Alan Wake
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wake.
Alan Wake
Logo de Alan Wake

Éditeur Microsoft Game Studios
Développeur Remedy Entertainment

Date de sortie Icons-flag-jp.png 23 mai 2010
Icons-flag-us.png 18 mai 2010
Icons-flag-gb.png 14 mai 2010
Icons-flag-fr.png 14 mai 2010
Icons-flag-au.png 20 mai 2010
Genre Aventure / Survival horror
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Xbox 360
Média DVD
Contrôle Manette

Alan Wake est un jeu vidéo sorti le 14 mai 2010 que ses développeurs définissent comme un thriller d'action psychologique. Il a été développé par le studio finlandais Remedy Entertainment – le même studio qui a développé Max Payne – et édité par Microsoft Game Studios. Alan Wake est un thriller psychologique qui mêle des séquences d'action de type survival horror dans les scènes nocturnes et des éléments d'aventure pendant les phases diurnes. Ce jeu est inspiré des célèbres romans de Stephen King, tout comme il prend des inspirations au film de John Carpenter,"L'Antre de la Folie".

Sommaire

Synopsis

Alan Wake est un auteur à succès de thriller policier. Mais, depuis deux ans, il souffre du syndrome de la page blanche. Sa femme Alice décide alors de l'emmener en vacances dans la paisible ville de Bright Falls afin, espère-t-elle, qu'il puisse retrouver l'inspiration et écrire un nouveau livre. Mais lorsque sa femme disparait, le dernier roman d'Alan, un livre d'horreur qu'il ne se souvient pas avoir écrit, prend vie et une force obscure prend possession de la population et de tout autre objet. Suspect, Alan doit fuir la police et le FBI afin de retrouver sa femme et comprendre ce qui lui arrive. Mais si la journée, la région est magnifique et la population locale très accueillante, la nuit apporte immanquablement son lot de souffrances, de ténèbres et de cauchemars. A vous de guider Alan dans sa quête de lumière.

Système de jeu

Les forces obscures qui s'attaquent à Alan Wake sont très vulnérables à la lumière. En conséquence, le joueur doit tirer parti des sources lumineuses. Les développeurs ont intégré au jeux différents éléments permettant de se protéger et de repousser les ennemis par groupe (projecteurs, lampadaires, phares), voire de les tuer sur le coup (bombonne de gaz). L'arme la plus utile pour combattre l'ennemi sera la lampe torche, alimentée par des piles en nombre limité. Une fois les ténèbres dissipées, il est nécessaire de tuer le possédé, et pour cela le joueur a recours à différentes armes dont un petit calibre, un fusil de chasse, un fusil à pompe ou une carabine. D'autres armes telles que les grenades flash (type FBI) et le pistolet lance-fusée sont particulièrement efficaces contre les possédés, notamment en groupe. Tout au long de l'aventure, le choix est laissé au joueur de suivre la lumière ou de s'enfoncer littéralement dans les ténèbres, en sortant des sentiers battus et en explorant les coins les plus sombres des décors, décors saisissant de réalisme et d'effroi. La présence sombre guette Alan, et il n'est pas rare de voir débarquer dans son dos un bucheron en colère dès que l'on s'enfonce un peu trop dans la forêt. Mais cela est indispensable pour tenter de comprendre l'histoire du jeu, découvrir ce qu'il se passe réellement dans ce petit village de Bright Falls et où est passé Alice Wake. Si l'on souhaite profiter au maximum du titre, sa durée de vie initiale (environ 15 heures en ligne droite) est étoffée par l'exploration et la possibilité (vivement conseillée) de recommencer le jeu en difficulté cauchemardesque afin de découvrir des pans entiers du scénario jusque là indisponibles.

Interprétations

La fin du jeu ne lève pas le voile sur l'ensemble du mystère qui pèse sur le personnage principal. Le doute plane quant au succès du héros à la fin de l'aventure, ainsi que sur ses responsabilités quant à la disparition de sa femme. Entre les manuscrits qui en disent longs sur la vie à Bright Falls alors que l'auteur n'y a pas séjourné, les enregistrements du psychiatre qui suit Alan (mais dont ce dernier n'a aucun souvenir) et les flash-backs montrant Alan chez lui à New York où l'on comprend que sa santé mentale n'est déjà plus parfaite, on peut entrevoir au moins deux explications radicalement opposées au mystère de la présence sombre:

  • Soit ce qui se déroule dans le jeu est la réalité, auquel cas Alan Wake est bien une victime de la présence sombre, qui souhaite se venger de son amour perdu et exploite l'imagination des artistes pour prendre forme. Elle a bien enlevée Alice pour garder le contrôle sur Alan. En la sauvant, ce dernier se sacrifie et reste au fond du lac pour finir son œuvre jusque là inachevée.
  • Soit tout ce qui se déroule dans le jeu, hormis l'arrivée à Bright Falls et le séjour d'Alan en clinique psychiatrique pour artistes est un délire de ce dernier, délire prenant la forme d'un thriller que ce dernier cherche à écrire, et dans ce cas Alan, décris comme insomniaque et violent, a essayé au début du jeu de noyer sa femme dans le lac, et n'y parvenant pas, meurt dans ce même lac à la fin du jeu alors qu'Alice en réchappe.

À noter

Tout comme Max Payne avant lui, le titre Alan Wake a un double sens. Si l'on combine la première lettre de son prénom et son nom, on obtient le mot « A-Wake », ou « Awake », qui en anglais signifie « se réveiller ».

Aspects techniques

  • Éclairage volumétrique et dynamique
  • Utilisation intensive du pixel shading
  • Cycles jour/nuit
  • Effets météorologiques

Développement

Le jeu fut annoncé au cours de l'E3 2005[1],[2],[3]. Le jeu a été présenté aux journalistes en tant que démo technique pour une nouvelle carte graphique d'ATI[4]. En 2006, Microsoft a fait un partenariat avec Remedy pour sortir le jeu uniquement sur Xbox 360 et sur PC[5],[6]. C'est pour cette raison que le jeu ne sorti jamais sur d'autres supports.

Inspirations

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

Le jeu s'inspire ostensiblement d'œuvres littéraires, cinématographiques, télévisuelles et vidéo-ludiques, parmi lesquelles :

Postérité

Alan Wake propose deux épisodes supplémentaires en téléchargement pour 560 points Microsoft chacun. Le premier, The Signal, est sorti le 27 juillet 2010[8] alors que le deuxième, The Writer, est sorti le 12 octobre 2010 et conclut la trame scénaristique du jeu[9].

Le Jeu Alan Wake a été élu "Jeu de l'année 2010" par le célèbre magazine Américain "Time". L'aspect "psychologique" et "adulte" du jeu ont conquis le Magazine[10]. Cette distinction devrait inciter "Remedy" a développer une suite pour cet excellent jeu.

Le 13 mars 2011, il a atteint une vente s'élevant à 1 million d'exemplaires[11].

Lien externe

Notes et références

  1. (fr) Poischich, « Remedy dévoile Alan Wake » sur Gamekult, 4 mai 2005. Consulté le 23 novembre 2010
  2. (fr) Alan s'éveille sur Jeuxvideo.com, 9 mai 2005. Consulté le 23 novembre 2010
  3. (fr) E3 2005 : Alan Wake - Xbox 360 sur Jeuxvideo.com, 24 mai 2005. Consulté le 23 novembre 2010
  4. (en) Greg Kasavin, « Alan Wake E3 2005 Impressions » sur Gamespot, 18 mai 2005. Consulté le 19 décembre 2010
  5. (en) Microsoft Game Studios and Remedy Partner In Delivering Alan Wake sur Gamespot, 9 mai 2006. Consulté le 19 décembre 2010
  6. Alan Wake ne bougera pas de chez Microsoft sur Jeuxvideo.com, 7 février 2007. Consulté le 19 décembre 2010
  7. "Alan Wake" : le jeu vidéo s'inspire des séries
  8. (en) Chris Faylor, « Alan Wake 'The Signal' DLC Gets Release Date » sur shacknews.com, 13 mai 2010. Consulté le 27 septembre 2010
  9. Alan Wake - The Writer : date et prix annoncés sur Jeuxvideo.com, 27 septembre 2010. Consulté le 27 septembre 2010
  10. http://www.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,2035319_2034548_2034549,00.html http://www.time.com/AlanWake N1
  11. http://gamrreview.vgchartz.com/sales/13817/alan-wake/


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alan Wake de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alan Wake — The game s cover features the Alan Wake logo with the protagonist holding a flashlight. Developer(s) Remedy Ent …   Wikipedia

  • Alan Wake — Обложка североамериканского издания игры Разработчик Remedy Entertainment Издатель …   Википедия

  • Alan Wake — Desarrolladora(s) Remedy Entertainment Ltd Distribuidora(s) Microsoft Game Studios Diseñador(es) Mikael Kasurinen Programador(es) …   Wikipedia Español

  • Alan Wake — Entwickler …   Deutsch Wikipedia

  • Alan Wake’s American Nightmare — Alan Wake s American Nightmare Разработчик Remedy Entertainment Издатели Microsoft Game Studios Remedy Entertainment (ПК) Локализатор …   Википедия

  • Wake Up to Wogan — Genre Talk Running time Weekdays 7.30am 9.30am Country …   Wikipedia

  • Alan Green (broadcaster) — Alan Greenis an arse(born 25 June 1952 in Belfast, Northern Ireland) is a BBC Radio sports broadcaster/commentator. He commentates mainly on football, but also covers golf, rowing and the Olympic Games. [… …   Wikipedia

  • Alan Dedicoat — Born 1 December 1954 (1954 12 01) (age 56) Hollywood, Worcestershire, England Other names Deadly, Voice of the Balls Occupation Announcer …   Wikipedia

  • Alan Moore bibliography — Alan Moore Active period 1975  present Publishers 2000 AD …   Wikipedia

  • Alan Lomax — (January 15, 1915 ndash; July 19, 2002) was an American folklorist and musicologist. He was one of the great field collectors of folk music of the 20th century, recording thousands of songs in the United States, Great Britain, Ireland, the West… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”