Al-Khawarizmi
Timbre soviétique de 4 kopecks à l'effigie d'Al-Khwarizmi, émis le 6 septembre 1989 à l'occasion de son 1200e anniversaire

Al-Khawarizmi[1], né vers 783, originaire de Khiva dans la région du Khwarezm[2] qui lui a donné son nom, mort vers 850 à Bagdad, est un mathématicien, géographe, astrologue et astronome perse membre des Maisons de la sagesse dont les écrits, rédigés en langue arabe, ont permis l'introduction de l'algèbre en Europe[3]. Sa vie s'est déroulée en totalité à l'époque de la dynastie Abbasside. Il est à l'origine des mots « algorithme » (qui n'est autre que son nom latinisé: "algoritmi" [3]) et « algèbre » (issu d'une méthode et du titre d'un de ses ouvrages) ou encore de l'utilisation des chiffres arabes dont la diffusion dans le Moyen-Orient et en Europe provient d'un autre de ses livres (qui lui-même traite des mathématiques indiennes).

Son apport en mathématiques fut tel qu'il est également surnommé « le père de l'algèbre », avec Diophante d'Alexandrie, dont il reprendra les travaux. En effet, il fut le premier à répertorier de façon systématique des méthodes de résolution d'équations en classant celles-ci.

Il ne faut pas confondre ce mathématicien avec un autre mathématicien perse : Abu-'Abdollâh Mohammad Khuwârizmi (en) qui, lui, est l'auteur de Mafâtih al-'Olum (ouvrage de mathématiques écrit vers 976).

Sommaire

Apports

Il n'invente pas les algorithmes mais il est le premier à en formaliser certains en regroupant leurs points communs, en particulier la nécessité d'un critère d'arrêt[réf. souhaitée].

En mathématiques

Première page du Kitāb al-mukhtaṣar fī ḥisāb al-jabr wa-l-muqābala

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de mathématiques dont l'un des plus célèbres est intitulé kitāb al-mukhtaṣar fī ḥisāb al-jabr wa'l-muqābalah (كتاب المختصر في حساب الجبر والمقابلة), ou Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison, publié en 825. Ce livre contient six chapitres, consacrés chacun à un type particulier d'équation. Il ne contient aucun chiffre. Toutes les équations sont exprimées avec des mots. Le carré de l'inconnue est nommé « le carré » ou mâl, l'inconnue est « la chose » ou shay (šay),la racine est le jidhr, la constante est le dirham ou adǎd. Le terme al-jabr[4] fut repris par les Européens et devint plus tard le mot algèbre.

Un autre ouvrage, dont l'original en arabe a disparu, Kitāb 'al-ĵāmi` wa'l-tafrīq bī h'isāb ’al-Hind (كتاب الجامع و التفريق بحساب الهند, « Livre de l'addition et de la soustraction d'après le calcul indien »), décrit le système des chiffres « arabes » (en fait, empruntés aux Indiens). Il fut le vecteur de la diffusion de ces chiffres dans le Moyen-Orient et dans le Califat de Cordoue, d'où Gerbert d'Aurillac (Sylvestre II) les fera parvenir au monde chrétien[5].

En astronomie

Al-Khawarizmi est l'auteur d'un zij, paru en 820, et connu sous le nom de Zīj al-Sindhind (Table indienne).

Notes et références

  1. ou Al-Khuwarizmi dont le nom entier est en persan : Abû Ja`far Muhammad ben Mūsā Khwārezmī ابوجعفر محمد بن موسی خوارزمی ou Abû `Abd Allah Muhammad ben Mūsā al-Khawārizmī (arabe أبو عبد الله محمد بن موسى الخوارزمي , également orthographié comme Abu Abudllah Muhammad bin Musa al-Khwarizmi ou Al-Khorezmi)
  2. On ignore s'il est né à Khiva puis a émigré à Bagdad ou si ce sont ses parents qui ont émigré ; auquel cas il pourrait être né à Bagdad.
  3. a et b Encyclopédia Britannica, al-Khwarizmi.
  4. Al-jabr est resté avec son sens originel de restauration / remise en place dans le mot espagnol algebrista qui désigne un « rebouteux » qui remet en place les articulations et les os démis. Voir (es) algebrista (2) sur Diccionario de la lengua española
  5. Voir André Allard (éd. sc.), Muhammad Ibn Mūsā Al-Khwārizmī. Le calcul indien (algorismus), Librairie scientifique et technique A. Blanchard, Paris ; Société des Études classiques, Namur, 1992. (ISBN 978-2-87037-174-9)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Khawarizmi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al khawarizmi —  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khawarizmi (Mohamed Ibn Mussa) — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khorezmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khuwarizmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khuwārizmī — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khwarizmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al-Khwārizmī — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al Kwarizmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al khwarizmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

  • Al‑Khuwarizmi — Al Khawarizmi  Ne doit pas être confondu avec Abu Abdollâh Mohammad Khuwârizmi. Statue de Al Khawarizmi à l …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”