Al-Zarqali
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Arzachel

Abu Ishaq Ibrahim ibn Yahya Al-Zarqali (Abū Ishāq Ibrāhīm al-Zarqālī, 1029, à Tolède - 1087, à Séville) est un mathématicien, astronome et géographe Andalous ayant travaillé à Tolède. Il est connu sous la forme latinisée de son nom Arzachel et en Espagne et Italie comme Arzaquiel.

Sommaire

Biographie

Al-Zarqali est l'un des plus prestigieux astronomes, célèbre pour ses observations, et un savant hors pair en son époque en matière de nombres, d'observations astronomiques et zodiacales. De son nom Ibrahim Ibn Yahia al-Naqash, connu du nom d'Ibn al-Zerqala, ou al-Zarqali, en latin Arzachel, il est un astronome arabe andalou de Tolède où il effectua la majorité de ses observations. Il se rendit ensuite à Cordoue, où il demeura jusqu'à sa mort[1].

Contributions scientifiques

Al-Zarqali a mis au point un nouveau type d'astrolabe, appelé «la planche Zarqalie», qui suscita beaucoup d'intérêt, et qui a été introduit dans le domaine de l'astronomie sous le nom «Astrolabe de Zarqali». Au XVe siècle, Regio Montanus a publié un manuscrit indiquant son utilité. Il est le premier à avoir établi l'apogée du soleil par rapport aux étoiles, qu'il fixa à 12.04 degrés par année (en réalité, la valeur est de 11.8 degrés)[2]. Al-Zarqali a établi également des tables sur les planètes, connues comme les Tables Tolédanes, basées sur les observations qu'il a effectuées à Tolède entre 1061 et 1080[3]. Il a, par ailleurs, corrigé les données géographiques de Ptolémée et d'al-Khawarizmi. Il a trouvé, en effet, que la longueur de la Méditerranée est de 42 degrés, et non 62 degrés, comme l’affirmait Ptolémée[4]. Dans son dialogue sur l'influence des astronomes arabes sur l'Occident, Hunke souligne que les travaux d'al-Zarqali ont suscité un profond intérêt. Ainsi, au XIIe siècle, Gérard de Crémone traduit les œuvres d'al-Zarqali en latin. Au XVe siècle, Regiomontanus élabore un ouvrage sur les avantages de l'astrolabe d'al-Zarqali. En 1530, le savant bavarois, Jacob Ziegler, écrit un commentaire sur l'ouvrage d'al-Zarqali, et en 1530 aussi, Nicolas Copernic cite les noms d'al-Zarqali et d'al-Battani dans son livre «De Revolutionibus Orbium Celestium» (Des révolutions des sphères célestes)[5] dont il emprunta les idées[6].

Œuvres

Parmi les œuvres d'al-Zarqali, al-Zerkali a cité les titres suivants :

  • «Al-Aamal bil Safiha al-Zijiya» (L'utilisation de la lamelle astronomique) ;
  • «al-Tadbir» (La gestion) ;
  • «Al-Madkhal fi Ilm al-Nujum» (Introduction à la science des étoiles);
  • «Rissalat fi Tariqatu Istikhdam al-Safiha al-Mushtarakat li-jamii al-Urud» (Thèse sur l'utilisation de la planche dans toutes les présentations)


Les écrits d'al-Zarqali ont laissé un profond impact sur les astronomes espagnols qui ont élaboré les tables connues du nom d'Alphonse, en référence au roi Alphonse X de Castille, qui 200 ans après la mort d'al-Zarqali, a ordonné la traduction de toutes ses œuvres dans la langue locale de Castille[7].

Par Halima EL GHRARI Traduit de l’arabe par Haydar EL YAFI

Notes

  1. Al-Zerkali : Les Érudits, t. 1, p. 79.
  2. Sarton : op. cit., p. 758.
  3. Sarton : Ibid., p. 759.
  4. Zahoor : Muslim History.
  5. Hunke : Le soleil des Arabes brille sur l'Occident, p. 152.
  6. Arnold : Héritage de l'Islam, p. 588.
  7. Hunke : Ibid., p. 137.


Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Zarqali de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al-Zarqali — az Zarqali, vollständig Abu Ishaq Ibrahim ibn Yahya an Naqqasch az Zarqali (arabisch ‏أبو إسحاق إبراهيم بن يحيى النقاش الزرقالي‎, DMG Abū Isḥāq Ibrāhīm bin Yaḥyā an Naqqāš az Zarqālī; häufig auch als an Naqqash oder an Naqqash bzw. als al Zarqali …   Deutsch Wikipedia

  • Abū Ishāq Ibrāhīm al-Zarqālī — Arzachel redirects here. For other uses, see Arzachel (disambiguation). Abū Isḥāq Ibrāhīm ibn Yaḥyā al Naqqāsh al Zarqālī, Al Zarqali, Ibn Zarqala (1029–1087), Latinized as Arzachel, was an instrument maker and one of the leading theoretical and… …   Wikipedia

  • Al-Idrisi — Al Idrissi Le monde d al Idrīsī orienté sud/nord Al Idrissi ou Al Idrīsī ou encore Charif Al Idrissi, de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al Qurtubi al Hassani (arabe : أبو عبد الله محمد ابن محمد ابن …   Wikipédia en Français

  • Al-Idrissi — Le monde d al Idrīsī orienté sud/nord Al Idrissi ou Al Idrīsī ou encore Charif Al Idrissi, de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al Qurtubi al Hassani (arabe : أبو عبد الله محمد ابن محمد ابن عبد الله… …   Wikipédia en Français

  • Al-Idrîsî — Al Idrissi Le monde d al Idrīsī orienté sud/nord Al Idrissi ou Al Idrīsī ou encore Charif Al Idrissi, de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al Qurtubi al Hassani (arabe : أبو عبد الله محمد ابن محمد ابن …   Wikipédia en Français

  • Al Edrisi — Al Idrissi Le monde d al Idrīsī orienté sud/nord Al Idrissi ou Al Idrīsī ou encore Charif Al Idrissi, de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al Qurtubi al Hassani (arabe : أبو عبد الله محمد ابن محمد ابن …   Wikipédia en Français

  • Al Idrisi — Al Idrissi Le monde d al Idrīsī orienté sud/nord Al Idrissi ou Al Idrīsī ou encore Charif Al Idrissi, de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al Qurtubi al Hassani (arabe : أبو عبد الله محمد ابن محمد ابن …   Wikipédia en Français

  • Al-Nayrizi — Abū’l ‘Abbās al Faḍl ibn Ḥātim al Nairīzī (Arabic: أبو العباس الفضل بن حاتم النيريزي‎, Latin: Anaritius, Nazirius, 865–922) was a 9th 10th century Persian mathematician and astronomer from Nayriz, Fars, Iran. He flourished under al Mu tadid,… …   Wikipedia

  • Al-Andalus — This article is about the historical region. For the modern day region, see Andalusia. For the district in Kuwait, see Kuwait City. For the musical group, see Andalus. History of Al Andalus 711–1492 711–732 Musl …   Wikipedia

  • Al-Ándalus — Corán del siglo XII utilizado en al Ándalus Se conoce como al Ándalus (árabe الأندلس) al territorio de la Península Ibérica y de la Septimania bajo poder musulmán durante la Edad Media, entre los años 711 y 1492 …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”