Alberigo da Barbiano

Alberico da Barbiano

Alberico da Barbiano né à Barbiano di Cotignola (Émilie-Romagne) en 1344, mort à Città della Pieve (Ombrie) le 26 avril 1409 est un condottiere Italien du XVe siècle.

Biographie

Alberico fonda à l’âge de trente ans la « Compagnie de Saint-Georges. » C'est la première compagnie entièrement composée de milices Italiennes alors qu’à cette époque elles étaient composées habituellement de soldats étrangers. De cette compagnie sortirent des condottieres illustres comme Braccio da Montone et Muzio Attendolo Sforza. Le pape Urbain VI et Catherine de Sienne firent appel à ses services afin de défendre Rome contre les Bretons, lesquels marchaient sur Rome afin de mettre à la tête de l’église Clément VII.

La Bataille de Marino entre la papauté et les Bretons eut lieu à 12 milles au nord de Rome le 30 avril 1379 . Alberico, vainqueur, entra triomphalement à Rome et le pape vint à sa rencontre les pieds nus lui remettant un grand étendard blanc barré d’une croix rouge sur lequel était insctite la maxime LI-IT-AB-EXT (L'Italie libérée des barbares). Il fut nommé sénateur de l’état de l’Eglise. Les bretons battus, Alberico poursuivit son chemin vers Naples où il défit les troupes de la reine Jeanne Ire de Naples qui s’était déclarée en faveur de Clément VII. Alberico obtint ainsi le titre de Connétable du royaume de Naples par Charles de Durazzo auquel revenait de droit le royaume. Par la suite Alberico entra au service du duc de Milan Gian Galeazzo Visconti et avec son frère Jean, il pénètra dans Florence en 1397. Apprenant la pendaison de son frère Jean à Bologne ( 1399 ) , Alberico alors âgé de 55 ans assiègea Faenza, gouvernée par les Manfredi, responsables du crime. La ville occupée, il la vendit au Cardinal Cossa, lequel devint alors son pire ennemi. Alberico, par vengeance, empêcha l’arrivée des chariots de blé en provenance de la Toscane pendant la disette de 1405 et fut excommunié par le pape Innocent VII. Il se retira à Naples quand il apprit le différend entre ses deux fils Ludovic comte de Zagonara et Manfred comte de Lugo.

Malheureusement, il n’arrivera jamais en Romagne car il mourut d'infection rénale à Città della Pieve le 26 avril 1409 à l’âge de 65 ans.

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Alberico da Barbiano ».

Bibliographie

  • Claudio Rendina, Capitani di ventura, Rome, Newton Compton, 1994.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge tardif Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Alberico da Barbiano ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alberigo da Barbiano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sforza — Les Sforza sont une famille italienne de premier plan de la Renaissance, particulièrement active dans le duché de Milan. La dynastie a été fondée par Muzio Attendolo, né à Cotignola près de Ravenne en 1369 et décédé en 1424. Originaire de Romagne …   Wikipédia en Français

  • Liste de maisons (généalogie) — Liste de maisons. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Wikipédia en Français

  • Manfredi (apellido) — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar al …   Wikipedia Español

  • Stammliste der Este — Die Stammliste der Este stellt die Vertreter der Este, eines aus ursprünglich aus dem fränkischen Adel stammenden italienischen Adelsgeschlechtes im Form einer Stammliste dar. Inhaltsverzeichnis 1 Von Alberto Azzo II. bis Obizzo II. 2 Von Obizzo… …   Deutsch Wikipedia

  • Manfredi (Apellido) — Saltar a navegación, búsqueda Noble familia que gobernó las ciudades de Faenza e Imola en la Emilia Romaña (Italia) entre 1313 y 1503, a la que la leyenda y numerosos historiadores medievales remontan a Constantino I el Grande y su madre, la… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”