Girart De Roussillon

Girart de Roussillon

Girart de Roussillon
Girart de Roussillon.jpg

Naissance v.810
Décès 874
Nationalité France France
Profession(s) comte de Paris, et comte de Vienne
Famille Maison des Girardides

Girart de Roussillon[1] (v.810-874) connu aussi sous les noms de Gérard de Roussillon, Gyrart de Vienne, Gérard II de Paris, comte de Paris, et comte de Vienne (cf : Girardides).

Sommaire

Le personnage légendaire

Il est à l’origine de plusieurs chansons de geste et fait partie des plus importants personnages de l'épopée carolingienne. D’après la chanson de geste issue du cycle de Doon de Mayence, il serait fils de Drogon, frère de Doon de Montreuil, de Beuve d'Aigremont et de fait, oncle des Quatre fils Aymon et de Maugis.

Sous la plume de ces auteurs médiévaux, il est aussi appelé Girart de Fraite, et serait comte de Barcelone, comte de Gascogne, comte d'Auvergne et comte de Provence.

Biographie de l'homme ayant réellement existé

Obélisque commémorant la bataille de Fontenoy-en-Puisaye (841)

Girard naît vers 810, fils de Leuthard Ier de Paris (comte de Fézensac et de Paris) et de Grimilde.

Fidèle de Lothaire Ier (834-855)

Fidèle au roi d'Aquitaine Louis le Pieux (dit le Débonnaire, fils de Charlemagne et futur empereur d'Occident 814-840), Girart organise la réconciliation du roi avec ses fils, et accède en 834 au titre de comte de Paris que détenait déjà son père Leuthard Ier mort en 816.

Il embrasse ensuite la cause de l'empereur Lothaire Ier contre Charles II le Chauve et combat à la Bataille de Fontenoy-en-Puisaye en 841. Après la défaite, il suit sans aucun doute Lothaire Ier à Aix-la-Chapelle (capitale de l'empire carolingien) dont il devient beau-frère en 843 en épousant Berthe, fille du comte Hugues III de Tours et de la Haute Alsace et sœur d'Ermengarde de Tours, femme de Lothaire Ier. Ils n'ont pas de descendance.

Homme fort de Charles de Provence (855-863)

Division de l'empire de Lothaire Ier après le traité de Prüm

En 855, Charles de Provence, fils de l’empereur Lothaire Ier hérite du « royaume de Provence » (appelée aussi Bourgogne Cisjurane du Royaume de Bourgogne). Mais Charles n’étant qu’un enfant, le véritable maître du royaume est son précepteur Girart.

En 859, un traité est conclu entre Lothaire II de Lotharingie et son frère Charles de Provence, au terme duquel, Charles reconnaît son frère Lothaire II comme héritier.

En 858/859, Girart fonde l'abbaye de Vézelay. Il fait don de ce monastère au Saint-Siège. Cette donation est acceptée par le pape Nicolas Ier dès 863 et confirmée par Charles le Chauve en 868. En 882, il y sera instauré le culte de sainte Madeleine dont les reliques, après avoir été transférées de l'église de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume à l’Église Saint-Victor de Marseille, à la suite de troubles provoqués par les Sarrasins en Provence, seront amenées à Vézelay.

En 860, Girart de Roussillon arrête devant Valence les vikings qui, après avoir pillé la Camargue, remontent le Rhône.

À l’automne 861, Girart défend aussi le royaume contre les prétentions de Charles le Chauve, ce dernier s’avance jusqu’à Mâcon sans dépasser cette limite.

Homme fort de Lothaire II (863-869)

À la mort de Charles de Provence en 863, le frère de ce dernier, l’empereur Louis II le Jeune, arrive le premier pour s'octroyer la Provence. Lothaire II de Lotharingie arrive trop tard et ne peut pas faire respecter l’accord de 859. Toutefois, Girart lui obtient la suzeraineté sur les comtés de Lyon, Vienne et Vivarais, regroupés au sein du duché du Lyonnais, dont il porte le titre (accord du 30 avril 863 à Mantaille) ; la Provence passant de son côté sous la coupe directe de Louis II le Jeune. Girart devient également le premier conseiller de Lothaire II de Lotharingie.

En 868, Girart s’oppose une nouvelle fois au roi Charles le Chauve à propos de l’héritage du comté de Bourges et de ses abbayes.

Chassé de Provence par Charles le Chauve (870)

En août 869, dès la mort de Lothaire II de Lotharingie, la lutte reprend entre Girart et Charles le Chauve. Après des escarmouches dans le Berry, et l’Auxerrois, Girart regagne ses terres lyonnaises et s’enferme dans Vienne, car les deux oncles du défunt (Louis II de Germanie et Charles le Chauve) ont également des prétentions sur le royaume de leur neveu.

À la suite du traité de Meerssen (8 août 870) qui organise la succession de Lothaire II de Lotharingie entre Louis II le Germanique et Charles le Chauve, le duc Girart refuse ce partage et entre en rébellion contre Charles le Chauve. Mais ce dernier avec l’appui des archevêques de Lyon et de Vienne, assiège en décembre les armées de Girart placées sous le commandement de sa femme Berthe dans Vienne. La ville résiste pendant plusieurs mois, mais les troupes royales dévastant la campagne, Girart accourt et demande une capitulation honorable. Girart cède alors Vienne à Charles le Chauve qui en prend possession la veille de Noël de l'an 870. Charles incorpore ensuite le Lyonnais et le Viennois dans son royaume et en janvier 871, il nomme Boson V de Provence, gouverneur du Lyonnais et du Viennois, charge occupée jusqu’alors par Girart.

De leur côté, Girart et sa femme se retirent à Avignon (ou sur leurs terres de Vézelay, les deux hypothèses sont défendues par les historiens) qui avait été leur ancien fief. Berthe meurt en 873 et Girart en 874[2],[3].

Notes et références

  1. Gerard, comte de Vienne sur le site Foundation for Medieval Genealogy
  2. Chronico Vezeliacensi (Chronique de Vézelay) livre I, p. 394
  3. Dom Martin Bouquet, Recueil des historiens des Gaules et de la France livre VII, p. 272

Voir aussi

Liens externes

Précédé par Girart de Roussillon Suivi par
Leuthard Ier de Paris Comte de Paris Leuthard II de Paris
  • Portail de Paris Portail de Paris
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie
  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
Ce document provient de « Girart de Roussillon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Girart De Roussillon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Girart de Roussillon — Girart de Roussillon, also called Girard , Gérard II , Gyrart de Vienne, and Girart de Fraite , (c. 810–877/879?) was a Burgundian chief who became Count of Paris in 837, and embraced the cause of Lothair I against Charles the Bald. He was a son… …   Wikipedia

  • Girart de Roussillon — Mariage de Girart de Roussillon dans un manuscrit du XVe siècle attribué au Maître du Girart de Roussillon Comte de Paris Règne vers 838 vers 841 D …   Wikipédia en Français

  • Girart de roussillon — Naissance v.810 Décès 874 Nationalité …   Wikipédia en Français

  • GIRART DE ROUSSILLON — (fin XIIe s.) Chanson de geste de dix mille décasyllabes qui raconte les guerres de Girart contre le roi Charles Martel. Celui ci a promis d’aider à la libération de Rome contre la promesse de mariage avec Berte, l’une des filles de l’empereur de …   Encyclopédie Universelle

  • Girart von Roussillon — Girart von Roussillon, Held der einzigen südfranzösischen Chanson de geste. Sie ist im 12. Jahrh. an der Grenze von Limousin und Poitou entstanden. Die Handschriften sind (mit Ausnahme eines Bruchstückes) in Böhmers »Romanischen Studien«, Bd. 5,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Girart de Roussillon —   [ʒi raːr dərusi jɔ̃], altfranzösischer Heldenepos (Chanson de Geste) des 12. Jahrhunderts in französisch provenzalischen Mischdialekt; zu den Empörergesten gehörig, behandelt es die Fehden G. de R.s mit der französischen Krone.   Ausgabe: G. de …   Universal-Lexikon

  • Master of Girart de Roussillon — Illustration from the Roman de Girart de Roussillon , 1450s. Austrian National Library, Vienna The Master of Girart de Roussillon is an anonymous Burgundian illuminator whose fine illustrated manuscripts date between 1440 and 1465. During this… …   Wikipedia

  • Maître du Girart de Roussillon — Illustration du Roman de Girart de Roussillon, vers 1450s Bibliothèque nationale autrichienne, Vienne. Le Maître du Girart de Roussillon est un enlumineur à nom de convention de la cour de Bourgogne, identifié au bruxellois Jehan Dreux …   Wikipédia en Français

  • Girart de Vienne — is a late twelfth century (c.1180Hasenohr, 547 548.] ) Old French chanson de geste by Bertrand de Bar sur Aube. The work tells the story of the sons of Garin de Monglane and their battles with the Emperor Charlemagne and it establishes the… …   Wikipedia

  • Roussillon (homonymie) — Roussillon Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Géographie 2 Histoire 3 Toponymes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”