Ajaw

Ajaw (ou ahau dans une orthographe plus vieille) est un titre de noblesse attesté des inscriptions épigraphiques précolombiennes de la civilisation maya. Il désignait les nobles masculins et féminins les plus importants d'une cité-État. Il est communément traduit par « seigneur », « gouverneur », « roi », « meneur » ou « dirigeant ».

Évolution du terme

À la fin de l'époque préclassique, le terme désignait les souverains mayas. A l'époque classique, leur caractère sacré s'affirme et on désigne les souverains sous le nom de k'uhul ajaw, le mot «k'uhul» signifiant plus ou moins «saint», «divin». Les fils du souverain étaient appelés «ch'ok ajaw», c'est-à-dire «jeunes seigneurs», tandis que l'héritier du trône était désigné par le terme «b'aah ch'ok ajaw», c'est-à-dire «principal jeune seigneur»[1]. Les inscriptions indiquent que certains seigneurs occupaient une position subordonnée par rapport à un souverain plus puissant: le mot «ajaw» est alors précédé du suffixe «y», «yajaw» signifiant «ajaw de...»[2]. Les souverains de certains super-États, tels que Tikal, se parent du titre de «kaloomte'» ou «ochk'in kaloomte'». Le mot «kaloomte'» n'a pas encore été déchiffré. «Ochk'in kaloomte'» signifie «kaloomte' de l'ouest». Certains auteurs pensent que cette appellation a pour but de rappeler que la dynastie est originaire de la prestigieuse cité de Teotihuacan, située à l'ouest du monde maya. Le simple terme «ajaw», quelque peu dévalué, continue à être employé pour désigner de manière générale un membre de la noblesse.

Écriture

La forme la plus courante est le logogramme que l'on rencontre dans les glyphe-emblèmes comme superfixe. Il est parfois accomagné du syllabogramme w(a).

Glyphe désignant le jour Ajaw en écriture maya

Il ne faut pas confondre les différents glyphes désignant «ajaw» comme titre avec le glyphe «ajaw» désignant le vingtième jour du mois[3].

On a découvert sur le site de San Bartolo des glyphes, qui figurent parmi les plus anciens exemples d'écriture maya des Basses-Terres, parmi lesquels un logogramme représentant le mot «ajaw».

Références

  1. (en) Robert J. Sharer, The ancient Maya, Stanford University Press, 2006, 6e éd. 
  2. Arthur Demasrest, Les Mayas, Tallandier, 2007 
  3. (en) Michael D. Coe et mark Mark Van Stone, Reading the Maya Glyphs, Thames & Hudson, 2001 
  • Le site de la FAMSI propose une définition en anglais, un enregistrement audio de sa prononciation et une reproduction du glyphe maya le représentant.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ajaw de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ajaw — (also ahau or ahaw in the older orthography) is a political rulership title attested from the epigraphic inscriptions of the pre Columbian Maya civilization, with a meaning variously interpreted as lord , ruler , king or leader . It denoted any… …   Wikipedia

  • Ajaw — steht in verschiedenen Maya Sprachen (in alter Schreibweise Ahau) für: Ajaw (Titel), ein Königstitel der Maya der Tagesname des 20. benannten Tages nach der tzolk´in Zählung des Maya Kalenders Ajaw (auf Arabisch ajawíd) steht für: einen Anführer… …   Deutsch Wikipedia

  • Ajaw (Titel) — Ajaw (in älterer, spanischer Schreibung auch: Ahau) ist der Titel der Maya Könige in der Zeit der klassischen und postklassischen Mayakultur. Die Bedeutung des Titels wird wiedergegeben mit: Herr , Herrscher , König , selten auch Häuptling . Als… …   Deutsch Wikipedia

  • K'inich Ajaw — est le dieu du soleil dans la mythologie maya. Son nom signifie «Seigneur» («Ajaw») «aux yeux solaires» (ou «au visage solaire») («k inich»)[1]. À l Époque classique, il est étroitement associé à la fonction royale, ce dont témoigne le fait que… …   Wikipédia en Français

  • Chan Chak K'ak'nal Ajaw — Chan Chak K ak nal Ajaw, also known as Lord Chac before the decipherment of his corresponding name glyphs, is identified as a ruler of the pre Columbian Maya polity at Uxmal in the 10th century. During his rule, somewhere between 890 910 AD, some …   Wikipedia

  • Tzolkin — Der Tzolkin Kalender ist ein Teil des Maya Kalenders, den die Maya für rituelle Zwecke benutzten und möglicherweise von den Olmeken übernommen haben. Beim Tzolkin (Zählung der Tage) wird jeder Tag (Kin) durch die Kombination eine Zahl mit einer… …   Deutsch Wikipedia

  • Palenque — Parc national Palenque Catégorie UICN III (monument naturel) Identifiant 5405 Pays …   Wikipédia en Français

  • Zona arqueológica de Palenque — Saltar a navegación, búsqueda Palenque Vista de la plaza principal de Palenque …   Wikipedia Español

  • Palenque (zona arqueológica) — Ciudad prehispánica y Parque Nacional de Palenque …   Wikipedia Español

  • Palenque — Infobox World Heritage Site WHS = Pre Hispanic City and National Park of Palenque State Party = MEX Type = Cultural Criteria = i, ii, iii, iv ID = 411 Region = Latin America and the Caribbean Year = 1987 Session = 11th Link =… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”