Aissa Dermouche

Aïssa Dermouche

Aïssa Dermouche (né le 14 janvier 1947 en Algérie), est un haut fonctionnaire français. Il est marié et a quatre enfants.

Sommaire

Biographie

Aïssa Dermouche est né le 14 janvier 1947 à Laperrine en Algérie, dans une famille kabyle[1]. Il entame ses études secondaires à Alger avant de rejoindre la France à 18 ans, où il mène des études supérieures dans les secteurs des sciences humaines et sociales. Il devient consultant et commence une carrière de professeur à l’École supérieure de commerce de Nantes en 1979. Progressivement, il accède à des responsabilités de plus en plus importantes au sein de l'école et en devient directeur général en 1989, quadruplant les effectifs de l'établissement et rebaptisant l'école Audencia[1]. Très présent et influent dans la vie nantaise, il siège à de nombreuses commissions liées à l'enseignement des grandes écoles. Chevalier de la Légion d'honneur et Officier de l'Ordre national du mérite, il est par ailleurs membre du Siècle, un think tank réunissant décideurs économiques, chefs d'entreprises et hommes politiques. Le 14 janvier 2004, le conseil des ministres le nomme préfet du Jura, la presse le présente alors comme « le premier préfet issu de l'immigration de la Ve République[1] », bien que beaucoup d'autres l'aient été avant lui[2].

Il restera à ce poste jusqu'au milieu de l'année 2005, quand il est victime d'un grave accident vasculaire cérébral. Le 25 octobre 2005, il est nommé, à sa demande, préfet « hors cadre » et est remplacé par Christian Rouyer.

Formation

Attentats contre le préfet Aïssa Dermouche

Une série d’attentats a frappé Aïssa Dermouche après sa nomination comme préfet, de janvier à mars 2004[3]. Le premier attentat visait le véhicule personnel du nouveau préfet, qui a explosé dans la nuit du 18 janvier 2004 à proximité de son domicile. Le second a visé Audencia, l’école de commerce qu’il a dirigée pendant plus de dix ans (dégâts matériels). Enfin, la troisième explosion a frappé un lycée nantais fréquenté par l'un des fils du préfet. L’enquête policière a d’abord privilégié la piste privée, le nouveau compagnon de l’ex-femme d’Aïssa Dermouche étant placé en garde à vue. Cette piste se révélant infructueuse, les enquêteurs en ont suivi d’autres : indépendantistes bretons, extrême-droite ligérienne, groupe d’étudiants fêtards… Aucune de ces pistes ne s’est relevée probante. L’affaire n’est à ce jour toujours pas résolue.

Condamnation par la justice

Le 17 mai 2005, Aïssa Dermouche a été condamné par la chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Nantes pour « abandon de famille ». « M. Dermouche est condamné pour le non respect volontaire d'une décision de justice », a précisé le président du TGI, portant sur le non paiement de l'indexation annuelle de la prestation compensatoire versée à sa seconde ex-épouse, pour leurs deux enfants. Le paiement ayant été effectué avec retard. Son ex-femme, Michèle Pervier, avait porté plainte avec constitution de partie civile, entraînant automatiquement la saisine d'un juge d'instruction. Aïssa Dermouche sera dispensé de peine conformément aux réquisitions du procureur de la République de Nantes, Stéphane Autin (le délit d'abandon de famille est passible de deux mois d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende). L'arriéré de l'indexation annuelle de pension en question était de 197 euros.

Distinctions

Expériences professionnelles

Préfets « issus de la diversité »

Aïssa Dermouche fait partie de la quinzaine de préfets « issus de la diversité » (d'origine maghrébine musulmane, afro-antillaise ou africaine) nommés en métropole sous la Cinquième République, avec notamment[2] Richard Samuel, préfet de l'Eure de 2007 à 2009, Gilbert Payet, préfet de Haute-Corse en 2005-2007, puis de la Nièvre depuis 2007, Nacer Meddah, préfet de l' Aube en 2006-2008 et de la Seine-Saint-Denis depuis le 10 décembre 2008, Alain Zabulon, préfet de Corrèze depuis 2005, Marcelle Pierrot, préfète du Lot depuis 2007 et Pierre N'Gahane, préfet des Alpes-de-Haute-Provence depuis 2008.

Notes et références

  1. a , b  et c « Aïssa Dermouche, une ascension au mérite de l'Algérie à l'ESC Nantes », Le Monde, le 11 janvier 2004.
  2. a  et b Pierre-Yves Lambert, Préfets et gouverneurs français "noirs", "maghrébins", "musulmans" ou "issus de l'immigration", site Suffrage Universel, 15 novembre 2008
  3. « Attentat contre la voiture d’Aïssa Dermouche », RFI (www.rfi.fr), Janvier 2004.
  4. [1]
Ce document provient de « A%C3%AFssa Dermouche ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aissa Dermouche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aïssa Dermouche — (né le 14 janvier 1947 en Algérie), est un haut fonctionnaire français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Formation 1.2 Victime de sa médiatisation …   Wikipédia en Français

  • Septembre 2005 — Années : 2002 2003 2004  2005  2006 2007 2008 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • ADSAV —   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

  • ADSAV! — Adsav Adsav   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

  • Adsav — Présentation Porte parole Ronan Le Gall Fondation 2000 Siège Saint Brieuc …   Wikipédia en Français

  • Adsav (fin XXe) — Adsav Adsav   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

  • Audencia — Devise Donner du sens au management Nom original École supérieure de commerce de Nantes Informations Fondation 1900 …   Wikipédia en Français

  • Brezhoneg war-raok — Adsav Adsav   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

  • Fañch Fraval — Adsav Adsav   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

  • Frederig Ar Bouder — Adsav Adsav   Président Frederig Ar Bouder Fondation …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”