Gerard Depardieu

Gérard Depardieu

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Depardieu.
Gérard Depardieu
Gérard Depardieu en 2008.
Gérard Depardieu en 2008.

Nom de naissance Gérard Xavier Marcel Depardieu
Naissance 27 décembre 1948 (60 ans)
Châteauroux, France
Nationalité(s) France Française
Profession(s) Acteur
Producteur
Film(s) notable(s) Les Valseuses
Vincent, François, Paul... et les autres
Sept morts sur ordonnance
Le Dernier Metro
Cyrano de Bergerac
Germinal
Quand j'étais chanteur
Conjoint(e) Élisabeth Guignot (1970-1996)
Carole Bouquet (1997-2005)
Hélène Bizot (2001-2006)
Clémentine Igou (2005-présent)
Distinction(s) César du meilleur acteur
pour Le Dernier métro (1981)
pour Cyrano de Bergerac (1990)

Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie
pour Green Card (1991)

Gérard Depardieu, né Gérard Xavier Marcel Depardieu le 27 décembre 1948 à Châteauroux dans l'Indre, France, est un acteur, réalisateur, producteur de cinéma et homme d'affaires français.

Sommaire

Biographie

Carrière d'acteur

Gérard Depardieu naît le 27 décembre 1948 à Châteauroux dans l'Indre. Fils de René Depardieu qu'il surnomme « Le Dédé », un tôlier-formeur et sapeur-pompier bénévole, et de Alice Marillier dite « La Lilette », mère au foyer, Gérard Depardieu grandit dans une famille prolétaire ouvrière au milieu de cinq frères et sœurs. Il passe plus de temps dans la rue qu'à l'école, qu'il quitte à l'âge de 13 ans. Au cours de son adolescence matériellement difficile, il se « débrouille » et commet quelques vols et trafics malhonnêtes en tous genres, entre autres avec les GI de la base militaire américaine de sa ville natale.

Pour la saison 1965-1966, il signe une licence junior dans le club de football de la Berrichonne de Châteauroux, ce qui est contradictoire avec un départ de cette ville en 1964[1]. En 1964, après divers petits métiers, âgé de 16 ans, il quitte Châteauroux pour Paris où il suit les cours de comédie de Jean-Laurent Cochet - en même temps que Claude Jade et Alain Doutey - qui le prend sous son aile et où il rencontre Élisabeth Guignot, qu'il épouse en 1970 et avec qui il a deux enfants : Guillaume Depardieu (1971-2008) et Julie Depardieu (née en 1973). Totalement inculte, il dévore avec passion tous les grands textes classiques et se forge avec avidité une solide culture d'autodidacte.

En 1970, Michel Audiard lui procure un petit rôle dans Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques. C'est en 1974 qu'il est pleinement révélé aux côtés de Patrick Dewaere et de Miou-Miou, son rôle de gentil voyou en cavale dans Les Valseuses de Bertrand Blier est un succès doublé d'un scandale des mœurs en raison des dialogues crus et de la sexualité débridée des personnages. En 1975, il se libère du rôle étriqué de petit loubard grâce au succès de Sept Morts sur ordonnance de Jacques Rouffio. Vient ensuite sa période des grands réalisateurs italiens : Bernardo Bertolucci (1900) ou encore Marco Ferreri. Depardieu impressionne par son aisance à changer d'univers, à l'image des si différents Le Camion (1977) de Marguerite Duras et Inspecteur la Bavure (1980) de Claude Zidi.

Tout en restant fidèle à Bertrand Blier (Tenue de soirée, Trop belle pour toi), Depardieu élargit son répertoire auprès d'autres grands noms du cinéma d'auteur français, en refusant de s'enfermer dans un genre :

En 1981, Gérard Depardieu s'est également essayé à la synchronisation, avec le doublage de John Travolta dans Blow out, réalisé par Brian DePalma.

Sa notoriété s'étend et le cinéma américain lui propose des premiers rôles comme dans Green Card de Peter Weir avec Andie MacDowell (1990).

On retrouve également Gérard Depardieu dans des films en costumes, où il incarne plusieurs personnages historiques ou issus de la littérature française :

En 1993, Jean-Luc Godard lui offre Hélas pour moi. Il multiplie alors les succès publics dans des comédies avec des rôles inattendus : Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, Le Placard de Francis Veber, Tais-toi !. N'ayant plus rien à prouver, il participe à de grands téléfilms. En 2004, son rôle de flic fatigué est très remarqué par la critique dans 36 Quai des Orfèvres. Pilier du cinéma français, on fait appel à lui pour des rôles auprès des rares apparitions d'Isabelle Adjani (Bon voyage en 2003) et de Catherine Deneuve (Les Temps qui changent en 2004).

Depardieu est le sujet d'une controverse quand on annonce qu'il joue au théâtre avec une oreillette, ce qui serait dû à ses accidents de moto.

Lors de la cérémonie des NRJ Ciné Awards 2005, il crée une certaine polémique en déclarant : « Ça fait du bien, parce que c'est vous qui décidez, vous le public. Ça change des Césars et des autres merdes ![2] »

Avec plus de 150 films tournés, Gérard Depardieu est sans doute l'un des plus grands acteurs français, tant pour les thèmes traités que pour l'éventail des rôles qu'il semble revêtir avec une grande aisance.

Autres activités

Une partie des revenus de l'acteur proviennent de la publicité. Dans les années 1990, il toucha 5 millions de francs pour la pub Barilla. Il fit une autre publicité pour Senoble.

Depardieu éprouve une admiration pour Saint Augustin, dont il récite les textes dans des églises. Il a rencontré Jean-Paul II lors du jubilé des artistes en 2000, moment où l'évêque de Hippone fut évoqué. Le cardinal Poupard lui a suggéré de faire un film sur cet homme. Le 23 novembre 2005, il donne une lecture publique des Confessions de Saint Augustin à la Basilique Notre-Dame de Montréal ainsi qu'une lecture publique à la Cathédrale Notre-Dame de Paris le 11 février 2003.

Son grand appétit concerne également sa passion des affaires : il profite de sa célébrité et de ses gains d'acteur pour investir dans la prospection de gisements de pétrole à Cuba avec ses amis Gérard Bourgoin et Fidel Castro[réf. nécessaire]. Il possède également des vignobles en Anjou, en Italie, au Maroc et 150 hectares à Tlemcen en Algérie avec le milliardaire algérien Rafik Khalifa, son ami. Il a également investi en achetant de grands restaurants (Paris, Canada et Roumanie). Il est aussi producteur via la société de production DD Film.

En 2003, ce boulimique de travail et de vie paie sa suractivité. Sans doute dû à ses excès alimentaires et alcooliques, il subit un quintuple pontage coronarien, qui est un succès. Cependant, il reprend très vite la direction des studios et des plaisirs de la vie. Après son pontage et un grave accident de moto dont il ressort miraculeusement avec quelques fractures seulement, il publie deux biographies, Vivant en 2004 pour dire tout son appétit de vivre son sursis et L'Insoumis en 2006.

Calmann-Lévy devait publier une biographie non autorisée de l'acteur (Itinéraire d'un ogre). L'apprenant, Depardieu a fait pression sur l'éditeur, via son ami Arnaud Lagardère, qui possède le groupe Hachette, pour que le livre ne sorte pas. Finalement le livre Gérard Depardieu, itinéraire d'un ogre de Patrick Rigoulet a été publié aux éditions Le Rocher en août 2007.

Selon le classement annuel établi par Le Figaro, en 2003, la rémunération de Gérard Depardieu pour 2002 est de 2,04 millions d'euros (hors TV et théâtre). Depardieu est l'acteur français le mieux payé en 2005 avec 3,2 millions d'euros de gains estimés, soit environ 800 000 euros pour chacun de ses films sortis en 2005. En 2004, dans ce même classement, il était troisième avec des gains quasiment équivalents (3,35 millions). En 2008, il est encore l'acteur le mieux payé du cinéma français avec 3,54 millions d'euros.

Gérard Depardieu s'est également engagé en politique. D'abord proche de la gauche, il écrit dans Le Matin de Paris, une tribune intitulée "Mitterrand ou jamais", pour inciter un François Mitterrand malade et hésitant, à se représenter à la présidentielle de 1988. Le chanteur Renaud fera de même avec une tribune intitulée "Tonton laisse pas béton".

En 2002, après l'échec de Robert Hue à la présidentielle, Depardieu donne une grosse somme d'argent au PCF, alors en faillite, et dit soutenir ce parti. Pourtant, cinq ans plus tard, c'est à Nicolas Sarkozy qu'il apporte son soutien lors de l'élection présidentielle, estimant qu'il "est le seul capable, qui fait le boulot" et que les autres sont "ridicules". "Aujourd'hui, ce que veulent les jeunes, c'est bosser" estime Depardieu.

Vie privée

En 1992, séparé de son épouse Élisabeth Guignot, avec qui il a eu deux enfants : Guillaume et Julie, il vit une histoire d'amour avec la mannequin Karine Sylla, qui lui donne une fille, Roxane Depardieu, le 28 janvier de la même année.

Après quatorze années de procédure, le 10 octobre 2006, il divorce officiellement d'Élisabeth, épousée le 11 avril 1970.

Il a une relation intime avec l'actrice française Carole Bouquet en 1996, jusqu'en 2005.

En parallèle, il rencontre en février 2001 Hélène Bizot, une comédienne franco-cambodgienne, née en 1968, fille de l'ethnologue François Bizot. Il entretient avec elle une relation longue de cinq ans. De cette union naît, le 14 juillet 2006, Jean (prénommé ainsi en hommage à son ami Jean Carmet), enfant désiré et pourtant arrivé par surprise. Gérard Depardieu reconnaît cet enfant au début de l'année 2008.

Depuis 2005, il vit avec Clémentine Igou, ancienne étudiante en littérature d'Harvard, romancière franco-américaine de 28 ans et responsable marketing d'un domaine viticole en Toscane.

Le lundi 13 octobre 2008, il perd son fils aîné, Guillaume, alors âgé de 37 ans.

Récompenses

Filmographie

Années 1960

Années 1970

Années 1980

Années 1990

Années 2000

Années 2010

Box-office

Gérard Depardieu est l'acteur français cumulant le plus grand nombre d'entrées au cinéma en France[réf. nécessaire]. Parmi sa filmographie, on dénombre :

  • 35 films de plus de 1 million d'entrées.
  • 26 films de plus de 2 millions d'entrées.
  • 17 films de plus de 3 millions d'entrées.
  • 12 films de plus de 4 millions d'entrées.
  • 9 films de plus de 5 millions d'entrées.
  • 6 films de plus de 6 millions d'entrées.
  • 4 films de plus de 7 millions d'entrées.
  • 2 films de plus de 8 millions d'entrées.
  • 1 film de plus de 9 millions d'entrées.
  • 1 film de plus de 10 millions d'entrées.

Liste des films supérieurs à 4 millions d'entrées :[3]

Rang Titre Entrées
1 Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre 14 557 020
2 Astérix et Obélix contre César 8 944 457
3 Jean de Florette 7 223 781
4 La Chèvre 7 080 137
5 Astérix aux Jeux Olympiques 6 785 759
6 Germinal 6 161 776
7 Les Anges gardiens 5 735 300
8 Le Placard 5 317 828
9 La Môme 5 228 405
10 Les Compères 4 847 229
11 Cyrano de Bergerac 4 733 659
12 Les Fugitifs 4 496 827

Télévision


Récompenses et nominations

César

Oscar

Golden Globe

BAFTA

Théâtre

Citations

  • Charles Berling : « Depardieu est un immense acteur, un aventurier. Il y a en lui une force qui me fascine et me bouleverse. Il a une véritable authenticité avec ses désirs. »

Bibliographie

  • Lettres volées, 1988
  • Laurent Neumann et Gérard Depardieu, Vivant, 2004, Plon. (entretiens biographiques)
  • Caroline Réali (en collaboration avec Annie Reval), Gérard Depardieu, voleur d'âmes, 2004, France Empire (biographie)
  • Bernard Violet, L'Insoumis, 2006, Fayard. (biographie)
  • Patrick Rigoulet, Gérard Depardieu Itinéraire d'un ogre, 2007, Le Rocher. (biographie)

Références

  1. reproduction de la licence dans le livre du centenaire de la Berrichonne
  2. [1]
  3. Liste incomplète si on se réfère au décompte ci-dessus.

Voir aussi

(fr+en) Gérard Depardieu sur l’Internet Movie Database.


  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du théâtre Portail du théâtre

Ce document provient de « G%C3%A9rard Depardieu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gerard Depardieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gérard depardieu — Pour les articles homonymes, voir Depardieu. Gérard Depardieu Gé …   Wikipédia en Français

  • Gérard Depardieu — Gérard Depardieu, CQ Gérard Depardieu at the 2010 Cannes Film Festival Born Gérard Xavier Marcel Depardieu 27 December 1948 (1948 12 27) …   Wikipedia

  • Gérard Depardieu — bei den Internationalen Festspielen von Cannes 2010 …   Deutsch Wikipedia

  • Gerard Depardieu — Gérard Depardieu, 2008 Gérard Xavier Marcel Depardieu (Gérard Depardieu  anhören?/i, * 27. Dezember 1948 in Châteauroux, Département …   Deutsch Wikipedia

  • Gérard Depardieu — en 2010. Nombre real Gérard Xavier Marcel Depardieu Nacimiento 27 de diciembre de 1948, 62 años …   Wikipedia Español

  • Gérard Depardieu — Pour les articles homonymes, voir Depardieu. Gérard Depardieu …   Wikipédia en Français

  • Gerard Depardieu — noun French film actor (born in 1948) • Syn: ↑Depardieu • Instance Hypernyms: ↑actor, ↑histrion, ↑player, ↑thespian, ↑role player …   Useful english dictionary

  • Gerard Depardieu — (born 1948) French award winning movie actor who starred in Green Card …   English contemporary dictionary

  • Gerard du cinema — Gérard du cinéma Pour les articles homonymes, voir Gérard. Les Gérard du cinéma sont une parodie de récompense de cinéma, ayant pour vocation de récompenser les pires réalisations concernant le cinéma français, se déroulant généralement un ou… …   Wikipédia en Français

  • Gérard Du Cinéma — Pour les articles homonymes, voir Gérard. Les Gérard du cinéma sont une parodie de récompense de cinéma, ayant pour vocation de récompenser les pires réalisations concernant le cinéma français, se déroulant généralement un ou deux jours avant la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”