Ajonc de Provence
Aide à la lecture d'une taxobox Ulex parviflorus
 Tige fleurie
Tige fleurie
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
Genre Ulex
Nom binominal
Ulex parviflorus
Pourr. 1788
 Détail des épines

Détail des épines

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

L’Ajonc de Provence ou Ajonc à petites fleurs (Ulex parviflorus Pourr.) fait partie des plantes méditerranéennes dont la floraison est la plus précoce : dès le mois de janvier, en même temps que le romarin et le mimosa, il parsème le maquis et la garrigue de touffes jaune doré hérissées d'épines très pointues. Il appartient au genre Ulex et à la famille des Fabacées (ou Légumineuses). Il est connu en Languedoc et en Provence sous les noms d'argelàs, argelat ou argeràs, également donnés au genêt épineux (Genista scorpius). Nom catalan : gatosa. Castillan : tojo, aulaga morisca. Autre nom vernaculaire français : ajonc à petites fleurs. Il existe deux sous-espèces :

  • subsp. parviflorus (ici décrite)
  • subsp. funkii, à fleurs plus grandes, rencontrée au sud de l'Espagne et en Afrique du Nord.

Sommaire

Description

Écologie et habitat

Plante vivace caractéristique de la Catalogne et des côtes méditerranéennes françaises (essentiellement Roussillon et Provence), qui marque une nette préférence pour les sols siliceux, arides et ensoleillés, souvent en pente. Altitude : de 0 à 600 mètres environ. Floraison de janvier (parfois décembre) à avril.

Morphologie générale et végétative

Arbrisseau ou sous-arbrisseau pouvant atteindre 1,5 mètre, mais généralement inférieur à 1 mètre, très ramifié à la base, à tige cannelée, à feuilles pratiquement absentes, remplacées par des épines (les vraies feuilles trifoliées ne sont produites qu'au stade de la plantule). Les épines sont droites ou courbées, très pointues, en particulier l'épine terminale qui peut atteindre 3 cm de long.

Morphologie florale

Fleurs hermaphrodites en racèmes simples, de couleur jaune doré à jaune orangé. Calice jaunâtre, bilabié, persistant, légèrement velu (surtout au début de la floraison). Corolle ne dépassant pas 1 cm, à ailes en principe plus courtes que la carène. Pollinisation par les insectes (abeilles).

Fruit et graines

Le fruit est une petite gousse ovoïde, velue, contenant peu de graines, d'une longueur ne dépassant pas celle du calice persistant. Dissémination myrmécochore (par les fourmis).

Formule chromosomique

2n = 32

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ajonc de Provence de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ajonc De Provence — Ulex parviflorus …   Wikipédia en Français

  • Ajonc de provence — Ulex parviflorus …   Wikipédia en Français

  • Ajonc De Le Gall — Ajonc de Le Gall …   Wikipédia en Français

  • Ajonc de le gall — Ajonc de Le Gall …   Wikipédia en Français

  • Ajonc de Le Gall — Ulex gallii …   Wikipédia en Français

  • Ajonc — Ulex …   Wikipédia en Français

  • ajonc — [ aʒɔ̃ ] n. m. • 1389; par attract. de jonc; ajo(u)XIIIe; mot berrichon d o. probablt prélatine ♦ Arbrisseau à feuilles en épines acérées (papilionacées), à fleurs jaunes, commun dans les landes atlantiques. ● ajonc nom masculin (préroman… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste De Plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste …   Wikipédia en Français

  • Liste de plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste A …   Wikipédia en Français

  • Nicholas Joseph Marie Le Gall de Kerlinou — Nicolas Joseph Marie Le Gall Pour les articles homonymes, voir Le Gall. Nicolas Joseph Marie Le Gall de Kerinou (1787 1860) a été juge à Lorient (Morbihan, France) puis à la cour d appel de Rennes (Ille et Vilaine). En tant que botaniste, il… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”