie.

Mouvement du logiciel libre

Il rejoint Richard Stallman pour dénoncer en décembre 2010 l'escroquerie sémantique du concept de propriété intellectuelle[2], puis en juin 2011, pour soutenir la préservation des biens communs cognitifs[3]. Il renforce à cette occasion la démarche politique et sociale du mouvement du logiciel libre, lequel, par son leader, place les fondements philosophiques au coeur de l’action du mouvement.

Mouvement espérantiste

En 2006 parait la 10e édition du manuel d'espéranto Cours Rationnel d'Espéranto, édité par SAT-Amikaro, dont Albert Jacquard écrit la postface. La première édition de cette méthode d'apprentissage paraissait en 1921, alors préfacé par Henri Barbusse[4].

En 2011, Jacquard accepte de parrainer la campagne nationale « L'espéranto au bac ! », coorganisée par les associations Espéranto-France et SAT-Amikaro et qui demande « que l'espéranto soit ajouté à la liste des langues admises en tant qu'option au Baccalauréat » en ces termes :

« Je reçois comme un honneur la proposition que me font les deux associations Espéranto-France et SAT-Amikaro de parrainer cette pétition en faveur de l’espéranto.
Je souhaite que l’enseignement de l’espéranto soit officialisé par les autorités de nombreux pays. Un jour viendra où tout être humain saura utiliser l’espéranto comme un instrument de mise en commun. Développer l’usage de l’espéranto est un moyen de préserver l’avenir du français. »[5]

Distinctions

Honorifiques

Littéraires

  • Prix littéraire de la ville de Genève (1992)

Professionnelles

Bibliographie

Ouvrages scientifiques

  • Structures génétiques des populations, Masson, 1970
  • Les probabilités, Collection Que sais-je ?, Presses universitaires de France, 1974
  • Génétique des populations humaines, Presses universitaires de France, 1974
  • The Genetic Structure of Populations, Springer, 1974
  • L’Étude des isolats. Espoirs et limites, Presse universitaires de France-INED, 1976
  • Concepts en génétique des populations, Masson, 1977

Ouvrages de vulgarisation scientifique

  • Éloge de la différence, Éditions du Seuil, 1981 (ISBN 978-2020059725)
  • Moi et les autres, Éditions du Seuil, 1983, rééd. 2001 (ISBN 978-2020482370), rééd. 2009, Éditions Points, (ISBN 978-2757812891)
  • Au péril de la science ?, Éditions du Seuil, 1982, parution en 1984
  • Inventer l’homme, Éditions Complexe, 1984
  • L’Héritage de la liberté, Éditions du Seuil, 1986
  • Cinq milliards d’hommes dans un vaisseau, Éditions du Seuil, 1987
  • Moi, je viens d’où ?, avec la participation de Marie-José Auderset, Éditions du Seuil, 1988
  • Abécédaire de l’ambiguïté, C du Seuil, 1989
  • C’est quoi l’intelligence ?, avec la participation de Marie-José Auderset, Éditions du Seuil, Collection : Petit point n° 1, Jeunesse, 1989. (ISBN 2020113996)
  • Idées vécues, Flammarion, 1990
  • Voici le temps du monde fini, Éditions du Seuil, 1991
  • Tous différents, tous pareils, Éditions Nathan, 1991
  • Comme un cri du cœur, Éditions l’Essentiel, 1992 (ouvrage collectif)
  • La Légende de la vie, Flammarion, 1992
  • E=CM2, Éditions du Seuil, 1993
  • Deux sacrés grumeaux d’étoile, Éditions de la Nacelle, octobre 1993
  • Avec Jacques Lacarrière, Science et croyances, Éditions Écriture, mars 1994 ; réed. Albin Michel, 1999
  • Absolu, dialogue avec l’abbé Pierre, Éditions du Seuil, 1994
  • L’Explosion démographique, Flammarion, collection « Dominos », 1994
  • Les hommes et leurs gènes, Flammarion, collection « Dominos », 1994. Nouvelle édition augmentée et mise à jour parue en 2008 aux éditions Le Pommier.
  • La Matière et la vie, Éditions Milan, coll. « Les essentiels », 1995
  • La Légende de demain, Flammarion, 1997
  • L’Équation du nénuphar, Calmann-Lévy, 1998, rééd. Éditions LGF - Livre de Poche, mars 2000, (ISBN 978-2253148111)
  • L'avenir n'est pas écrit, (avec Axel Kahn), Bayard, 2001
  • Paroles citoyennes, (avec Alix Domergue), Albin Michel, 2001
  • De l'angoisse à l'espoir, (avec Cristiana Spinedi), Calmann Lévy, 2002
  • La Science à l’usage des non-scientifiques, 2001
  • Ecologie et spiritualité, collectif, Albin Michel, 2006. Avec, entre autres, Jacques Brosse, André Comte-Sponville, Eugen Drewermann, Jacques Lacarrière, Théodore Monod, Jean-Marie Pelt, Pierre Rabhi, Annick de Souzenelle...
  • Le monde s'est-il créé tout seul ?, collectif, Albin Michel, 2008. Avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, le physicien et chimiste prix Nobel Ilya Prigogine, le cybernéticien Joël de Rosnay, le botaniste Jean-Marie Pelt et le médecin philosophe Henri Atlan
  • Moi, je viens d’où ? suivi de C’est quoi l’intelligence ? et E=CM2', Éditions Points, Genre : jeunesse, 2009; (ISBN 978-2757812891)

Ouvrages philosophiques et/ou politiques

  • Un monde sans prisons ?, Éditions du Seuil, 1993
  • J’accuse l’économie triomphante, Calmann-Lévy, 1996
  • Le Souci des pauvres. L’Héritage de François d’Assise, Calmann-Lévy, 1996
  • Pour une terre de 10 milliards d'hommes, Zulma, 1997
  • Petite philosophie à l’usage des non philosophes, avec la participation d'Huguette Planès, Québec-Livres, 1997 (aussi publié chez Calmann-Lévy)
  • Le Souci des pauvres, 1998
  • A toi qui n’es pas encore né, 1998
  • Paroles citoyennes, Albin Michel, 2001. Avec Alix Domergue
  • Dieu ?, 2003
  • Tentative de lucidité : recueil de quelques-unes des chroniques diffusées sur France Culture, 2003 (archives des chroniques)
  • Halte aux Jeux !, Stock, 2004
  • Nouvelle petite philosophie, avec la participation d'Huguette Planès, Stock, 2005
  • Mon utopie, Stock, 2006
  • Jamais soumis, jamais soumise (dialogue avec Fadela Amara), Stock, 2007
  • Le compte à rebours a-t-il commencé ?, Stock, 2009

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Portrait dessiné d'Albert Jacquard et interview par Ariane Laroux publié dans le livre Portraits parlés : J'ai rêvé de dessiner les gens qui changent le monde, préface de Jean Lacouture, Michel Thévoz et Nicolas Mann de l'Institut Warburg, Editions de l'Âge d'Homme, 2007. (ISBN 978-2825137161)

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Jacquard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert Jacquard — (2009) Nacimiento 23 de diciembre de 1925 Lyon, Francia …   Wikipedia Español

  • Albert Jacquard — Infobox Scientist name = Albert Jacquard image width = caption = birth date = Birth date and age|1925|12|23|df=y birth place = Lyon, Rhône, France death date = death place = Princeton, New Jersey, U.S. residence = France, Switzerland, United… …   Wikipedia

  • Haute Ecole Albert Jacquard — Haute École Albert Jacquard La Haute École Albert Jacquard (HEAJ) est une haute école officielle organisée par la Communauté française de Belgique. La Haute Ecole, dont le siège social est situé à Namur, compte 3 départements délivrant des… …   Wikipédia en Français

  • Haute École Albert-Jacquard — La Haute École Albert Jacquard (HEAJ) est une haute école officielle organisée par la Communauté française de Belgique. La Haute Ecole, dont le siège social est situé à Namur, compte 3 départements délivrant des diplômes de baccalauréat européen… …   Wikipédia en Français

  • Haute école Albert Jacquard — La Haute École Albert Jacquard (HEAJ) est une haute école officielle organisée par la Communauté française de Belgique. La Haute Ecole, dont le siège social est situé à Namur, compte 3 départements délivrant des diplômes de baccalauréat européen… …   Wikipédia en Français

  • Haute École Albert Jacquard — Localisation Localisation Namur, Belgique Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Jacquard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jacquard est un nom de famille notamment porté par : Albert Jacquard, généticien et essayiste français Joseph Marie Jacquard, l inventeur du métier à …   Wikipédia en Français

  • L'inné et l'acquis — Moi et les autres Moi et les autres est un éssai d Albert Jacquard sur l inné et l acquis Sommaire 1 Biographie 2 Résumé de l’essai Moi et les autres 3 L’addition : un piège redoutable …   Wikipédia en Français

  • Moi et les autres — est un essai d Albert Jacquard sur l inné et l acquis. Sommaire 1 Biographie 2 Résumé 3 L’addition : un piège redoutable …   Wikipédia en Français

  • HEAJ — Haute École Albert Jacquard La Haute École Albert Jacquard (HEAJ) est une haute école officielle organisée par la Communauté française de Belgique. La Haute Ecole, dont le siège social est situé à Namur, compte 3 départements délivrant des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”