Alain Touraine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Touraine (homonymie).
Alain Touraine
Alain Touraine, le 3 décembre 2004
Alain Touraine, le 3 décembre 2004

Naissance 3 août 1925 (1925-08-03) (86 ans)
Hermanville-sur-Mer, Calvados, France
Nationalité Drapeau de France France
Profession sociologue
Formation historien
Famille Marisol Touraine; Philippe Touraine

Alain Touraine (Hermanville-sur-Mer, Calvados, 3 août 1925) est un sociologue français de l'action sociale et des nouveaux mouvements sociaux.

Sommaire

Biographie

Alain Touraine entre à l'École normale supérieure en 1945 puis est agrégé d'histoire en 1950. Il entreprend la rédaction d'une thèse pour le doctorat ès lettres présentée à la faculté des Lettres et Sciences humaines de l'Université de Paris en 1964 intitulée Sociologie de l'action[1]. Alain Touraine est par ailleurs auteur d'une thèse complémentaire soutenue en 1966 intitulée La conscience ouvrière[2].

Il est à noter que pour la soutenance de sa thèse pour le doctorat ès lettres, Alain Touraine demanda à Raymond Aron de présider le jury de celle-ci. Raymond Aron relate la soutenance de la thèse dans ses Mémoires[3].

« Alain Touraine a déjà raconté dans un de ses livres l'épreuve que lui infligèrent Georges Friedmann, Jean Stoetzel et moi. J'éprouvais et j'éprouve toujours pour lui une véritable sympathie. Dans la communauté des sociologues parisiens, il tranche par son élégance, sa noblesse naturelle et son authenticité. Je ne nourrissais à son égard nul grief, nul ressentiment. Il me demanda d'être le directeur de sa thèse alors qu'elle était déjà terminée. Il souhaita être jugé par moi, soit qu'il me mît au-dessus des autres, soit que ma présence ajoutât à l'éclat de la cérémonie. Après la discussion de la thèse secondaire (étude empirique de la conscience de classe) par E. Labrousse et G. Gurvitch […], A. Touraine présenta sa thèse avec un élan de conquistador qu'il conclut par un poème en espagnol. Le président me donna la parole et je commençai : « Revenons sur la terre. »

Pendant la suspension entre les deux thèses, il avait tenu des propos — qui me furent rapportés plus tard — d'un fleurettiste sur le point de croiser le fer : « Je ne crains qu'Aron. » Je fis sentir à l'auditoire (la salle Louis Liard était pleine à craquer) mes sentiments amicaux pour lui ; mes jugements sur la thèse le blessèrent d'autant plus. Je ne réglai pas de vieux comptes, je reprochai à Touraine de se lancer dans des analyses plus philosophiques que sociologiques sans la maîtrise des concepts, sans la formation du philosophe. Avais-je tort ou raison ? Il n'y a pas, en pareille matière, de preuve. Tout ce que je puis dire, pour ma défense, c'est que j'avais lu et relu l'ouvrage, demandé l'opinion d'un spécialiste indiscuté. Peut-être mon intervention n'aurait-elle pas été aussi dévastatrice, si elle n'avait encouragé Friedmann et Stoetzel à une surenchère de sévérité. Décontenancé, Touraine renonça presque à se défendre. L'atmosphère se fit irrespirable ; Labrousse me murmurait : « C'est trop, ce n'est pas possible. » J. Le Goff s'agitait sur son banc, tenté de prendre la parole pour interpeller les juges : G. Friedmann, le maître et le protecteur tout d'un coup si dur, et J. Stoetzel, venu d'un univers étranger à la VIe section. Alain Touraine revécut pendant des semaines, en rêve ou plutôt en cauchemar, cet après-midi. Le soir, il recevait le Tout-Paris intellectuel ou mondain qu'il avait invité à l'avance. Une dame me confia que cette cérémonie d'initiation avait été horrible. P. Lazarsfeld apprécia la discussion publique de la thèse. On pourrait presque publier telle quelle votre improvisation, me dit-il (ce qui n'était pas vrai). »

— Raymond Aron, Mémoires pp. 347-348

Il est actuellement Directeur d'études à l'EHESS.

Il est le père de deux enfants, Marisol Touraine, députée socialiste d'Indre-et-Loire, et Philippe, professeur d'endocrinologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière.

Engagement politique

Il s'opposera à l'expulsion des élèves voilées dans le cadre de l'affaire des foulards de Creil en 1989. Il sera signataire avec René Dumont, Gilles Perrault et Harlem Désir d'un manifeste pour une laïcité ouverte dans l'hebdomadaire Politis du 9 novembre 1989.

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. D'après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du Comité d'orientation scientifique de l'association À gauche, en Europe, fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn.

Travaux

Dans ses travaux d'études en sociologie et ses premières recherches, il sera suivi par Georges Friedmann, le père de la sociologie du travail en France. Il commence ses recherches de terrain sur des ateliers de mineurs au Chili, et tissera des liens étroits avec ce pays, de même qu'il aura des relations très privilégiées avec l'aire culturelle latino-américaine en général. Étudiant les conditions de travail et le rôle des syndicats, il a proposé dans les années soixante des réflexions et des constats sur la « conscience ouvrière ».

Suite à la crise de mai 68, il diagnostique la transition d'une pure domination économique vers une domination culturelle : à l'opposition entre prolétaires et bourgeois se substituerait l'opposition entre ceux qui ont des savoir-faire et ceux dont la position dans le système médiatique assure une large influence.

Il s'intéressa aux mouvements sociaux du début des années 1970 sous le vocable de NMS signifiant nouveaux mouvement sociaux (mouvements féministes, régionalistes...), et chercha à savoir si ces manifestations sociales pouvaient être perçues comme de nouveaux acteurs sociaux en lutte contre les éléments de domination. Il n'a toutefois jamais considéré ces mouvements comme étant les acteurs fondamentaux de la société post-industrielle.

Il est partagé entre l'actionnisme dans le sens où nous avons le pouvoir sur l'histoire, et le déterminisme car nous sommes déterminés par nos lois et valeurs.

Il considère aujourd'hui que la sociologie doit se débarrasser du concept de société du concept de social, "de même que les historiens se sont débarrassés de toutes les formes d'évolutionnisme, et ils ne s'en sont pas plus mal tirés".

Distinctions

Docteur honoris causa

Alain Touraine est docteur honoris causa des universités françaises et étrangères suivantes :

prix, décorations

Bibliographie

Sous la direction d'Alain Touraine :

  • 1961 : La Civilisation industrielle in Histoire générale du travail
  • 1965 : Les Travailleurs et les changements techniques
  • 1982 : Mouvements sociaux d'aujourd'hui. Acteurs et analystes

Références

  1. Sociologie de l'action Ed. du Seuil, DL 1965, 506 p., bibliographie p. 477-488.
  2. La conscience ouvrière Ed. du Seuil, 1966, 397 p.
  3. Mémoires. 50 ans de réflexion politique, Raymond Aron, 2 volumes, Paris, Julliard, 1983, 1082 p.

Voir aussi

Bibliographie

Jean-Paul Lebel: "Alain Touraine, vie, oeuvres, concepts" Editions Ellipses, 2007

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alain Touraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alain Touraine — en una conferencia. Alain Touraine (Hermanville sur Mer, 3 de agosto de 1925) es un sociólogo francés. Sus principales investigaciones tratan sobre la sociedad post industrial y los movimientos sociales. Contenido …   Wikipedia Español

  • Alain Touraine — (born August 3, 1925) is a French sociologist born in Hermanville sur Mer. He is research director at the École des Hautes Études en Sciences Sociales, where he founded the Centre d étude des mouvements sociaux . He is best known for being the… …   Wikipedia

  • Alain Touraine — (2004) Alain Touraine (* 3. August 1925 in Hermanville sur Mer) ist ein französischer Soziologe. Leben 1956 gründete Touraine an der Universität Chile das Zentrum für Arbeits und Arbeiterstudien, 1958 in Paris eine Arbeitsgruppe zur… …   Deutsch Wikipedia

  • Alain Touraine — (1925 ) es un sociólogo francés nacido en Hermanville sur Mer. Es famoso por ser el creador del término sociedad post industrial. Su trabajo se basa en la sociología de acción y cree que la sociedad forma su futuro a través de mecanismos… …   Enciclopedia Universal

  • Touraine — may also refer to Alain Touraine, French sociologist. Touraine Flag …   Wikipedia

  • Alain Renaut — Alain Renaut, né en 1948, est un philosophe français. Ancien élève de l École normale supérieure, il est professeur de philosophie politique et d éthique à l université Paris IV Sorbonne (Paris IV). Il assure aussi un séminaire de master à… …   Wikipédia en Français

  • Touraine (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La Touraine est une ancienne province française. Ce nom peut également faire référence à : Personnalités Alain Touraine (1925), sociologue français.… …   Wikipédia en Français

  • Touraine, Alain — (1925 )    sociologist    Born in Hermanville sur Mer, Calvados, Alain Touraine, at the beginning of his career, established the foundation for an industrial sociology based on the practice of studying the place of work relationships in the wider …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Alain borer — Pour les articles homonymes, voir Borer (homonymie). Alain Borer Ecrivain Poète et dramaturge contemporain …   Wikipédia en Français

  • Touraine — Touraine, Alain VER Turena …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”