Alain Hervé
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hervé.

Alain Hervé (9 juin 1932 à Granville dans le département de la Manche en France - ) est un journaliste français.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Francis Hervé, fonctionnaire au ministère des affaires économiques, et de Andrée Ernouf, pharmacienne et peintre.

Élève au Lycée Condorcet, à Paris, il entre au Centre de Formation des Journalistes (promo 56), après des études de philosophie à la Sorbonne. Il débute sa carrière de journaliste à la Vie Catholique Illustrée en 1956 avant d’entrer à Paris-Normandie en 1957. Il passe 27 mois au service militaire, dont 21 mois en Algérie en tant que journaliste.

En 1960, il devient reporter au magazine Réalités, qu’il quittera de 1963 à 1967 pour effectuer un tour du monde à la voile pendant trois ans. À son retour, après un court passage à Réalités, il prend, en 1968, pendant huit mois, la tête de la rédaction française de la revue de l'FAO, Cérès, à Rome.

Il fonde, en 1969, la branche française des Amis de la Terre avec Edwin Matthews, qu'il dirige pendant deux ans avant de passer la main à Brice Lalonde. Son premier livre, Au Vent d’Aventure, (Arthaud, 1971), récit de son tour du monde, écrit avec la collaboration de Anne Hervé et de Bernard Pichard, est alors récompensé du prix de l’Etoile de la mer.

1972 : mise en place de la première collection de livres écologiques en France aux éditions Fayard.

À partir de 1970, avec l'aide de Philippe Viannay, il propose à Claude Perdriel de créer au sein de son groupe un mensuel exposant les nouveaux thèmes écologistes et anti-productivistes: la pollution, la logique de croissance, la surconsommation…).

Échouant dans un premier temps, il se décide, en 1972, à entrer au Nouvel Observateur pour y traiter de ces thèmes dans la rubrique société. Il y dirige notamment le numéro spécial La dernière chance de la terre, en avril 1972, tiré à 200 000 ex.

En 1973, Perdriel, à la suite de ce succès, lance le mensuel Le Sauvage. Alain Hervé est à la tête de la rédaction.

S’il s’impose comme le leader de la presse écolo, son journal n’en est pas moins transformé en trimestriel, en janvier 1975. Toutefois, il obtient qu’il soit doublé à partir de novembre 1975 par un guide mensuel (réservé aux abonnés), puis que ce dernier soit transformé en mensuel en 1977.

Nommé directeur de la rédaction en 1978, il oriente à chaque parution le magazine sur un thème pas forcément écologiste au premier plan (comme la condition masculine, le corps, l’excrément humain, l’amour…), son idée étant que l’écologie évolue vers sa plus grande dimension culturelle, l’alternative se substitue à la dénonciation et la dimension politique s’élargit. Parallèlement, il publie Mort à l’homme (Harlin Quist, 1974) et L’Homme sauvage (Stock, 197).

Mais en décembre 1979, Claude Perdriel, confronté aux difficultés financières liées au lancement du Matin de Paris, lui propose de transformer Le Sauvage en supplément du Nouvel Observateur et de ne garder de l’équipe que sa personne. Refusant, Alain Hervé lui propose plutôt de racheter le titre avec l’équipe. Après quatre mois d’interruption, le licenciement de quatre journalistes et le retour à une formule trimestrielle, il obtient satisfaction en février 1981, héritant, pour un franc symbolique, du titre, de ses acheteurs réguliers (20 à 25 000), de ses abonnés (19 000), mais aussi de la dette d’abonnements qui y est liée (250 000 FF).

Il prévoit alors pour septembre 1981 un retour à une formule mensuelle, mais avec une conception élargie de l’écologie, celle-ci se situant pour lui autant dans l’escalope de veau, la prise de courant, le ticket de bus, les vacances aux Seychelles, le chômage, la carte de séjour d’un travailleur immigré [...] que dans la campagne pour la présidence de la République. En fait, Le Sauvage ne reparaîtra qu'en 1990 avec l'équipe des" Sauvages associés"

Le Sauvage reparaît sur Internet www lesauvage.org depuis 2009.

1983-84: responsable des grands reportages à Géo.

1985: publication de "Robinson" (J.C. Lattes)

1986: voyage autour du monde pour "Le Monde": sept articles. Publication de Guillaume le Conquérant (J.C. Lattes)

1988-1989: collaboration régulière à Grands Reportages et création de l'association Fous de Palmiers. Publication de "Merci la Terre" (J.C. Lattes).

1993: L'Abécédaire de l'ange, fantaisie philo-poétique, avec des dessins de Daniel Maja éditions Octavo.

1994-1995: La Passion des Palmiers, éditions Rom. Articles sur les jardins dans Vogue. Chroniques bimestrielles Histoires naturellesdans Grands reportages de voyages, dans le même magazine. Pendant huit ans, articles de voyages dans Le Monde, autres articles dans le Magazine Littéraire, la NRF, en Italie dans la revue de psychanalyse la Ginestra...

1996: Chausey, Imago mundi, album, éditions Octavo, textes sur des peintures d'Yves de Saint-Front. Quitte la présidence de Fous de palmiers pour devenir président d'honneur.

1998: album Le Mont Saint Michel, éditions Aquarelles, illustré par Jean Lou Eve.

1999: Le Palmier dans la collection Le nom de l’arbre, Actes Sud.

2003: Pulcinella aux éditions Octavo.

2009 "Fous de plantes" aux éditions Belin

2004-2006: collabore, en tant qu'auteur, à l'émission Côté Jardin sur FR3 Chamaerops productions; collabore aux numéros spéciaux de Géo.

2010 "Le Paradis sur Terre, le défi écologique" aux éditions Le Sang de la Terre

2009-2011 le Sauvage reparaît sur Internet, comporte des reprints de l'ancien Sauvage depuis 1973 et des papiers d'actualité. Il constitue la "mémoire" de l'engagement écologique.

Honneur

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Les Amis de la Terre


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alain Hervé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alain Herve — Alain Hervé Alain Hervé (9 juin 1932 à Granville dans le département de la Manche en France ) est un journaliste français. Sommaire 1 Biographie 2 Honneur 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Hervé — Pour les articles homonymes, voir Saint Hervé (homonymie), Saint Hervé et Hervey. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Hervé de Charette — Hervé de Charette, le 24 janvier 2011. Mandats …   Wikipédia en Français

  • Alain Juppé — Alain Juppé, le 27 août 2008. Mandats Ministre d État …   Wikipédia en Français

  • Hervé Novelli — Hervé Novelli, en janvier 2009 Mandats Député de la 4e circonscription d Indre et Loire …   Wikipédia en Français

  • Hervé Maurey — Parlementaire français Date de naissance 7 mai 1961 (1961 05 07) (50 ans) Manda …   Wikipédia en Français

  • Herve Dubuisson — Hervé Dubuisson Pour les articles homonymes, voir Dubuisson. Hervé Dubuisson …   Wikipédia en Français

  • Herve Gaymard — Hervé Gaymard im November 2003 Hervé Gaymard (* 31. Mai 1960 in Bourg Saint Maurice) ist ein französischer Politiker. Gaymard ist Sohn eines Kleinwarenhändlers, Mitglied in der Partei der Gaullisten und zeitweise Gemeinderatsmitglied, er ist mit… …   Deutsch Wikipedia

  • Herve Morin — Hervé Morin im Januar 2008 Hervé Morin (* 17. August 1961 in Pont Audemer, Département Eure) ist ein französischer Politiker (UDF). Seit dem 18. Mai 2007 ist er Verteidigungsminister in der Regierung von François Fillon …   Deutsch Wikipedia

  • Alain Juppe — Alain Juppé Alain Juppé 15e Premier ministre français …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”