12179-04-3

Borax

Borax
Cristal de borax
Cristal de borax
Général
Nom IUPAC tétraborate de sodium
No CAS 1303-96-4 (·10H2O)
12179-04-3 (·5H2O)
No E E285
Apparence cristaux blancs ou poudre cristalline. (décahydrate)[1]
Propriétés chimiques
Formule brute H20B4Na2O17Na2B4O7·10H2O
Masse molaire 381,372 gmol-1
H 5,29 %, B 11,34 %, Na 12,06 %, O 71,32 %,
Propriétés physiques
T° fusion 75 °C (décahydrate)[1]
T° ébullition 320 °C (décahydrate)[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 5.1 g/100 ml (décahydrate)[1]
Masse volumique (eau = 1) : 1.7 (décahydrate)[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Phrases R : 60, 61,
Phrases S : 45, 53,
SIMDUT[2]
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
D2B,
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le borax (Na2B4O7·10H2O) est un minerai de bore appelé aussi tétraborate de sodium ou borate de sodium.

Du minerai de borax a été découvert en 1875 dans la Vallée de la mort en Californie, aux États-Unis. On le trouve généralement dans d’anciens lacs asséchés où l'eau s'est évaporée.

Le borax est un minéral. Il se présente sous forme de paillettes ou de poudre. Le borax peut être irritant.

Il est employé pour la décoration des porcelaines, la fabrication d'engrais, de savon, d'insecticides... On le retrouve aussi dans les composants électroniques ou le liquide de transmission. C'est également un fondant employé dans la fabrication de verres pour abaisser le point de fusion ; il est également utilisé comme tel par les artisans chaudronniers pour les brasures dites « à la forge » où il évite de chauffer trop le fer ou l'acier soudé et évite l'oxydation au sein de la soudure. Il sert de départ à la fabrication de l'acide borique et du perborate de sodium. Le borax est antiseptique.

En tant qu'insecticide, on le mélange avec du sucre-glace à parties égales, sous forme de poudre blanche vendue en pharmacie, afin d'attirer blattes (ou cafards) dont le système nerveux sera progressivement détruit. Dans le cas des rongeurs (rats, souris,...), ajouter une partie de plâtre au mélange, qui sera toujours placé dans un endroit chaud et sombre.

On l'utilisait autrefois aussi en chimie analytique qualitative pour identifier les ions présents dans une solution : en humectant un peu de poudre de borax avec une goutte de solution au moyen d'une oese de platine et en portant le tout dans une flamme air-méthane, on formait une masse pseudo-vitreuse ("la perle au borax") dont la couleur orientait l'analyste sur la composition de la solution.

Sommaire

Gisements

La Californie assure un peu moins de la moitié de la production mondiale de borax. Un musée lui est consacré dans la Vallée de la mort. Il y a également des gisements en Turquie.

Il existe aussi de nombreux gisements en Bolivie, dans le sud de l'Altiplano.

Précautions à prendre

Parfois recommandé dans les recettes maison, il s'agit néanmoins d'un agent chimique nocif à manipuler avec des protections. Le borax peut entrainer nausées, irritations cutanées, essoufflement, maux de tête et de graves lésions des organes en cas d'empoisonnement sévère [3].

Depuis le 6 novembre 2008 les sels de bore sont classés toxiques pour la reproduction (catégorie 2) par la règlementation européenne et comme tels sont étiquetés toxiques (logo à tête de mort) avec les mentions suivantes qui doivent être clairement marquées sur les emballages :

R60 - Peut altérer la fertilité R61 - Risque pendant la grossesse d’effets néfastes pour l’enfant S45 - En cas d’accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible lui montrer l’étiquette S53 - Eviter l’exposition - se procurer des instructions spéciales avant utilisation

Voir aussi

Percarbonate de sodium

Liens externes

Notes et références

  1. a , b , c , d  et e TETRABORATE DE SODIUM, DECAHYDRATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. « Tétraborate de sodium décahydraté » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  3. Notice sur la toxicité du borax sur (en)pesticideinfo.org
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Borax ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 12179-04-3 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Borax — Kristalle aus Kalifornien Chemische Formel Na2[B4O5(OH)4] · 8 H2O …   Deutsch Wikipedia

  • SVHC — SVHCs (substances of very high concern, besonders besorgniserregende Stoffe) sind chemische Verbindungen (oder Teil einer Gruppe von chemischen Verbindungen), welche unter der REACH Verordnung [1] mit besonders gefährlichen Eigenschaften… …   Deutsch Wikipedia

  • Borax — Cristaux de borax Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • 1303-96-4 — Borax Borax Cristal de borax Général Nom IUPAC tétraborate de sodium …   Wikipédia en Français

  • Borate de sodium — Borax Borax Cristal de borax Général Nom IUPAC tétraborate de sodium …   Wikipédia en Français

  • E285 — Borax Borax Cristal de borax Général Nom IUPAC tétraborate de sodium …   Wikipédia en Français

  • Na2B4O7 — Borax Borax Cristal de borax Général Nom IUPAC tétraborate de sodium …   Wikipédia en Français

  • Tétraborate de sodium — Borax Borax Cristal de borax Général Nom IUPAC tétraborate de sodium …   Wikipédia en Français

  • Генетически модифицированные источники пищи растительного происхождения ( ГМИ - пищи) — 3. Генетически модифицированные источники пищи растительного происхождения ( ГМИ пищи) используемые человеком в пищу в натуральном или переработанном виде пищевые продукты (компоненты), полученные из генетически модифицированных растений.… …   Словарь-справочник терминов нормативно-технической документации

  • Liste der Asteroiden, Nummer 12001 bis 12500 — Die nachfolgende Tabelle enthält eine Teilliste der Asteroidenübersicht. Die in der ersten Spalte aufgeführten Ziffern geben die Reihenfolge ihrer endgültigen Katalogisierung an, dienen als Identifikationsnummer und gelten als Bestandteil des… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”