Albert Bayet

Albert Bayet, né à Lyon le 1er février 1880 et mort à Paris le 26 juin 1961, est un sociologue français, professeur à la Sorbonne et à l'École pratique des hautes études.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Charles Bayet, historien de l’art byzantin, directeur de l'enseignement supérieur, et le gendre de l’historien Alphonse Aulard. Normalien, il est agrégé de lettres en 1901 et docteur ès lettres en 1922, puis professeur au lycée Louis-le-Grand. En 1923, il devient directeur d’études de la section « Histoire des idées morales » de l’École pratique des hautes études, puis chargé de cours de morale à la Sorbonne[1].

Plaque commémorative apposée sur le domicile parisien d'Albert Bayet au n° 2 de la rue Monsieur-le-Prince

Il est président de la Fédération nationale de la presse française du 25 août 1944 à sa mort en 1961. Après avoir été président de la Fédération nationale de la presse clandestine en 1943 et 1944, il participe avec Victor Charbonnel au journal L'Action. Il est également membre de la Ligue des droits de l'homme pendant de longues années, président de la Ligue de l'enseignement de 1949 à 1959, et secrétaire général de l’Union rationaliste. Il fait également partie de ceux qui, peu après la Libération, quittent le Parti radical-socialiste pour rejoindre l'Union progressiste, le parti politique des « compagnons de routes » du Parti communiste français.

Ouvrages

  • Les Écrivains politiques du XVIIIe siècle, extraits avec une introduction et des notes par Albert Bayet et François Albert, 1904
  • La Morale scientifique, essai sur les applications morales des sciences sociologiques, 1905
  • L'Idée de Bien, essai sur le principe de l'art moral rationnel, 1908
  • Les Idées mortes, 1908
  • Le Mirage de la vertu, 1912
  • La Casuistique chrétienne contemporaine, 1913
  • Le Suicide et la Morale, 1922 ; 1975 ; 2007
  • La Science des faites moraux, 1925
  • Notre morale, 1926
  • Les Morales de l'Évangile, 1927
  • Le Livre de morale des écoles primaires. Cours moyen et supérieur, 1928
  • Les Provinciales de Pascal, 1929
  • Histoire de la morale en France, 2 vol., 1930-1931
  • La Morale de la Science, 1931 ; 1947
  • Le Problème de Jésus et les Origines du christianisme, avec Prosper Alfaric et Paul-Louis Couchoud, 1932
  • Le Radicalisme, 1932
  • Pacifisme et Christianisme aux premiers siècles, 1934
  • Attentats et terreur : instruments de conquête politique, Comité franco-espagnol, brochure, 1937
  • Histoire de France, 1938
  • Qu'est-ce que le rationalisme ? 1939
  • Histoire de la Déclaration des droits de l'homme : du 89 politique au 89 économique, 1939
  • Pétain et la Cinquième Colonne, 1944 (publié clandestinement durant l'Occupation)
  • Les Pensées de Pascal, 1948
  • Pour une réconciliation française. Laïcité XXe siècle, 1958
  • Histoire de la libre-pensée, 1959 ; « Que sais-je ? » n° 848, 1970

Bibliographie

  • Francis-Vincent Féraud, Christiane et Monique Bayet, La Vraie Légende d'Albert Bayet, Nouvelles Éditions latines, 1965

Notes et références

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Bayet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rue albert-bayet — 13e arrt …   Wikipédia en Français

  • Lycée professionnel Albert Bayet — Le lycée Albert Bayet est un établissement qui s ouvre aux formations des industries graphiques, de l automobile de la logistique et de la restauration. Situé en Indre et Loire, à Tours, c est l un des principaux établissements qui préparent à ce …   Wikipédia en Français

  • Rue Albert-Bayet — 13e arrt …   Wikipédia en Français

  • Lycée professionnel Albert-Bayet — Le lycée professionnel Albert Bayet est un lycée professionnel qui offre des formations en industries graphiques, en automobile, en logistique et en restauration. Situé en Indre et Loire, à Tours, c est l un des principaux établissements qui… …   Wikipédia en Français

  • Charles Bayet — Charles Bayet, né le 25 mai 1849 à Liège en Belgique et décédé le 16 septembre 1918 à Toulon est un haut fonctionnaire et historien français, spécialiste de l’art byzantin. Sommaire 1 Un universitaire spécialiste de Byzance 2 Un haut… …   Wikipédia en Français

  • Jean Bayet — (Jean Alexis Bayet) est un latiniste français, né à Versailles le 12 novembre 1882 et mort à Paris le 5 décembre 1969. Professeur de langue et littérature latines à la Sorbonne, il fut directeur général de l Enseignement en… …   Wikipédia en Français

  • Prosper Alfaric — (né à Livinhac le Haut le 21 mai 1876 et mort à Paris le 28 mars 1955), était un historien spécialiste du christianisme. Sommaire 1 Biographie 1.1 Les théories mythistes 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Paul-Louis Couchoud — Paul Louis Couchoud, né à Vienne (Isère) le 6 juillet 1879 et mort à Vienne (Isère) le 8 avril 1959, est un philosophe, érudit et poète français. Il est connu pour ses poèmes, adaptations du haiku en français, ses directions… …   Wikipédia en Français

  • Arthur Kleinclausz — Arthur Kleinclausz, né le 8 avril 1869 à Auxonne[1], mort le 30 novembre 1947 à Lyon[2], est un médiéviste français, spécialiste de la période carolingienne, professeur aux universités de Dijon (1897 1904), puis de Lyon, qui s est aussi intéressé …   Wikipédia en Français

  • Fédération des oeuvres laïques — Ligue de l enseignement Pour les articles homonymes, voir Ligue. Logo de La Ligue de l enseignement Contexte général Zone d influence …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”