Albatros (avion)

Albatros Flugzeugwerke

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albatros.

Albatros GmbH, Albatros Werke AG ou Albatros Flugzeugwerke, est une société allemande de construction aéronautique, et l'une des plus anciennes au monde. Elle est fondée en 1909 par Walter Huth et construite sur le site de l'aérodrome de Berlin-Johannisthal. Elle se consacre au cours des premières années de son existence à la réparation et la fabrication sous licence d'avions étrangers, entre autres des Farman et Antoinette).

En 1913 le jeune ingénieur Ernst Heinkel dessine pour Albatros un biplan biplace moderne, et dès 1914, Albatros livre à l’Idflieg de robustes biplans d’observations. En 1916 Ernst Heinkel devient responsable du bureau d’études de Hansa Brandenburg|Hansa-Brandenburgische Flugzeugwerke, et Albatros conçoit alors des avions de reconnaissance et des bombardiers biplaces. Robert Thielen conçoit de son côté des chasseurs monoplaces. Certaines réalisations battirent des records du monde.

Suite à l'augmentation des commandes dues à la Première Guerre mondiale, elle construit une deuxième usine au printemps 1914 appelée Ostdeutsche Albatros-Werke située à Schneidemühl. En avril 1914 est créé à Vienne-Stadlau, Autriche, Österreiche Albatros Werke (Atelier Autrichien Albatros), qui devient un des principaux fournisseurs de l’aviation austro-hongroise. O.A.W. est revendu en janvier 1917, devenant Phönix Flugzeugwerke AG.

Pendant le conflit elle fabrique des avions de reconnaissance, des chasseurs, des avions de soutien à l'infanterie (Appui aérien rapproché) et des avions de transport. Les plus célèbres sont le D.III et le D.V, qui permettent momentanément à l’Allemagne de gagner la suprématie aérienne.

Fin 1918, la production totalise 10 300 avions. Après la guerre, elle se consacre à la fabrication de planeurs, d'avions de compétition ou de transport. Recréée à Berlin-Johannisthal en 1923 comme Albatros Flugzeugwerke GmbH, elle crée en 1925 une filiale, Allgemeine Flug-Gesellschaft à Memel en Lituanie, pour contourner les limitations imposées par les Alliés. Elle devient ainsi une des premières à fournir la Reichswehr, et les avions Albatros sont utilisés à Lipetsk. Mais la production est alors relativement médiocre et, crise économique aidant, Albatros doit fusionner avec Focke-Wulf Flugzeugbau en 1931.

Sommaire

Liste des avions Albatros

1913

Avions construits pendant la Première Guerre mondiale :

1914

  • Albatros B.III (Type L 5), reconnaissance
  • Albatros W.1, hydravion de reconnaissance

1915

1916

1917

1918

  • Albatros D.X, prototype (chasseur)
  • Albatros D.XI, prototype (chasseur)
  • Albatros D.XII, prototype (chasseur)
  • Albatros D.VI, prototype (chasseur)
  • Albatros D.IX, prototype (chasseur)
  • Albatros Dr.2, prototype (chasseur)

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Albatros Flugzeugwerke ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albatros (avion) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albatros Flugzeugwerke — fue una compañía alemana fabricante de aviones, conocida sobre todo por los aparatos que proporcionó al Servicio Aéreo del Ejército Imperial Alemán (Luftstreitkräfte) durante la Primera Guerra Mundial. La sede se encontraba en Adlershof, Berlín,… …   Wikipedia Español

  • Albatros B.III — Albatros B.II Albatros B.IIa …   Wikipédia en Français

  • Albatros L.30 — Albatros B.II Albatros B.IIa …   Wikipédia en Français

  • Albatros D.VII — Albatros D.V Albatros D.Va …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.III — Albatros C.I Albatros C.III …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.IV — Albatros C.I Albatros C.III …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.Ia — Albatros C.I Albatros C.III …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.Ib — Albatros C.I Albatros C.III …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.VI — Albatros C.I Albatros C.III …   Wikipédia en Français

  • Albatros C.VII — Albatros C.V Albatros C.V Vu …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”