Ak-Soug

Ak-Soug
Ak-Soug
Ак-Суг
Illustration sous licence libre bienvenue !
Caractéristiques
Longueur 140 km
Bassin 3 100 km2
Bassin collecteur l'Ienisseï
Débit moyen 13,2 m3⋅s-1 (Bora-Taiga) à 34 km de la confluence
Régime pluvio-nival
Cours
Source Monts Saïan occidentaux
Embouchure le Khemtchik
Géographie
Pays traversés Drapeau de Russie Russie

L'Ak-Soug (en russe : Ак-Суг) est une rivière de Russie qui coule en république de Touva dans le sud de la Sibérie centrale. C'est un affluent du Khemtchik en rive gauche, donc un sous-affluent de l'Ienisseï. Son nom signifie Eau blanche en langue touvaine.

Sommaire

Géographie

L'Ak-Soug est long de 140 kilomètres. Son bassin a une superficie de plus ou moins 3 100 km², c'est-à-dire un peu moins que celle de la province de Namur en Belgique, ou que le canton de Vaud en Suisse. Son débit moyen est de 14 m³/s.

L'Ak-Soug prend sa source dans le nord-ouest de la république du Touva, sur le versant sud des monts Saïan occidentaux. Il coule globalement en direction de l'est. Il se jette dans le Khemtchik en rive gauche, une dizaine de kilomètres en amont de la petite ville d'Ichkin.

Dans son cours supérieur, la rivière coule dans des sites très pittoresques. Entrecoupée de nombreux rapides, elle constitue un lieu de rendez-vous pour les touristes sportifs amateurs de rafting.

Dans son cours inférieur, ses eaux sont utilisées pour l'irrigation des terres arides de la large vallée du Khemtchik.

Il n'y a aucune localité importante dans la vallée de l'Ak-Soug.

Comme tous les cours d'eau sibériens, la rivière est gelée durant une longue période. Elle est généralement prise dans les glaces depuis début novembre, jusque fin avril.

Hydrométrie - Les débits mensuels à Bora-Taiga

L'Ak-Soug est un cours d'eau très irrégulier. Son débit a été observé pendant 12 ans (de 1958 à 1969) à Bora-Taiga, petite localité située à 34 km de son confluent avec le Khemtchik[1].

Le débit inter annuel moyen ou module observé a Bora-Taiga durant cette période était de 13,2 m³/seconde pour une surface de drainage de 2 950 km², soit plus ou moins 95% de la totalité du bassin versant de la rivière.
La lame d'eau écoulée dans ce bassin versant se monte ainsi à 141 millimètres par an, ce qui est modéré voire faible, et résulte de la rareté des précipitations observées dans les vallées du Touva.

Rivière alimentée en partie par la fonte des neiges, mais surtout par les précipitations liquides de l'été, l'Ak-Soug est un cours d'eau de régime pluvio-nival qui présente deux saisons bien distinctes.

Les hautes eaux se déroulent du printemps au début de l'automne, du mois de mai au mois de septembre, avec un double sommet : le premier en juin, légèrement plus élevé, correspond au dégel et à la fonte des neiges ; le second en août résulte des pluies estivales. Durant la période allant de juin à septembre, les débits sont soutenus, ce qui traduit les précipitations d'été parfois abondantes sur les sommets du bassin. Au mois d'octobre, le débit de la rivière baisse rapidement, ce qui mène à la période des basses eaux. Celle-ci a lieu de novembre à avril inclus et correspond à l'hiver avec ses puissantes gelées qui s'étendent sur toute la région. Mais la rivière conserve durant la période des basses eaux un certain débit, assez faible mais nullement négligeable.

Le débit moyen mensuel observé en février (minimum d'étiage) est de 1,05 m³/seconde, soit près de 30 fois moins que le débit moyen du mois de juin, maximum de l'année (31,7 m³/seconde), ce qui témoigne de l'amplitude importante des variations saisonnières. Sur la durée d'observation de 12 ans, le débit mensuel minimal a été de 0,45 m³/seconde (février 1960), tandis que le débit mensuel maximal s'élevait à 73,5 m³/seconde en juin 1966).

En ce qui concerne la période libre de glace (de juin à septembre inclus), les débits minimaux observés ont été de 8,32 m³/seconde en septembre 1963 et 8,34 m³/seconde en juin 1965, ce qui restait abondant comparé au débit moyen.

Débits moyens mensuels de l'Ak-Soug (en m³/seconde) mesurés à la station hydrométrique de Bora-Taiga
Données calculées sur 12 ans

Notes et références

Voir aussi

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ak-Soug de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Youssef Temimi — يوسف التميمي Surnom Rossignol de la verte (Tunisie) شحرور الخضراء Nom Youssef Mouldi Ahmed Hamème Naissance 20 septembre 1921 Menzel Temime …   Wikipédia en Français

  • Bassin de l'Ienisseï — Les affluents et sous affluents de l Ienisseï sont, d amont en aval (superficie du bassin, longueur, débit moyen) : Sommaire 1 Bassin de l Ienisseï 2 Sous bassin de l Angara 3 Sous bassin de la Selenga …   Wikipédia en Français

  • Khemtchik — Хемчик Caractéristiques Longueur 320 km Bassin 27 000 km2 Bassin collecteur …   Wikipédia en Français

  • Bolchoï On — Большой Он Caractéristiques Longueur 45 km Bassin 1 000 km2 Bassin collecteur …   Wikipédia en Français

  • Shammar — The tribe of Shammar (Arabic: ar. شمّر Šammar ) is one of the largest tribes of Arabia, with over 1 million strong in Saudi Arabia concentrated in Hail, an estimated 1.5 Million in Iraq, Kuwaiti population centered in Aljahra is around 100,000,… …   Wikipedia

  • Persian theatre — Theater background in Persia goes back to antiquity (641 1000 BC). The first initiation of theater and phenomena of acting in people of the land could be traced in ceremonial theaters to glorify legendary and national heroes and humiliate the… …   Wikipedia

  • Aladhadh — The House of Aladhadh is one of the Alaslam tribe of the Shammar. They are on both sides of the Iraqi Saudi border. Their contributions to Iraq s history makes them the focus of this article as opposed to their kin who live sixty miles southeast… …   Wikipedia

  • Ad-Damir — is the capital of the state of River Nile in Sudan its location between the river Nile and Atbara river with population of about 20 thousand depends on trade and agriculture make it the most visited town in the state its famous market (Soug Al… …   Wikipedia

  • Abd Al Gadir Mohammed Mulla — is one of the most famous gold traders in Sudan during the 20th Century. He had learnt the trade from his older brother Hussein and managed to establish the gold market in Sudan (Soug Al Suyagh) in Ummdurman.Abd Al Gadir was the second child born …   Wikipedia

  • Abakan (Rivière) — Pour les articles homonymes, voir Abakan (homonymie). Abakan Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.