Albert Doyen
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doyen.

Albert Doyen, né le 3 avril 1882 à Vendresse dans les Ardennes et mort le 22 octobre 1935, était un musicien français[1].

Sommaire

Biographie

Il commença ses études musicales à l'École Niedermeyer et les poursuivit au Conservatoire de Paris, où il fut l’élève de Charles-Marie Widor pour la composition.

Il fut particulièrement sensible aux questions sociales, et, conscient de la valeur éducative de la musique, il souhaita la répandre dans le peuple.

En 1907, il s’associa à la communauté de l’« Abbaye de Créteil », fondée par Georges Duhamel et Charles Vildrac. Ce groupe rassemblait des poètes, des écrivains, des musiciens et des peintres (comme Albert Gleizes). C’est Albert Doyen notamment qui initia Georges Duhamel à la musique[2].

En 1917, il fonda Les Fêtes du peuple, une chorale d’ouvriers. Résolument populaire, la chorale fut complétée d'un orchestre. La première prestation de cet ensemble eut lieu pour un anniversaire de la Commune de Paris ; elle fut suivie de plus de deux cents autres concerts. Certains d'entre eux attirèrent plus de quatre cents personnes. Le dernier concert des Fêtes du peuple eut lieu en 1939.

En 1919, il organisa une Fête du Souvenir à la mémoire de Jean Jaurès.

Albert Doyen mourut d’une attaque cérébrale.

Dans un article qu'elle consacre aux Fêtes du peuple[3], Nancy Sloan Goldberg rattache le projet d'Albert Doyen à la tradition des utopies du XIXe siècle et particulièrement aux « principes universalistes de l'unanimisme ».

Quelques œuvres

  • Symphonie funèbre à la mémoire de Zola
  • Chant triomphal, 1913
  • Le Chant de midi, 1919
  • Les voix du vieux monde, oratorio (sur des poèmes de Georges Duhamel), 1925
  • Le Juif errant, opéra

Albert Doyen a également écrit un quatuor à cordes (1910), un trio avec piano (1910), une sonate pour piano (1910) et des mélodies.

Notes et références

  1. Ne pas confondre avec Albert-Lucien Doyen (A. L. Doyen), compositeur et éditeur de musique originaire de Wattrelos qui a été primé aux concours de Bruxelles (Belgique), Lille, Saint-Etienne, Roubaix et Paris.[réf. nécessaire]
  2. [PDF]Deux maîtres germaniques de Georges Duhamel : Wagner et Beethoven par Urbain Blanchet, dans Études littéraires, vol. 15, no 1, 1982, p. 33-52.
  3. in The French Revue, vol. 65, no 5, avril 1992

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Doyen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Doyen — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Doyen », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Doyen est un nom commun signifiant le plus âgé… …   Wikipédia en Français

  • Albert Beck — (* 15. April 1937 in Neuenkirch) ist Gründer der Münzenmesse World Money Fair und Gründer der MünzenRevue. Er gilt als Doyen der modernen Münzprägung. Leben und Werk Albert Beck wurde am 15. April des Jahres 1937 in Neuenkirch, Kanton Luzern… …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Chatelet — Albert Châtelet Pour les articles homonymes, voir Châtelet. Albert Châtelet (1883 1960) est un homme politique et un scientifique français. Biographie Entré à l École normale supérieure en 1905, il est reçu à l agrégation de mathématiques en 1908 …   Wikipédia en Français

  • Albert Maige — (1872 1943) est un normalien, professeur de botanique à Alger, Poitiers et Lille, doyen de la faculté des sciences de Lille de 1924 à 1943, membre du conseil d administration de l Institut industriel du Nord (École centrale de Lille)[1].… …   Wikipédia en Français

  • Albert Wehrer — (* 30. Januar 1895; † 31. Oktober 1967 in Luxemburg) war das erste Luxemburger Mitglied der Montanunion (EGKS) zwischen 1952 und 1967. Inhaltsverzeichnis 1 Schaffen und Aktivitäten vor dem Zweiten We …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Vanhoye — Biographie Naissance 24 juillet 1923 à Hazebrouck (France) Ordination sacerdotale 25 juillet 1954 …   Wikipédia en Français

  • Albert Wolff (Compositeur) — Pour les articles homonymes, voir Albert Wolff. Louis Albert Wolff est un chef d orchestre et compositeur français né de parents néerlandais à Paris le 19 janvier 1884 et mort dans cette même ville le 20 février 1970. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Albert Wolff (compositeur) — Pour les articles homonymes, voir Albert Wolff. Louis Albert Wolff est un chef d orchestre et compositeur français né de parents néerlandais à Paris le 19 janvier 1884 et mort dans cette même ville le 20 février 1970. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Albert wolff (compositeur) — Pour les articles homonymes, voir Albert Wolff. Louis Albert Wolff est un chef d orchestre et compositeur français né de parents néerlandais à Paris le 19 janvier 1884 et mort dans cette même ville le 20 février 1970. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Albert Wolff — Albert Louis Wolff (París, 19 de enero de 1884 París, 20 de febrero de 1970) fue un director de orquesta y compositor francés. Contenido …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”