Albert II de Monaco
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert, Albert II et Prince Albert.
Albert II
Albert II Monaco (2008).jpg
Albert II

Titre
14e prince de Monaco
Actuellement en fonction
Depuis le 6 avril 2005
(&&&&&&&&&&&024196 ans, 7 mois et 14 jours)
Ministre d'État Patrick Leclercq
Jean-Paul Proust
Michel Roger
Prédécesseur Rainier III
Biographie
Dynastie Maison Grimaldi
Nom de naissance Albert Alexandre Louis Pierre Grimaldi
Date de naissance 14 mars 1958 (1958-03-14) (53 ans)
Lieu de naissance Drapeau de Monaco Monaco
Père Rainier III de Monaco
Mère Grace Kelly
Conjoint Charlène Wittstock
Héritier Caroline de Hanovre (depuis 2005)
Résidence Palais de Monaco

Coat of arms of Monaco.svg
Princes de Monaco

Albert II de Monaco (Albert Alexandre Louis Pierre Grimaldi), né le 14 mars 1958 au Palais de Monaco, est l'actuel prince souverain de Monaco. Il a succédé à son père, le prince Rainier III, le 6 avril 2005.

Sommaire

Biographie

Albert II est le fils du prince Rainier III et de la princesse Grace (d'origine américaine, née Grace Kelly). Il a une sœur aînée, la princesse Caroline, princesse de Hanovre[1], et une sœur cadette, la princesse Stéphanie. Il a pour parrain le prince Louis de Polignac et pour marraine la reine Victoria-Eugénie d'Espagne.

Albert II fait ses études secondaires au lycée Albert-Ier et passe son baccalauréat en juin 1976. Il effectue ensuite une formation d'élève-officier à l'École navale française à bord du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc en tant qu'enseigne de vaisseau de deuxième classe du cadre de réserve de la marine française.

Il poursuit ensuite des études en sciences politiques à l'université Amherst College d'Amherst près de Boston, dans le Massachusetts, d'où il sort avec une licence de science politique en 1981 puis il suit de nombreux stages entre autres dans une des plus grandes banques des États-Unis à la JP Morgan Chase & Co de New York et chez Moët Hennessy Louis Vuitton à Paris...

En 1982, alors qu'il a 24 ans, il perd sa mère Grace Kelly dans un accident de voiture à La Turbie. Il reprend alors la présidence de la Croix-Rouge monégasque et est nommé vice-président de la Fondation Princesse-Grace-de-Monaco.

Sportif, il pratique l'athlétisme, le football, le tennis, le judo, l'aviron, la voile, le ski, le squash, la natation, le bobsleigh, et le pentathlon moderne. Il participe en tant qu'athlète monégasque aux Jeux olympiques d'hiver de 1988, 1992, 1994, 1998 et 2002 en bobsleigh, ainsi qu'au Rallye Paris-Dakar en 1985 et 1986. Il a créé la Fédération monégasque de bobsleigh, luge et skeleton dont il est le président.

Dans le domaine militaire, il est nommé le 11 novembre 1986 colonel de la Compagnie des Carabiniers du Prince, le 18 août 1988, lieutenant de vaisseau de réserve dans le corps des officiers de marine française. Il est aussi parrain de la Patrouille de France depuis 1993.

Il est membre du comité de soutien de l'Organisation mondiale de protection de la nature (WWF-France), président du comité d'organisation du Festival international de télévision de Monte-Carlo et président d'honneur de l'Association Monaco Aide et Présence, de la Jeune Chambre économique de Monaco, de l'Association des Amis de l'Opéra de Monte-Carlo et du Comité national monégasque de l'Association internationale des arts plastiques de l'Unesco, Membre des plus prestigieux réseaux sociaux Amis de l'Europe, Policy Network, Yoctocosmos (un des propriétaires) et du World Economic Forum...

Lors de l'admission de la principauté de Monaco à l'ONU en 1993, son père le nomme président de la délégation monégasque à l'Assemblée générale des Nations unies, organisée chaque année en septembre à New York. Il est également membre d'honneur de l'Institut international de Droit humanitaire et docteur honoris causa en philosophie de l'Université nationale d'Irlande de Maynooth en Irlande.

À la fin des années 1980, son père le prince Rainier III lui confie progressivement un rôle croissant dans l'administration et la vie de la principauté de Monaco, avec un point culminant le 5 octobre 2004, date à laquelle le prince Albert représente Monaco lors de la cérémonie d'adhésion de la principauté au Conseil de l'Europe.

Albert II de Monaco - 2007
Albert II de Monaco - 2006

Le 6 avril 2005, il succède à son père à la tête de la principauté, après son décès des suites d'une longue hospitalisation et devient ainsi le 14e prince souverain de Monaco. Succession qui sera officialisée par son intronisation lors de la fête nationale monégasque le 19 novembre.

Au cours de sa première année de règne, le prince Albert effectue, après les trois mois de deuil de la Cour, des visites de courtoisie en France, en Italie et au Vatican. Il s'exprime également devant l'Assemblée générale des Nations unies.

En avril 2006, il dirige une expédition en traîneau au Pôle Nord afin d'alerter l'opinion publique sur le réchauffement climatique. Il devient alors le premier chef d'État en exercice à atteindre le Pôle Nord. Un siècle auparavant, son trisaïeul Albert Ier de Monaco avait sans succès fait la même tentative. En juin 2006, il décide de créer sa propre fondation : la Fondation Prince-Albert-II-de-Monaco dédiée à la protection de l'environnement et au développement durable. Les changements climatiques, la biodiversité et l'eau sont les trois axes d’action principaux de cette fondation.

Dès l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007 à la présidence de la République française, le prince Albert II lui apporte son soutien au projet d'Union pour la Méditerranée. Les 13 et 14 juillet 2008, il fait partie des chefs d'État et de gouvernement invités à Paris pour le lancement de l'Union pour la Méditerranée et la fête nationale française.

Le prince Albert II est membre du Comité international olympique depuis 1985 et président de la Fédération monégasque de natation depuis 1983, du Yacht Club de Monaco depuis 1984, de la Fédération monégasque d'athlétisme depuis 1984, du Comité olympique monégasque depuis 1994 et de la Fédération monégasque de pentathlon moderne depuis 1999.

Il est également le patron de Peace and Sport, une organisation pour la paix et le sport basée en Principauté de Monaco, qui utilise le sport comme instrument de paix et de stabilité sociale en intervenant dans les zones post-conflictuelles, d’extrême pauvreté ou en rupture de cohésion sociale. Le prince Albert est un fan du club anglais des Blackburn Rovers et il n'est pas rare de le trouver dans les travées d'Ewood Park[réf. nécessaire].

Le 14 janvier 2009 il s'est rendu au Pôle Sud en compagnie de l'aventurier-explorateur sud-africain Mike Horn. Le prince Albert II devient ainsi le premier monarque à s'être rendu aux deux pôles.

Il est radioamateur et il a comme indicatif d'appel 3A0AG[2].

Vie privée

Le prince Albert II a régulièrement affiché de possibles relations amoureuses avec diverses femmes (plus ou moins) en vue (actrices, mannequins, sportives, etc.). L'article 226-9 du code civil monégasque[3] précise que « la légitimation peut bénéficier à tous les enfants nés hors du mariage pourvu que, par reconnaissance volontaire ou par jugement, leur filiation ait été légalement établie à l'égard de leurs deux auteurs. » Albert II a reconnu officiellement la paternité de deux enfants nés hors du mariage :

À partir de 2006, il fréquente l'ancienne nageuse sud-africaine Charlène Wittstock. Leurs fiançailles sont annoncées par le palais princier le 23 juin 2010. Le mariage civil a lieu le 1er juillet 2011, le mariage religieux le lendemain.

Dynastie et succession

Querelle dynastique

Louis II de Monaco, arrière-grand-père d'Albert, n'ayant pas de descendant légitime, le problème de sa succession au trône de Monaco fut posé.

Son successeur légitime était Guillaume de Wurtemberg-Urach[6] (également connu sous le nom de règne éphémère de Mindaugas II de Lituanie), fils de Frédéric de Wurtemberg-Urach, 1er duc d'Urach (1810-1869) et de Florestine de Monaco (1833-1897).

Comprenant que la France n'acceptera jamais qu'un Allemand monte sur le trône de Monaco, Guillaume de Wurtemberg renonce à ses droits de succession à ce trône le 4 octobre 1924. Toutefois, le prince Albert Ier, sur le conseil du Parlement monégasque et avec l'accord des autorités françaises (dans le cadre du protectorat), était libre de modifier officiellement, et valablement, les règles de succession au trône monégasque (y inscrivant le droit de succession par adoption), comme son arrière-petit-fils Rainier III le fera par la suite lui aussi, et de ce fait, toute revendication, même officielle, d'un membre éloigné de la famille Grimaldi, ne pouvait être valable.

Ordre de succession au trône

Ordre de succession constitutionnel (art. 10) au trône de Monaco  v · d · m 
1. S.A.R. la princesse de Hanovre, princesse Caroline de Monaco (1957), sœur aînée du prince Albert II 6. S.A.S. la princesse Stéphanie de Monaco (1965), sœur cadette du prince Albert II

Sa sœur aînée, Caroline de Monaco, princesse de Hanovre, est actuellement en première place dans l'ordre de succession au trône monégasque, qu'elle avait déjà occupée avant la naissance du prince héréditaire Albert (1957-1958). Elle serait remplacée par tout enfant né du prince Albert II et de la princesse Charlène.

Titulature

Étendard personnel d'Albert II.

Titulature officielle

Le prince Albert II, prince souverain de Monaco et marquis des Baux, a été désigné comme suit :

  • 1958-2005 : Son Altesse sérénissime le prince héréditaire de Monaco, marquis des Baux
  • depuis 2005 : Son Altesse sérénissime le prince souverain de Monaco, marquis des Baux

Autres titres officiels

Article détaillé : Titres des Grimaldi.

Distinctions et décorations

Titres

Décorations monégasques

Décorations étrangères

Notes et références

Filmographie

Bibliographie

  • Philippe Delorme, Albert II de Monaco, les surprises du prince, éd. Michel Lafon, 2006, ISBN 978-2-7499-0501-3
  • Jean-Fred Tourtchine, Le Royaume de Bavière volume III — La Principauté de Monaco, coll. Les Manuscrits du Cèdre. Dictionnaire historique et généalogique, CEDRE (Cercle d'études des dynasties royales européennes), 289 pages, avril 2002, ISSN 0993-3964

Notes

  1. Par mariage avec le prince Ernest-Auguste de Hanovre.
  2. HamCall Query Results: 3A0AG
  3. L'article 226-9 sur legimonaco.mc.
  4. Alexandre Coste
  5. L'article 310 du Code civil français établit que « tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes droits et les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leurs père et mère. Ils entrent dans la famille de chacun d'eux. »
  6. (Archive, Wikiwix, que faire ?)
  7. tvfrance-intl.com

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert II de Monaco de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert II De Monaco — Pour les articles homonymes, voir Albert, Albert II et Prince Albert. Albert II …   Wikipédia en Français

  • Albert ii de monaco — Pour les articles homonymes, voir Albert, Albert II et Prince Albert. Albert II …   Wikipédia en Français

  • Albert II De Monaco (Timbre) — Pour les articles homonymes, voir Albert II. Albert II, prince de Monaco, a été le sujet de timbres poste de Monaco à partir de 1963. Depuis le 19 novembre 2005, il est représenté sur la principale série d usage courant. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Albert ii de monaco (timbre) — Pour les articles homonymes, voir Albert II. Albert II, prince de Monaco, a été le sujet de timbres poste de Monaco à partir de 1963. Depuis le 19 novembre 2005, il est représenté sur la principale série d usage courant. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Albert II de Monaco (timbre) — Pour les articles homonymes, voir Albert II. Albert II, prince de Monaco, a été le sujet de timbres poste de Monaco à partir de 1963. Depuis le 19 novembre 2005, il est représenté sur la principale série d usage courant. Sommaire 1 Prince… …   Wikipédia en Français

  • Fondation Prince-Albert-II-de-Monaco — La Fondation Prince Albert II de Monaco est une fondation monégasque d envergure internationale créée en juin 2006 par S.A.S le Prince Albert II de Monaco. Elle est dédiée à la protection de l environnement et au développement durable avec pour… …   Wikipédia en Français

  • Fondation Albert-II-de-Monaco — Fondation Prince Albert II de Monaco La Fondation Prince Albert II de Monaco est une fondation monégasque d envergure internationale créée le 27 juin 2006 par le prince Albert II de Monaco. Elle est dédiée à la protection de l environnement et au …   Wikipédia en Français

  • Fondation Albert II De Monaco — Fondation Prince Albert II de Monaco La Fondation Prince Albert II de Monaco est une fondation monégasque d envergure internationale créée le 27 juin 2006 par le prince Albert II de Monaco. Elle est dédiée à la protection de l environnement et au …   Wikipédia en Français

  • Fondation Albert II de Monaco — Fondation Prince Albert II de Monaco La Fondation Prince Albert II de Monaco est une fondation monégasque d envergure internationale créée le 27 juin 2006 par le prince Albert II de Monaco. Elle est dédiée à la protection de l environnement et au …   Wikipédia en Français

  • Fondation albert ii de monaco — Fondation Prince Albert II de Monaco La Fondation Prince Albert II de Monaco est une fondation monégasque d envergure internationale créée le 27 juin 2006 par le prince Albert II de Monaco. Elle est dédiée à la protection de l environnement et au …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”