Alawites

Dynastie alaouite

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alaouites (homonymie).

Les Alaouites sont les membres de la dynastie marocaine régnante depuis le XVIIe siècle. Ils sont originaires du Tafilalet et considérés descendants d'Ali.

Armoiries du Royaume du Maroc (1957)

Sommaire

Histoire

La dynastie alaouite (al-Alaouiyoune) est au pouvoir au Maroc depuis le XVIIe siècle. D'après la légende les Alaouites descendent de Mohamed Nefs Zakiya (« Âme Pure »), lui-même descendant de Abdallah El-Kamil, ben Hassan El-Mouthanna, ben Hassan Sibt fils aîné d'Ali Ibn Abi Talib, gendre et cousin du prophète de l'islam, Mahomet. Az-Zakya fut proclamé Mahdi en 737 et tué au combat en 762. Théologien éminent, il a laissé la réputation d'un saint homme et vécut sous le règne du calife Al-Mansour.

Les Chérifs alaouites, ou hassaniens, se disent originaires de Yanboâ an-Nakhil, une oasis situé dans la péninsule arabique, appelé par de nobles pèlerins berbères du Tafilalet, au XIIIe siècle : Hassan Dakhil, se réclamant 21e descendant de Mahomet, 17e descendant de az-Zakya, se serait installé en 1266 à Sijilmassa. Son 5e descendant, Moulay Mohamed ben Cherif, est le père du premier sultan (Moulay Rachid ben Chérif) de la dynastie alaouite.

Les Alaouites ont eu pour plus célèbre représentant Moulay Ismaïl, qui gouverna le pays pendant 55 ans (1672-1727). Il réorganisa le Maroc et en assura la pacification, après avoir mené une série d'expéditions militaires contre des tribus insoumises, les Turcs ottomans et les chrétiens. Il affermit ainsi la domination du pouvoir central, le makhzen (مخزن : mot arabe signifiant « magasin », « grenier » (c'est-à-dire le trésor royal et les approvisionnements, une métonymie pour désigner le territoire soumis à l'impôt perçu et donc contrôlé par l'État) par opposition au bled-es-Siba, « pays du désordre », les pouvoirs locaux des tribus, jalouses de leur indépendance. Roi bâtisseur, il fonda Meknès et y installa sa capitale. Sa mort marque l'entrée dans une période troublée : les révoltes montagnardes, l'opposition religieuse des confréries, les années de sécheresse et de famine, les épidémies (notamment la peste en 1797-1800), qui provoquèrent un effondrement démographique, la montée des caïds et le repli du Maroc sur lui-même.

Le règne de Mohammed III (1757-1790) voit les débuts du commerce avec l'Europe. Au XIXe siècle, l'économie entre en crise et le désordre régne. Le sultan qui avait des vues sur l'ouest algérien vient en aide à l'émir Abd-el-Kader qui luttait contre les Français alors en pleine conquête de l'Algérie. Le sultan perd en 1844 la bataille d'Isly alors que les Espagnols s'emparent de Tétouan en 1860. Hassan Ier (1873-1894) réussit cependant à maintenir l'indépendance politique du pays, mais l'affaiblissement du pouvoir central, l'entrée en dissidence de nombreuses tribus et les effets de la crise financière obligent l'État marocain à contracter des emprunts de plus en plus coûteux ; celui de 1904 entraîne l'installation dans les ports marocains de contrôleurs français.

Dynastie Alaouite au Tafilalet

Sultans du Maroc (1666-1957)

Rois du Maroc

Voir aussi


Liens externes


  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du Maroc Portail du Maroc
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Dynastie alaouite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alawites de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alawites — For the Alaouite dynasty of Morocco see: Alaouite Dynasty, for the former state now in Yemen see Alawi (sheikhdom) Infobox Religious group group = Alawites caption =Alawite falconer in Banyas, Syria, during World War II. founder = Ibn Nuṣayr… …   Wikipedia

  • Alawites in Turkey — Alawis in Turkey are the Alawite population living in the Republic of Turkey. In order to avoid confusion with Alevis, they prefer the self appellation Arap Alevileri ( Arab Alevis ) in Turkish. The term Nusayrī , which used to exist in (often… …   Wikipedia

  • Alawi — This article is about the minority religious group in Syria. For other uses, see Alawi (disambiguation). Alawis علوية An Alawi falconer in Baniyas, Syria, during World War II Total population About 4 million …   Wikipedia

  • Minorities in Turkey — Ethnic Groups of Turkey Minorities in Turkey form a substantial part of the country s population. 25 30% of the populace belong to an ethnic minority.[1] While the Republic of Turkey, following the 1923 Treaty of Lausanne, recognizes Armeni …   Wikipedia

  • French Mandate of Syria and Lebanon — Mandat français en Syrie et au Liban Mandate of France ← …   Wikipedia

  • French Mandate of Syria — Infobox Former Country native name = Mandat français en Syrie conventional long name = French Mandate of Syria common name = Syria| continent = moved from Category:Asia to the Middle East region = the Middle East country = Syria era = Interwar… …   Wikipedia

  • Syria — /sear ee euh/, n. 1. Official name, Syrian Arab Republic. a republic in SW Asia at the E end of the Mediterranean. 16,137,899; 71,227 sq. mi. (184,478 sq. km). Cap.: Damascus. 2. a territory mandated to France in 1922, including the present… …   Universalium

  • Alawiteʿ — ▪ Shīʿite sect Arabic  ʿAlawī , plural  ʿAlawīyah , also called  Nuṣayrī , plural  Nuṣayrīyah , or  Namīrī , plural  Namīrīyah , or  Ansarī , plural  Ansarīyah        any member of a minority sect of Shīʿite Muslims living chiefly in Syria.… …   Universalium

  • Nowruz — For other uses, see Nowruz (disambiguation). Nowrūz Also called Also spelled Nouruz, Norouz, Norooz, Narooz, Nawruz, Newroz, Newruz, Nauruz, Nawroz, Noruz, Nohrooz, Novruz, Nauroz, Navroz, Naw Rúz, Nowroj, Navroj, Nevruz …   Wikipedia

  • Syrian Armed Forces — Armed Forces of Ba ath Party Coat of Arms of the Syrian Arab Republic Founded 1946 Service branches …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”