Al-Madain

Ctésiphon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ctésiphon (orateur) pour l'orateur athénien.

33° 05′ 37″ N 44° 34′ 55″ E / 33.093726, 44.581833

Palais de Shahpur Ier à Ctésiphon : des contreforts ont été installés et l'aile droite a été en partie reconstituée (photo prise en 2007)
Site de Séleucie-Ctésiphon, sur les rives du Tigre, au sud de Bagdad

Ctésiphon[1] est une ancienne ville parthe, située face à Séleucie du Tigre, sur la rive gauche du Tigre30 km au sud-est de la ville actuelle de Bagdad, en Irak.

La ville s'étendait sur 30 km². Son seul vestige resté visible est la grande arche Taq-i Kisra dans la ville actuelle de Salman Pak.

Sommaire

Histoire

Elle fut la capitale des Perses sous les Sassanides. Julien II dit l'apostat y remporta une bataille décisive en 363, mais il fut tué peu après. En 637, Ctésiphon tomba aux mains des Arabes qui en récupérèrent les matériaux pour construire Bagdad. Elle prend alors le nom d'Al-Madâ'in[2].

Architecture

La voûte en briques de 30 m de haut (iwan) est le vestige du palais du roi perse Shahpur Ier, vainqueur de l'empereur romain Valérien en 260.

L'aile droite, écroulée au début du XXe siècle, a été en partie reconstituée ces dernières années. Un contrefort a été ajouté sur l'aile gauche subsistante.

Notes

  1. persan : tīsfūn, تيسفون, Tîsfûn
  2. arabe : al-madāʾin, المدائن

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail de l’Irak Portail de l’Irak
Ce document provient de « Ct%C3%A9siphon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Madain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al-Muttaqui — Al Mutaqqi (árabe المتقي), Abu Ishaq Al Muttaqi Illah Ibrahim ben Jáfar al Muqtadir fue un califa abasí de Bagdad durante el periodo 940 944. Hijo de Al Muqtadir, nació en 908 y murió en 968. Elección A la muerte de su antecesor Ar Radi, Bajkam,… …   Wikipedia Español

  • Al-Hijr — Madâin Sâlih Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO …   Wikipédia en Français

  • Madain Saleh — Madâin Sâlih Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) 1 Patrimoine mondial Madâ …   Wikipédia en Français

  • Madain Salih — Madâin Sâlih Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) 1 Patrimoine mondial Madâ …   Wikipédia en Français

  • Madaïn Saleh — Madâin Sâlih Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) 1 Patrimoine mondial Madâ …   Wikipédia en Français

  • Madaïn Salih — Madâin Sâlih Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) 1 Patrimoine mondial Madâ …   Wikipédia en Français

  • Madain — (Arabic for cities ) may refer to:* Madain Saleh, ancient Arabian city * Al Mada in, ancient capital of Parthian EmpireIn fiction:* Madain Sari, ancient city of summoners in the Final Fantasy IX universe …   Wikipedia

  • Madâin Sâlih — Pour les articles homonymes, voir Saleh. Site archéologique de Al Hijr (Madain Salih) * …   Wikipédia en Français

  • Al-Mada'in — Coordinates: 33°06′N 44°35′E / 33.1°N 44.583°E / 33.1; 44.583 …   Wikipedia

  • Hudhayfah ibn al-Yaman — Huthayfa ibn al Yaman (d. 656) (also written as Hudhayfah or Huthaifa) was a close companion of the Islamic prophet Muhammad and one of the earliest converts to Islam. He is particularly revered by the Sufis and he related a considerable number… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”