Gouvernement Tibétain

Gouvernement tibétain

Tibet

1642 — 1959

Flag of Tibet.svg Emblem of Tibet.svg
Drapeau du Tibet Emblème du Tibet

Devise : le Gouvernement tibétain, palais de Ganden, victorieux en toutes directions
Espérer le meilleur, mais se préparer au pire
 
Hymne : Hymne national du Tibet

Carte du Tibet historique
Carte du Tibet historique

Informations générales
 Statut Gouvernement Bouddhiste
 Capitale Lhassa
 Langue(s) Tibétain
 Religion(s) Bouddhisme
 PIB
 PIB/hab.
 Monnaie Srang et Tangka
 Fuseau horaire
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
2 500 000
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
 1642 Installation du 5e Dalaï Lama en tant que chef temporel du Tibet par Güshi Khan, un chef mongol
 1903 Invasion Britannique entraînant la fuite du Dalaï Lama en Mongolie
 1908 Invasion de la Chine entraînant la fuite du Dalaï Lama en Inde
 1912 Déclaration de l'indépendance du Tibet et retour du Dalaï Lama.
 1950 Invasion de l'armée de la République populaire de Chine
 1959 soulèvement du peuple tibétain et fuite du Dalaï Lama en Inde
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   Dalaï Lama
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   Dési
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   Sileun (premier ministre)
 18 décembre 1950-27 avril 1952 Lukhangwa
 18 décembre 1950-27 avril 1952 Lobsang Tashi
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   Kalon
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
 Tsongdu Assemblée nationale tibétaine
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entités suivantes
Période Phagmodrupa Période Phagmodrupa
Gouvernement tibétain en exil Gouvernement tibétain en exil
République populaire de Chine République populaire de Chine


Le Gaden Phodrang ou Gouvernement tibétain est le système de gouvernement qui a été mis en place en 1642 par le 5e dalaï-lama au Tibet.

Sommaire

Histoire

Avant 1912

En 1642, le chef mongol Güshi Khan a installé le 5e dalaï-lama, Ngawang Lobsang Gyatso, (1617-1682) comme chef spirituel et temporel du Tibet.

Le dalaï-lama a fondé le système gouvernemental de Gaden Phodrang, qui se perpétue sous le 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso. Il a également commencé la construction du palais du Potala. Il a établi les relations amicales avec les chefs mandchous voisins en 1642, deux ans avant qu'ils ne prennent le pouvoir en Chine. Avant la mort en 1682 du 5e dalaï-lama, le Tibet est devenu un pays unifié sur un plan politique et religieux.

Le 14e dalaï-lama déclarait en 1962: « Durant les 2 siècles et demi de gouvernement par les dalaï-lamas, jusque vers la fin du XIXe siècle de l'ère chrétienne, des relations personnelles et réciproques s'étaient instaurées entre les dalaï-lamas et les empereurs de Chine, les premiers représentant un gouvernement religieux, les seconds un gouvernement séculier quelque peu ténu. En 1728, l'empereur désigna 2 dignitaires, appelés Ambans, pour le représenter à Lhassa. Ils exerçaient une certaine autorité, mais toujours sous le gouvernement du dalaï-lama. »

De 1912 à 1959

Après 1959

La création du gouvernement tibétain en exil fut proclamée le 29 avril 1959. Initialement basé à Mussoorie, dans l'Uttarakhand au nord de l'Inde, il fut transféré à Dharamsala en 1960. Après la fuite du Tibet du 14e dalaï-lama, qui fut suivi de la plupart des membres de son gouvernement en 1959, il décida de reconstituer un gouvernement en exil, l'Administration centrale tibétaine, dont la mission est à la fois de prendre en charge les réfugiés tibétains et de restaurer la liberté au Tibet. Le 14e dalaï-lama est depuis 1959 le détenteur du pouvoir exécutif de ce gouvernement en exil. Cependant, il a instauré progressivement un régime démocratique. Ainsi, les autorités tibétaines créèrent le 2 septembre 1960 le Parlement tibétain en exil, l’Assemblée des députés du peuple tibétain. Le 10 mars 1963, la Constitution, fondée sur la Déclaration universelle des droits de l'homme, fut promulguée et appliquée au sein du gouvernement tibétain en exil.

Le 17 mai 2002, le Gouvernement tibétain en exil a célébré le 360e anniversaire de son système gouvernemental connu sous le nom de Gaden Phodrang Chokley Namgyal. Ce système gouvernemental a commencé quand le 5e dalaï-lama a assumé l'autorité sur le Tibet en 1642[1].

En 2002, dans un message écrit honorant l'anniversaire, le 14e dalaï-lama a indiqué que chacun devrait se sentir fier que pendant que les Tibétains célèbrent cet anniversaire, les Tibétains en exil puissent apprécier un système démocratique basé sur la compassion.

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Tibet Portail du Tibet
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Gouvernement tib%C3%A9tain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gouvernement Tibétain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”