Alain delon

Alain Delon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delon.
Alain Delon
Image associée à la personnalité
Naissance 8 novembre 1935 (73 ans)
Sceaux, France
Nationalité(s) Drapeau de la France Française Drapeau de la Suisse Suisse
Profession(s) Acteur et Producteur
Film(s) notable(s) Plein soleil
Rocco et ses frères
Mélodie en sous-sol
Le Guépard
Le Samouraï
La Piscine
Borsalino
Monsieur Klein
Conjoint(e) Romy Schneider (1958-1963)
Nathalie Canovas (1964-1968)
Mireille Darc (1968-1987)
Rosalie Van Breemen (1987-2002)
Enfant(s) Anthony Delon
Anouchka Delon
Alain-Fabien Delon
Site officiel alaindelon.com
Distinction(s) César du meilleur acteur 1985

Alain Fabien Maurice Marcel Delon, dit Alain Delon, né le 8 novembre 1935 à Sceaux dans les Hauts-de-Seine (France), est un acteur de cinéma et comédien de théâtre suisse d'origine française. Il est citoyen suisse (résident du canton de Genève) depuis 1999. Il obtient à l'âge de 23 ans la reconnaissance du métier qui le comparait à Gérard Philipe et Jean Marais mais aussi à l'acteur américain James Dean et tourna dès lors avec les plus grands noms du cinéma parmi lesquels Yves et Marc Allégret, René Clément, Luchino Visconti, Jean-Pierre Melville, Michelangelo Antonioni, Henri Verneuil, Jacques Deray, Georges Lautner, Joseph Losey, Jean-Luc Godard et Louis Malle.

Il fut un temps l'acteur le plus rentable du cinéma français avec Louis de Funès et Jean-Paul Belmondo, et a attiré dans les salles plus de 60 millions de spectateurs depuis 1956. Il était surnommé le Brigitte Bardot masculin en rapport à son physique et son immense succès. Nombre de ses films sont considérés comme des classiques, tels Plein soleil, Le Guépard, Le Samouraï, Borsalino ou Monsieur Klein. Il est également un des derniers représentants vivants de cette époque et à ce titre s'attire le respect et l'admiration de nombre de cinéastes contemporains comme Johnny To, Quentin Tarantino ou Sofia Coppola.

Sa vie privée se confondit souvent avec sa carrière au cinéma. Il fut le compagnon de l'actrice Romy Schneider avec qui il partagea l'affiche plusieurs fois, notamment dans La Piscine, puis de Nathalie Barthélemy (mère de son fils Anthony), qu'il épousa, de Mireille Darc et, plus brièvement, d'Anne Parillaud. De son propre aveu, la relation qu'il attendait fut ses quinze années passées avec Rosalie van Breemen (en), mère de ses deux derniers enfants, même s'il affirma que Romy fut son plus grand amour, lors du décès de cette dernière, en 1982.

Le renommée d'Alain Delon est internationale. Outre l'Europe, où il jouit d'une popularité immense, il est littéralement idolâtré en Asie. Considéré comme une légende vivante, un mythe du cinéma mondial, et français plus particulièrement, ses rares prestations suscitent toujours l'événement et chacune de ses apparitions publiques provoque de véritables émeutes.

Sommaire

Jeunesse

acteurs et actrices

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

C'est le 8 novembre 1935 que naît, à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, Alain Delon, fils de Fabien Delon (1904-1978), dirigeant d'un petit cinéma de quartier, Le Regina. Sa mère, Édith Arnold (1910-1998), , était préparatrice en pharmacie. Les Delon sont originaires de St-Vincent l'Espinasse, dans le Tarn-et-Garonne. Jean Delon, né au XVe siècle, est un ancêtre de famille. Son arrière grand-père paternel, Fabien Delon, décoré de la légion d'honneur, était Ingénieur des ponts et chaussées. Sa grande-mère paternelle, Marie-Antoinette Evangalista, était corse ce qui explique son attachement à la culture italienne. Il choisi souvent des héros policiers comme Riva, Montale, en guise de clin d'oeil à ses racines corses.

En 1939, Alain Delon a quatre ans lorsque ses parents divorcent. Il est alors confié à une famille d’accueil, où le père est gardien de prison. Puis il est placé dans la pension catholique de Saint-Nicolas d'Issy-les-Moulineaux où il passe toute sa jeunesse. Il est rebelle et indiscipliné et se fait renvoyer six fois de l'école. Sa mère épouse alors en secondes noces Paul Boulogne, un commerçant charcutier de Bourg-la-Reine et Alain passe un CAP de charcutier pour reprendre, sans aucune conviction, le commerce de son beau-père. À quatorze ans, il tourne dans un court-métrage intitulé Le rapt, réalisé par un ami de son père. Il y joue un gangster moustachu qui meurt à la fin. Tout ce qui deviendra Delon est déjà là. À dix-sept ans, devançant l'appel de son service militaire, il est affecté à l'arsenal de Saïgon, en Indochine française, où il participe à une campagne de la guerre d'Indochine en tant que matelot d'équipage dans la marine nationale. Des sources militaires parlent de son indiscipline et de sa condamnation à servir dans un bataillon disciplinaire. A vérifier avec le service historique de l'Armée. Il avoue l'importance que l'armée a eu dans sa vie (confirme la thèse des Bat d'Af.). Il y a appris la rigueur, le respect d'autrui, le travail en équipe (il est souvent devenu ami avec les techniciens de ses films). Il reste et restera gaulliste jusqu'à son dernier soupir car pour les deux hommes, le grand bonheur et l'honneur, sont de servir la nation.


À son retour, en 1956, il doit enchaîner les petits métiers pour vivre. Il rencontre Jean-Claude Brialy, qui l'invite au Festival de Cannes, où il se fait immédiatement remarquer pour son physique exceptionnel et son charisme hors du commun. Il fait un bout d'essai très concluant et aborde le milieu du cinéma, sans formation particulière de comédien. Comme certains acteurs, Delon apprit le metier d'acteur en jouant, son maitre a été Jean Gabin.

Carrière cinématographique

Les années 1950 : les débuts et la gloire

Delon est remarqué par le découvreur de talent américain David O. Selznick. Après un essai réussi, il se voit proposer un contrat de sept ans aux États-Unis par Selznick à la condition qu'il apprenne l'anglais. De retour en France, Delon se met donc à l'étude de cette langue. Mais il rencontre Yves Allégret qui le convainc de rester en France.

En 1957, il connaît immédiatement le succès avec son premier film Quand la femme s'en mêle d'Yves Allégret. Il enchaîne les tournages dans toute l'Europe et aux États-Unis.

En 1958, il rencontre Romy Schneider sur le tournage du film Christine. Le coup de foudre est réciproque. Il a vingt-trois ans ; elle en a vingt ; ils se fiancent le 22 mars 1959 sous les feux de la presse à sensation mondiale. Ils incarnent la beauté, la jeunesse et le succès et deviennent le couple le plus en vue du show business et du public. La belle histoire a pourtant une faille : Alain Delon la trompera avec Nico. Un fils, Ari Boulogne, qu'il n'a jamais reconnu mais qui fut élevé par la propre mère de Delon, naîtra le 11 août 1962. (Source : Nico, icon, un documentaire (1995) de Susanne Ofteringer)

Delon montre aussi un réel talent dans les comédies avec Faibles Femmes.

Les années 1960 : la consécration

En 1960, Alain Delon accède au rang de star du cinéma sous la direction de René Clément avec Plein soleil, adapté du roman Monsieur Ripley de Patricia Highsmith, qui est suivi en 1961 par Rocco et ses frères, de Luchino Visconti, qui remporte le Prix Spécial du Jury au Festival de Venise, puis Les Amours célèbres, un film à sketches inspiré des bandes dessinées de Paul Gordeaux, tourné par Michel Boisrond. La même année, Alain Delon achète, dans le Vieux Nice, le restaurant « La Camargue ».

En 1962, il joue dans L'Éclipse de Michelangelo Antonioni qui obtient le Prix Spécial du Jury du Festival de Cannes.

En 1963, il joue, dans Le Guépard de Luchino Visconti, le rôle de Tancrède, en compagnie de Claudia Cardinale et de Burt Lancaster, qui obtient la Palme d'or du Festival de Cannes. La même année il tourne Mélodie en sous-sol, sous la direction de Verneuil, qui est récompensé par le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère. C'est lors du tournage de ce classique du genre policier que Delon rencontra Jean Gabin. Cette série de films est considérée comme étant des chefs-d'oeuvre du cinéma.

En 1964, il s'essaie à la production avec L'Insoumis d'Alain Cavalier avec Georges Beaume. La même année, au mois d'août, peu de temps après sa rupture avec Romy Schneider (leur liaison durait depuis cinq ans), il épouse l'actrice Nathalie Canovas, dont il aura un fils, Anthony, né le 30 septembre suivant à Hollywood.

En 1967, Alain et Nathalie Delon tournent ensemble dans Le Samouraï de Jean-Pierre Melville.

Puis en 1968, Delon monte sa propre société de production Adel. Il produit son premier film avec sa société, Jeff. Sur le tournage, Mireille Darc et Alain Delon tombent amoureux. Il divorce de Nathalie Delon après quatre ans de mariage.

Les années 1970-1980 : toujours le succès

En 1970, Delon tourne, avec Jean-Paul Belmondo, Borsalino, qui s'avérera être, à l'époque, le film qui engendrera le plus grand nombre d'entrées de tous les temps en France. En 1972 et 1974, Delon tourne toujours avec Melville Un Flic et Soleil Rouge.

En 1973, il chante le célèbre duo Paroles, paroles... avec Dalida.

En 1974, il tourne la suite de Borsalino sans Belmondo: Borsalino & Co. Toujours la même année, il accepte le rôle de Zorro pour faire plaisir à son fils, Anthony, enfant à l'époque.

En 1976, Delon s'attelle à la présentation de la cérémonie des Césars. Monsieur Klein, film dont il est l'acteur principal et le producteur, gagne le César du meilleur film. Ce dernier en compétition avec Taxi Driver de Martin Scorsese arrive deuxième au Festival de Cannes la même année. Ce film prouve que Delon est tout à fait crédible dans le registre dramatique.

Durant les années 1980, Delon se met en scéne dans des films d'action dont il est toujours le héros et qui sont pour le plupart des succès. En 1981, il réalise son premier film : Pour la peau d'un flic avec Anne Parillaud.

En 1985, Delon est récompensé par le César du meilleur acteur pour Notre histoire de Bertrand Blier. La même année, il s'installe en Suisse, à Chêne-Bougeries, dans la banlieue de Genève.

Les années 1990 : passage à vide

Puis s'ensuit une série d'échec commerciaux de la fin des années 1980 jusqu'aux années 1990. Le point culminant en est Une chance sur deux en 1998, film censé être les grandes retrouvailles avec son partenaire de toujours Jean-Paul Belmondo, 30 ans après Borsalino, avec pour présence féminine Vanessa Paradis.

Sur le plan sentimental, en 1987, il rencontre Rosalie Van Breemen, un mannequin hollandais, sur le tournage du vidéo-clip de sa chanson Comme au cinéma. Alain Delon se sépare de Mireille Darc après quinze ans de vie commune. Rosalie lui donne deux enfants : Anouchka, née le 25 novembre 1990, et Alain-Fabien, né le 18 mars 1994.

En 1999, il obtient la citoyenneté genevoise et suisse, sans perdre pour autant la nationalité française. Il souhaite par ailleurs mettre fin à sa carrière. À la même époque, il se sépare de son palais de Sidi Mimoun à Marrakech qu'il a habité pendant 15 ans avec Mireille Darc.[réf. nécessaire]

Les années 2000 : retour aux succès, à la télévision et au cinéma

Bien qu'ayant annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière cinématographique, il accepte, en 1999, de figurer dans le film de Bertrand Blier, Les Acteurs, dans lequel il rend hommage à Gabin, Bourvil, Montand, Signoret et de Funès.

En 2001, le photographe Christian Aaron Boulogne, le fils de la mannequin, actrice et chanteuse allemande Nico, publie un livre de souvenirs, L'amour n'oublie jamais, chez Jean-Jacques Pauvert, et affirme être le fils caché non reconnu d'Alain Delon, avec lequel il partage une ressemblance physique. La même année, Alain Delon incarne avec succès le commissaire de police Fabio Montale de Marseille, dans une série policière d'après l'œuvre de Jean-Claude Izzo pour TF1, qui s'avère être un des scores historiques pour la télévision française en termes d'audience avec 12,4 millions de téléspectateur[1]. Il jouera ensuite, en 2003 et 2004, le rôle de Frank Riva dans la série du même nom pour France 2.

En 2002, Alain Delon et Rosalie Van Breemen se séparent. Il est âgé de soixante-sept ans et aura vécu quinze ans avec elle. Dépressif, Delon avoue souvent à la presse son manque d'envie de continuer à vivre.

En 2003, Claudia Cardinale, sa partenaire dans Le Guépard en 1963, lui remet l'Étoile d'Or du Festival international du film de Marrakech.

En 2005, il est fait Officier de la Légion d'honneur par le président de la République française Jacques Chirac pour « sa contribution à l'art du cinéma mondial ».

Lors de l'élection présidentielle de 2007, il soutient Nicolas Sarkozy, qu'il avait qualifié de « ministre prestigieux et exceptionnel ».

En 2008, Astérix aux Jeux Olympiques (film) , où Delon joue le rôle de Jules César, est un demi-succès (-de 7 millions d'entrées) malgré de mauvaises critiques.

Promoteur de combat de boxe , monde hippique et activités commerciales

En 1974, il organise en France les championnats du monde de boxe avec les affiches Jean-Claude Bouttier / Carlos Monzón puis Carlos Monzón / José Nápoles. Par ailleurs, il constitue une écurie de chevaux de course et obtient le titre de champion du monde des trotteurs avec ses chevaux Equileo et Fakir du Vivier.

En 1978, il dépose son nom et crée sa société de diffusion de produits de luxe, « Alain Delon Diffusion SA » à Genève : on y trouve des parfums (AD, Alain Delon pour Homme, Samouraï, Shogun...), du champagne, du cognac, des montres, des lunettes, des cigarettes, des vêtements et des accessoires griffés à son nom. Les lunettes de soleil de la marque « Delon » devinrent particulièrement célèbres à Hong-Kong lorsque l'acteur Chow Yun-fat les porta dans le film Le syndicat du crime et ses deux suites. John Woo, réalisateur du film, déclara par ailleurs être un admirateur de Delon et de son jeu d'acteur.

En 2009, Alain Delon préte son image au parfum « Eau Sauvage » de Christian Dior. La photo choisie date de 1966 et a été prise lors du film La Piscine avec Romy Schneider par le photographe Jean-Marie Perier. Dior joue sur l'image intemporelle de la jeunesse d'Alain Delon. La cigarette présente sur la photo originale a été effacée[2].

Collectionneur d'art

Il est également collectionneur d'œuvres d'art. Sa collection comprend des œuvres d'Olivier Debré, Rembrandt Bugatti , Jean Degottex, Jean Dubuffet, Hans Hartung, Jean-Paul Riopelle, Pierre Soulages, Nicolas de Staël, Alechinsky, Zao Wou-Ki, Vieira da Silva ainsi que deux magnifiques bronzes de Antoniucci Volti: les "Muses". Il a cependant vendu 40 toiles consacrées à l'École de Paris et au mouvement CoBrA lors d'une vente aux enchères à Drouot-Montaigne en octobre 2007[3]. La vente totalisera un peu plus de 8 millions d'euros.

L'affaire Markovic

En 1968, Stevan Markovic, qui était garde du corps d'Alain Delon, est retrouvé mort dans un bois à Élancourt (Yvelines). Ami d'Alain Delon, le gangster corse François Marcantoni est accusé d'assassinat. Alain Delon lui-même est interrogé par la police, bien que l'assassinat ait eu lieu à Paris alors qu'il tournait à Saint-Tropez. Son ancienne épouse Nathalie fut également interrogée : ce fut le début de l'affaire Markovic.

Notoriété

  • Alain Delon apparaît sur la pochette d'un album des Smiths : The Queen Is Dead (il s'agit de l'une des dernières images du film "L'insoumis" d'Alain Cavalier)
  • Il est le sujet principal d'une pièce de théâtre inspirée par sa carrière et l'univers de Jean Pierre Melville, "Alain Delon ou presque" de Stéphane Dolivet.
  • Au Japon, où il est idolâtré, il est surnommé le Samouraï du printemps.
  • La marionnette d'Alain Delon dans Les Guignols de l'info s'exprime de manière grandiloquente, parlant d'elle-même à la troisième personne. C'est une caricature de la très haute opinion de lui-même dont Alain Delon est généralement affublé.
  • Alain Delon est cité dans une chanson du groupe de rock italien Baustelle dans la chanson intitulée "La canzone di Alain Delon".

Carrière artistique

Filmographie

  • 1949 - Le rapt Court-métrage

Années 1957 - 1959

Années 1960 - 1969

Années 1970 - 79

Années 1980 - 89

Années 1990 - 2008

Téléfilmographie


Théâtre

Par catégories
Série théâtre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du théâtre

Théâtrographie

Discographie

Producteur

Informations complémentaires

Récompenses et distinctions

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle

Ce document provient de « Alain Delon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alain delon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alain Delon — (2007) Alain Delon (* 8. November 1935 in Sceaux, Île de France) ist ein französischer Filmschauspieler. Er zählte vor allem in den 60er und 70er Jahren zu den populärsten französischen Stars. Seit seinem Auftritt als Eiskalter Engel (1967) war… …   Deutsch Wikipedia

  • Alain Delon — Nacimiento 8 de noviembre de 1935 …   Wikipedia Español

  • Alain Delon — (Sceaux, Francia, 8 de noviembre de 1935) es un actor de cine francés, aunque ha sido ocasionalmente productor y director. Pasa por una infancia difícil, y con 17 años se enrola en el Ejército como paracaidista y participa en la Guerra de… …   Enciclopedia Universal

  • Alain Delon — Pour les articles homonymes, voir Delon. Alain Delon …   Wikipédia en Français

  • Alain Delon — Infobox actor name = Alain Delon caption = birthdate = birth date and age|1935|11|8|df=y birthplace = Sceaux, France yearsactive = 1957 present spouse = Nathalie Barthélemy (1964 1968) cesarawards = Best Actor 1985 Notre histoire Alain Delon… …   Wikipedia

  • Alain Delon — n. (born 1935) French actor …   English contemporary dictionary

  • Delon — (Dilan Jayasingha) is a Sri Lankan American rapper and record producer. Delon, as a surname, may also refer to: Alain Delon, a César Award winning French actor Anthony Delon, a French American actor, son of Alain Delon and Nathalie Delon Jean… …   Wikipedia

  • Alain Jessua — est un réalisateur, producteur, scénariste et romancier français, né le 16 janvier 1932 à Paris (France). Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 3 Bibliographie 4 …   Wikipédia en Français

  • Delon — ist der Nachname mehrerer Personen: Alain Delon (*1935), französischer Schauspieler Anthony Delon (*1964), französischer Schauspieler Jean Frédéric Delon (1778–1838), französischer Maler Michel Delon (* 1947), Professor für französische Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Alain — ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung des Namens 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger 3.1 Vorname …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”