Albatros L.78

Albatros L.76

Pix.gif Albatros L.76 Aeolus Silhouette d'un avion militaire
Constructeur Allemagne Albatros Flugzeugwerke
Rôle Avion de reconnaissance armé
Premier vol 1927
Mise en service 1927
Nombre construit 6
Équipage
2
Motorisation
Moteur BMW VI 5,5
Nombre 1
Type en ligne
Puissance unitaire 600 ch
Dimensions
Envergure 12,76 m
Longueur 8,55 m
Hauteur 3,74 m
Surface alaire 27,8 m2
Masses
À vide 1 615 kg
Avec armement 2 440 kg
Performances
Vitesse maximale 235 km/h
Armement
Interne 1 mitrailleuse de capot et 1 arme arrière

L'Albatros L 76 Aeolus est un avion d'entraînement et de reconnaissance allemand de l'entre-deux guerres. Particulièrement difficile à piloter, il fit l'objet de deux évolutions.

Les versions

  • Albatros L.76 Aeolus : Ce sesquiplan de construction mixte, aile en bois à revêtement de contreplaqué, fuselage en tubes d’acier soudés et entoilée, train fixe, prit l’air pour la première fois en 1927. Commandé par le Truppenamt pour équiper le centre d’entraînement installé à Lipetsk, le L.76 était un avion particulièrement vicieux et les 6 exemplaires construits firent des victimes célèbres, comme Emil Thuy, Pour le mérite et ancien commandant de la Jasta 28 qui se tua à Wivupal le 11 juin 1930 ou Paul Jeschonnek qui s'écrasa à Berlin le 13 juin 1929. Ernst Heinkel Flugzeugbau fut chargé d’améliorer l’appareil, ce qui donna l’Albatros L.77v.
  • Albatros L.77v : Fin 1928 Ernst Heinkel Flugzeugbau livra à Berlin-Johannisthal quatre chasseurs de reconnaissance biplaces en tandem construit sous licence sous contrat de la Reichswehr. Dérivés du L.76, ces appareils étaient sensiblement identiques au précédent avec moteur 12 cylindres en V BMW VI 5,5 de 600 ch. Ils étaient armés de 2 mitrailleuses fixes de capot de 7,9 mm et d’une arme de même calibre sur affût au poste arrière. Un de ces appareils fut détruit au cours des essais en mars 1929, les trois autres affectés à Lipetsk comme vecteurs d’équipements nouveaux ; Ils servirent en particulier à tester un canon Oerlikon de 20 mm sur affût arrière. En décembre 1929 ils furent ramenés en Allemagne, affectés à l’E.Stelle de Berlin-Staaken, et finalement réformés en octobre 1931.
  • Albatros L.78 : Évolution des précédents, ce biplace de reconnaissance et d’observation d’artillerie fut proposé à la Reichswehr dans le cadre du programme Erkudista de 1928. Après essais officiels en 1929 une série de 13 exemplaires, prototype inclus, fut commandée pour utilisation au centre de Lipetsk.

Références

  • Michael J. H. Taylor, Jane's Encyclopedia of Aviation. Studio Editions, London (1989).
  • W.Green & G Swanborough, The Complete Book of Fighters. Salamander Books, London (1994). ISBN 1-85833-777-1

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Albatros L.76 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albatros L.78 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albatros L.77v — Albatros L.76 Albatros L.76 Aeolus Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Albatros L.76 — Aeolus Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Albatros L 73 — Vorlage:Infobox Flugzeug/Wartung/Parameter Bild fehlt Albatros L 73 Typ: Verkehrsflugzeug …   Deutsch Wikipedia

  • Albatros L 58 — Vorlage:Infobox Flugzeug/Wartung/Parameter Bild fehlt Albatros L 58 Typ: Verkehrsflugzeug …   Deutsch Wikipedia

  • Albatros L 77v — NOTOC Infobox Aircraft name=L 77 caption= type=Reconnaissance aircraft manufacturer=Albatros Flugzeugwerke designer= first flight=1928 introduced= retired= status= primary user= more users= produced= number built=4 variants with their own… …   Wikipedia

  • Albatros L 75 — NOTOC Infobox Aircraft name=L 75 Ass caption= type=Trainer manufacturer=Albatros Flugzeugwerke designer=Walter Blume first flight=1928 introduced= retired= status= primary user= more users= produced= number built=43 variants with their own… …   Wikipedia

  • Albatros L 75 — 1928 stellte Albatros seine neue Konstruktion, die kunstflugtaugliche Albatros L 75 „Ass“, erstmals der Öffentlichkeit vor. Gedacht war sie als Schulungsflugzeug für fortgeschrittene Piloten, als Ausbildungsmaschine für Navigatoren und Funker und …   Deutsch Wikipedia

  • Albatros L 79 — NOTOC Infobox Aircraft name=L 79 Kobold caption= type=Aerobatic aircraft manufacturer=Albatros Flugzeugwerke designer= first flight=1929 introduced= retired= status= primary user= more users= produced= number built=2 variants with their own… …   Wikipedia

  • Albatros L 82 — NOTOC Infobox Aircraft name=L 82 caption= type=Trainer manufacturer=Albatros Flugzeugwerke designer= first flight=1929 introduced= retired= status= primary user=Germany more users= produced= number built=17 variants with their own articles=The… …   Wikipedia

  • Albatros Flugzeugwerke — fue una compañía alemana fabricante de aviones, conocida sobre todo por los aparatos que proporcionó al Servicio Aéreo del Ejército Imperial Alemán (Luftstreitkräfte) durante la Primera Guerra Mundial. La sede se encontraba en Adlershof, Berlín,… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”