Fulminate De Mercure

Fulminate de mercure

Fulminate de mercure
Fulminate de mercure
Général
Nom IUPAC Fulminate de mercure
No CAS 628-86-4
No EINECS 211-057-8
Apparence solide cristallin gris
Propriétés chimiques
Formule brute C2HgN2O2Hg(CNO)2
Masse molaire 284,62 gmol-1
C 8,44 %, Hg 70,48 %, N 9,84 %, O 11,24 %,
Propriétés physiques
Masse volumique 4,43 g/cm³
T° d’auto-inflammation 150 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Explosif
E
Dangereux pour l`environnement
N
Phrases R : 3, 23/24/25, 33, 50/53,
Phrases S : 1/2, 3, 35, 45, 60, 61, [1]
SGH[2],[3]
SGH01 : ExplosifSGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H200, H301, H311, H331, H373, H410,

SGH01 : ExplosifSGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H201, H301, H311, H331, H373, H410,
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Fulminate de mercure purifié

Le fulminate de mercure, de formule générale Hg(CNO)2, est un explosif employé dans les amorces et les détonateurs. Il est très sensible aux chocs et dangereux à manipuler.

Suivant le procédé mis au point par Edward Charles Howard en 1800, il s'obtient en reprenant par l'éthanol (C2H5OH) une solution de nitrate mercurique [2(NO3)-,Hg²+] obtenue elle-même par l'action de l'acide nitrique sur le mercure.

Il se présente sous la forme d'une poudre gris-blanchâtre insoluble dans l'eau. L'amorce des cartouches de fusils, de carabines et des revolvers et autres munitions à percussion était à base de fulminate de mercure.

En raison de sa dangerosité, il est remplacé par l'azoture de plomb, PbN6, le styphnate (trinitroresorcinate) de plomb, C6HN3O8Pb ou le tétrazène,1(5-tetrazolyl)-4-guanyl tetrazène hydrate.

Notes et références

  1. « difulminate de mercure » sur ESIS, consulté le 20 février 2009
  2. Numéro index 080-005-00-2 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  3. Numéro index 080-005-01-X">080-005-01-X] dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Fulminate de mercure ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fulminate De Mercure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fulminate de mercure — Général Nom IUPAC Fulminate de mercure No CAS …   Wikipédia en Français

  • fulminate — [ fylminat ] n. m. • 1823; du lat. fulmen, inis « foudre », et suff. chim. ate ♦ Chim. Sel détonant de mercure ou d or, obtenu par action de l ammoniaque sur un chlorure ou un oxyde de ces métaux. Fulminate de mercure utilisé comme amorce dans… …   Encyclopédie Universelle

  • Mercure (element) — Mercure (chimie) Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure …   Wikipédia en Français

  • Mercure (métal) — Mercure (chimie) Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure …   Wikipédia en Français

  • Mercure (élément) — Mercure (chimie) Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure …   Wikipédia en Français

  • Fulminate d'argent — Général Nom IUPAC fulminate d argent Synonymes fulminate d argent(I) No CAS …   Wikipédia en Français

  • mercure — [ mɛrkyr ] n. m. • XVe; du n. de la planète Mercure, lat. Mercurius, à laquelle l analogie alchimique associait ce métal ♦ Chim. Élément atomique de transition (symb. Hg; no at. 80; m. at. 200,59), métal blanc argenté très brillant, liquide à la… …   Encyclopédie Universelle

  • Fulminate — Général Nom IUPAC Oxidoazaniumylidynemethane No CAS …   Wikipédia en Français

  • Mercure (chimie) — Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure Or ← Mercure → …   Wikipédia en Français

  • Mercure (maladie professionnelle) — Cet article décrit les critères administratifs pour qu une intoxication au mercure soit reconnue comme maladie professionnelle. Pour la description clinique de la maladie se reporter à l article suivant : Article détaillé : Intoxication …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”