Alarme à incendie

Alarme incendie

Une alarme incendie est un dispositif électronique permettant de détecter un départ de feu dans un bâtiment, et de gérer la sécurisation des personnes se trouvant dans celui-ci. Techniquement on appelle l'ensemble du dispositif un Equipement d'Alarme. En France la réglementation a fait adapter les SSI (Systèmes de Sécurité Incendie) selon les établissement dans lesquels ils sont installés avec la création de catégories. La catégorie de SSI détermine le type d'alarme installé allant du type 4 à 1 (plus on se rapproche de 1, plus le dispositif est développé).

Les systèmes d'alarme type 4, pour les ERP (Etablissement Recevant du Public) les moins importants, se composent d'une centrale autonome sur pile intégrant un diffuseur sonore et un déclencheur manuel (ou DM), ou d'une centrale pouvant gérer une à deux lignes de déclencheurs manuels et une ligne de DS (Diffuseur Sonore).

Les systèmes d'alarme type 3, se composent d'un ou plusieurs BAAS (Blocs Autonomes d'Alarme Sonore) reliés entre eux, et qui peuvent gérer chacun une boucle de déclencheurs manuels. Les BAAS comportent chacun un diffuseur sonore et une batterie pour pouvoir fonctionner en cas de coupure de l'alimentation "secteur". Ils sont reliés entre eux de façon ce que lorsqu'un BAAS passe en position d'alarme, tous les autres se déclenchent également.

Les systèmes d'alarme type 2 se différencient dans deux catégories:

  • les systèmes d'alarme type 2a se composent d'un CMSI (Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie) relié à plusieurs boucles de déclencheurs manuels, et à des DAS (Dispositifs Actionnés de Sécurité) et des DS.
  • les systèmes d'alarme type 2b est équipé avec un BAAS type Pr: c'est un BAAS qui intègre un panneau de commande qui gère jusqu'à huit boucles de déclencheurs manuels, et parfois un contact auxiliaire pour un DAS. Un BAAS Pr ne peut être raccordé qu'a des BAAS et non des DS.

Les systèmes d'alarme type 1 se composent d'un SDI (Système de Détection d'Incendie) qui peut être relié à un CMSI. C'est le seule type d'équipement d'alarme qui peut comporter des détecteurs automatique d'incendie (ou DAI). Le SDI peut se distinguer par des installations différentes:

  • le SDI conventionnel: les détecteurs d'incendie et déclencheurs manuels sont reliés par boucles à la centrale (Equipement de Contrôle et de Signalisation ou ECS), donc en cas d'alarme la visualisation du lieu du sinistre s'effectue par zone. Ce type d'installation est adapté à des ERP de petite ou moyenne taille et moins onéreux qu'un SDI adressable.
  • le SDI adressable: les détecteurs d'incendie et déclencheurs manuels sont reliés à l'ECS sur un seule boucle par un système numérique que l'on appelle "bus". En cas d'alarme feu, l'élément de détection peut-être localisé individuellement et avec précision sur un écran. Un SDI adressable est beaucoup plus onéreux qu'un SDI conventionnel, mais beaucoup plus adapté à un ERP de grande taille.

Tous les équipements d'alarme doivent être certifiés, homologués et répondre à des normes spécifiques de l'AFNOR. Les ECS et les CMSI doivent être estampillés. On trouve de nombreux fabricants sur le marché français (Chubb-ATSE-Proteg, Siemens-Cerberus, Honeywell-ESSER, Merlin Gérin, URA, Legrand, DEF, Nugelec, Finsécur...)

Notes


Voir aussi

Articles connexes


  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Alarme incendie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alarme à incendie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alarme anti-incendie — Alarme incendie Une alarme incendie est un dispositif électronique permettant de détecter un départ de feu dans un bâtiment, et de gérer la sécurisation des personnes se trouvant dans celui ci. Techniquement on appelle l ensemble du dispositif un …   Wikipédia en Français

  • Alarme — anti incendie Une alarme est un signal avertissant d un danger. À ce titre, l alarme est une information émise afin de provoquer une réaction. L alarme nécessite une connaissance préalable du danger. En effet, il n est pas d alarme tant que le… …   Wikipédia en Français

  • Alarme de piscine — Alarme Demande de traduction Burglar alarm → …   Wikipédia en Français

  • alarme — [ alarm ] n. f. • XIVe; it. all arme « aux armes ! » 1 ♦ Signal pour appeler aux armes, annoncer l approche de l ennemi. ⇒ 1. alerte. Le guetteur a donné l alarme. Sonner l alarme. ♢ Signal avertissant d un danger. Pousser un cri d alarme. Sirène …   Encyclopédie Universelle

  • incendie — [ ɛ̃sɑ̃di ] n. m. • 1575; lat. incendium; cf. a. béarnais encendy (1570) 1 ♦ Grand feu qui se propage en causant des dégâts. ⇒ embrasement, 1. feu. Incendie involontaire, criminel. L explosion a allumé, provoqué un incendie. Incendie qui éclate,… …   Encyclopédie Universelle

  • Alarme incendie — américaine. Une alarme incendie (parfois alarme de feu au Québec) est un dispositif électronique permettant de détecter un départ de feu dans un bâtiment, et de gérer la sécurisation des personnes se trouvant dans celui ci. Techniquement, l… …   Wikipédia en Français

  • Incendie Du Tunnel Du Mont-Blanc — L’incendie du tunnel du Mont Blanc s est produit le 24 mars 1999. Il a été créé par un camion frigorifique semi remorque belge qui transportait de la margarine et de la farine et qui a pris feu vers 11h00 à environ 7 km de l entrée… …   Wikipédia en Français

  • Incendie du tunnel du mont-blanc — L’incendie du tunnel du Mont Blanc s est produit le 24 mars 1999. Il a été créé par un camion frigorifique semi remorque belge qui transportait de la margarine et de la farine et qui a pris feu vers 11h00 à environ 7 km de l entrée… …   Wikipédia en Français

  • Incendie d'Ålesund — Ålesund en 1900 avant l incendie. L angle de vue est orienté d est en ouest tel qu on peut le voir de la montagne Aksla. L’Aspøya peut être observée au premier plan. Le chenal est démarqué par le port à droite. L incendie se déclara sur l île… …   Wikipédia en Français

  • Incendie du tunnel du Mont-Blanc — L’incendie du tunnel du Mont Blanc s est produit du 24 mars 1999 au 26 mars 1999. Il a été provoqué par un camion frigorifique semi remorque belge qui transportait de la margarine et de la farine et qui a pris feu vers 11 h 00 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”