Airfrance

Air France

Logo Air France.svg
AITA
AF
OACI
AFR
Indicatif d'appel
Air France
Repères historiques
Date de création 1933
Fiche d’identité
Hub(s) Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
Hubs secondaires Aéroport d'Orly
Aéroport Lyon-Saint-Exupéry
Programme de fidélité Flying Blue
Alliance SkyTeam (2000)
Taille de la flotte 388 (257 Air France, 131 filiales régionales), 190 (KLM)
Nombre de destinations 248
Siège social Drapeau de la France Tremblay CDG[1][2][3][4]
Société mère Air France-KLM
Société sœur {{{société_sœur}}}
Filiales Servair, CRMA
Effectif 103 050 dont 72% de personnel au sol (2007)
Dirigeants Pierre-Henri Gourgeon
Site internet corporate.airfrance.com
Données financières
Chiffre d’affaires : 23 970 M€ (2008-2009)
Résultat net : 1 067 M€ (2006-2007)

Air France (officiellement, Société Air France) (code IATA : AF ; code OACI : AFR ; indicatif radio : airfrans) est la première compagnie aérienne française. Elle dessert les principaux aéroports français, ainsi qu'un très grand nombre de destinations étrangères et fait désormais partie, avec KLM du groupe privatisé Air France-KLM. Elle fait aussi partie de l'alliance dite SkyTeam et son hub principal (plate-forme de correspondance) est situé sur l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle avec lequel elle entretient de nombreux accords d'exploitation. Air France possède la certification IOSA de l'IATA[5].

Trois activités principales (les classements sont ceux du groupe Air France-KLM) :

  • le transport de passagers : 1er groupe européen avec 25,5 % de part de marché (novembre 2004) et 1er groupe mondial en termes de chiffre d'affaires.
  • le transport de fret : 1er groupe mondial pour le transport de fret international, hors intégrateurs, 3e avec (derrière Fedex et UPS).
  • la maintenance et l’entretien des avions : 1er opérateur mondial multiproduits.

Sommaire

Histoire

Historique

1933-1945

Air-France[6] a été fondée le 31 août 1933 par la fusion de 4 compagnies principales du transport aérien français : Air Orient, Air Union, la C.I.D.N.A. et les lignes Farman, sous forme d'une société anonyme au capital de 120 millions de francs dans laquelle l’État détenait au moins 25 % des actions et serait représenté au conseil d’administration dans les mêmes proportions. Cette société racheta les actifs de l'Aéropostale, à l'époque en liquidation judiciaire. Le 7 octobre 1933, une cérémonie au Bourget consacra la nouvelle compagnie que présidait M. Roume, ancien président d'Air Orient, et auparavant gouverneur général de l'Indochine et de l'Afrique Occidentale Française. À l’origine, elle avait comme symbole un hippocampe ailé affectueusement surnommée la crevette par les personnels. Cet emblème était celui d'Air Orient.

La crevette


1945-1960

Le 26 juin 1945 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Aviation civile française fut nationalisée et Air France devient alors propriété de l’État. Le 1 er juillet 1946, la liaison Paris-New York est officiellement inaugurée avec un DC-4 en moins de 20 heures. Elle absorbe ses filiales Air Bleu et Air France Transatlantique en 1948. En 1953, Air France se modernise, elle introduit le Lockheed Constellation à sa flotte pour les vols transatlantiques. Au début des années 60, Air France met en service les nouveaux avions à réaction de l'époque, la Caravelle et le Boeing 707 réduisant ainsi les temps de vol.

Ancien logo de la compagnie (1999-2009)

1974-1999

En 1974, elle s'installe au nouvel aérogare de Roissy, introduisant les avions gros porteurs à sa flotte soit l'Airbus A300 et le Boeing 747. Le 21 janvier 1976, premier vol commercial du Concorde entre Paris, Dakar et Rio de Janeiro. Le 12 janvier 1990, l'État achète au groupe Chargeurs SA de Jérôme Seydoux la quasi-totalité du capital de la compagnie privée UTA qui se trouve de fait nationalisée. Les compagnies aériennes appartenant au gouvernement français, c'est-à-dire Air France, Air Inter, Air Charter et UTA sont réunies au sein du Groupe Air France mais conservent provisoirement leur autonomie. Une nouvelle compagnie, Groupe Air France, est créée par décret le 25 juillet 1994, qui entra en vigueur le 1er septembre suivant. Cette société détenait la majorité des parts du capital d’Air France et d'Air Inter rebaptisée Air France Europe. Le 10 février 1999, Air France fait l'objet d'une privatisation partielle.

2000-2009

En 2000, les avions et personnels de La Société d'Exploitation Aéropostale (L'Aéropostale ou SEA) créés en 1991 en partenariat avec le groupe La Poste, sont également intégrés au Groupe Air France.

Le 22 juin 2000, Air France s'allie avec les compagnies aériennes Delta Air Lines, Aeroméxico et Korean Air pour former l'alliance SkyTeam.

Le groupe (Air France-KLM) qu’elle forme désormais avec KLM depuis le 3 mai 2004 fait d’elle une société privatisée même si l'État français détient encore des parts importantes au sein du capital.

En octobre 2009, Air France-KLM recevra son premier Airbus A380[7].

Les innovations d'Air France

La compagnie revendique les innovations suivantes :

  • Développement d'un réseau supersonique par Concorde, en 1976, de Paris vers Dakar, Caracas, Mexico et Rio-de-Janeiro puis New York.
  • Création de la classe "Affaires", en 1978, qui se substitue à la Première classe sur les vols courts ou moyen-courriers, et la complète sur les longs-courriers. Ce modèle sera imité par la plupart des autres compagnies, sous les vocables "classe Business" ou "classe club".
  • Réalisation d'un service cadencé, la Navette, dans les années 1990, entre Paris et quelques métropoles françaises (Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux).
  • Le lancement d'une Première classe de "grand luxe" sur les vols longs-courriers, avec, au sol, des salons privés exclusifs, à bord des fauteuils-couchettes et un service plus dédié, changeant l'ancienne abréviation F pour First en P pour Première. Le niveau de ces prestations devrait être réhaussé avec l'apparition très prochaine des Airbus A-380 à deux ponts. Quelle que soit la destination du passager Première, il arrive au terminal 2E CDG, porte 12 des départs puis sera pris en charge par le service Première (enregistrement des bagages dans un salon privé, passage des formalités policières et de sécurité rapide, ascenseur privé pour le salon, déplacement d'un membre de la Police aux Frontières en costume (pas d'uniforme) dans le salon pour vérifier le passeport, ascenseur privé pour descendre sur la piste, arrivée au pied de l'appareil par un service de voiture de luxe).
  • Le lancement d'une classe de voyage intermédiaire entre Voyageur (anciennement Economique) et Affaires : La classe Premium Voyageur disposera de fauteuil "coque" comme la classe Affaire, mais ne permettant pas de s'allonger à 180°.

Liste des présidents de la compagnie

MM.

Identité corporatif

Air France utilise actuellement une livrée de type "Eurowhite", comportant un fuselage blanc avec la dénomination "Air France" en bleu. La queue est blanche avec une série de lignes inclinées bleues et une rouge. La première de ces lignes porte un petit drapeau européen dans sa partie haute. Cette livrée a été en usage depuis la fin des années 1970.

En 2009, pour coïncider avec le nouveau logo d'Air France, un changement dans la livrée a eu lieu (peu d'appareils ont actuellement reçu la nouvelle livrée) : La graphie de la marque a changé (police de caractère, AirFrance en un seul mot, "slash" rouge après le nom). Le nouveau logo remplace l'ancien à l'avant du fuselage. La queue sera peu changée, il y a maintenant 3 barres bleues au lieu de 4 précédemment. Les barres sont courbées à leur base pour refléter la forme du nouveau logo.

Dans le passé, les avions d'Air France avaient leur dessous en métal nu, jusqu'à une ligne bleue de séparation à la hauteur des fenêtres de la cabine. Au-dessus de cette ligne le fuselage était blanc, avec des marquages Air France et un drapeau français. La dérive était blanche avec deux lignes bleues épaisses, coniques en partant de l'arrière de la queue et réunies au point bas vers l'avant. Cette livrée de base, avec de légères variantes, apparaît sur tous les avions d'Air France de l'après-guerre jusqu'à la fin des années 1970.

Dès sa création, Air France a adopté le logo de l'hippocampe de son prédécesseur, Air Orient, connu sous le nom de l'hippocampe ailé, comme insigne. Avant la fusion Air France-KLM, l'hippocampe ailé était apposé sur le nez des avions à côté du titre "Groupe Air France". Après la fusion, Le logo Air France-KLM a remplacé ces éléments sur le nez des appareils, et l'hippocampe ailé a été transféré aux nacelles des moteurs. L'acronyme «AF» a également figuré en bonne place sur le drapeau de la compagnie et sur ses enseignes. La nouvelle livrée a officiellement été adoptée en Février 2009.


Extrait du communiqué Air France, du mercredi 11 février 2009[8]:

"Le nouveau logo - dessiné par l’agence Brandimage - s’écrit désormais en un seul mot, reflétant ainsi l’ambition d’Air France, dont plus de la moitié des clients sont des étrangers à la France, de s’affirmer comme une marque internationale.

Les couleurs nationales (bleu, blanc, rouge) sont conservées sur l’empennage et le fuselage des avions, soulignant non seulement l’identité française, mais également les valeurs et l’histoire de la Compagnie qui fête ses 75 ans :

  • le bleu marine, prédominant depuis la naissance d’Air France, évoque le capital historique de la marque et l’efficacité de la Compagnie,
  • le blanc, couleur de l’exigence, suggère le bien-être et l’art du voyage à la française,
  • l’accent rouge vif, ponctue et dynamise la marque, soulignant à la fois le chic français et l’attention portée aux clients d’Air France par les personnels de la Compagnie, en aéroport et en vol."

Marketing

La chanson jouée avant et après les vols d'Air France (lors de l'embarquement et après l'atterrissage) est "Setting Fire to Sleepy Towns" par The Sleeping Years. La chanson figurant dans les publicités d'Air France est "Between us" par le groupe Aswefall.

Uniformes

Les uniformes d'Air France donnent le rang hiérarchique des agents de bord. Deux galons d'argent aux manches désignent un chef de cabine principal Un galon d'argent aux manches désigne un chef de cabine. Les autres agents de bord n'ont pas de galon aux manches. Les pilotes sont distingués par des galons dorées, trois pour les officiers pilotes et quatre pour les commandants de bord. Les uniformes actuels ont été créés par le couturier français Christian Lacroix.

Destinations

Air France dessert 248 destinations en Afrique, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Océanie. De nombreuses autres destinations sont desservies par KLM, la compagnie nationale néerlandaise, unie à Air France depuis 2004, ainsi que par les compagnies membres de l'alliance Skyteam.

Afrique

Afrique australe

Afrique centrale

Afrique de l'Est

Afrique du Nord

Afrique de l'Ouest

Amérique du Nord

Caraïbes

Amérique du Sud

Asie

Asie de l'Est

Asie du Sud

Asie du Sud-Est

Europe

Moyen-Orient

Océanie

Les chiffres

Généralités

Au cours de l'année 2007-2008,

Groupe Air France-KLM[2] :

  • 607 avions en exploitation desservant 258 destinations dans le monde réparties dans 106 pays.
  • 74,8 millions de passagers transportés
  • 104 659 salariés dans le monde.

Air France compte [3] :

  • 411 avions en exploitation au 31 décembre 2008 (149 sont exploités par les filiales régionales) desservant 183 destinations dans 98 pays.
  • 49,4 millions de passagers transportés sur les vols commercialisés par la compagnie (exercice 2006).
  • 74 959 salariés dans le monde.
  • 1 800 vols quotidiens (dont 800 traités au Hub de Roissy-CDG).
  • La moyenne d'âge de ses appareils est de 9 ans.
  • 4 301 PNT, 14 648 PNC.

Données financières

Données financières
Années 2005-2006 publié (2) 2006-2007 publié (2) 2007-2008 publié (2) Variation
Chiffre d'affaires 21 450 M€ 23 070 M€ 25 800 M€ +11,8%
  • Passagers
16 260 M€ 17 340 M€ 21 004 M€ +21,1%
  • Cargo
1 412 M€ 2 908 M€ 3 200 M€ +9,4 %
  • Maintenance
508 M€ 977 M€ 1 270 M€ +4,0 %
  • Autres
157 M€ 714 M€ 805 M€ +12,7 %
EBITDAR (3) 1 776 M€ 2 716 M€ 2 873 M€ +5,8 %
Résultat d'exploitation avant cessions aéronautiques 132 M€ 405 M€ 489 M€ +20,7 %
Marge d'exploitation 1,1 % 2,3 % 2,6 %
Résultat net part groupe 913 M€ 1 067 M€ 1 401 M€ +20,2 %
Résultat net par action 0,42 € 3,35 € 3,37 € +20,4 %
Dividende par action 0,30 € 0,48 € 0,58 € 0,10 €
Taux d'endettement (en %) 0,62 1,21 1,06
  • (2) Consolidation d'Air France sur 12 mois (avril-mars) et de KLM sur 11 mois (mai-mars)
  • (3) Excédent brut d'exploitation avant loyers opérationnels

Le capital

Le capital de la société Air France est détenu à 100 % par Air France-KLM. Au 30 septembre 2007, le capital d'Air France-KLM est composé de 300 219 278 actions se répartissant ainsi :

  • État français : 16,0%
  • Salariés du groupe : 12,0%,
  • Flottant estimé : 70,0%
  • Autocontrôle : 0,6%

Répartition du capital par nationalité (au 15 juillet 2007) :

Données boursières

  • Actions cotées sur la bourse de Paris (Euronext Paris) depuis le 22 février 1999, sur Euronext Amsterdam et le New York Stock Exchange (NYSE) depuis le 5 mai 2004.
  • Fiche signalétique boursière:
    • Membre des indices de cotation: CAC 40, Euronext 100, DJ Eurostoxx, AMX
    • Indices de développement durable : DJSI World, DJSI Stoxx, ASPI Eurozone, FTSE 4 Good
    • Membre de l'indice IAS (Indice de l'actionnariat salarié en France)
    • Code ISIN de l'action AF-KLM = FR0000031122 (Euronext Paris et Amsterdam)
    • Code ISIN du warrant BASA = FR0010068965 (Euronext Paris et Amsterdam)
    • Code ISIN de l'obligation OCEANE = FR0010185975 (Euronext Paris): 450 M€ le 14 avril 2005
    • Code Reuters = AIRF.PA (Euronext Paris), AIRF.AS (Euronext Amsterdam)
    • Code SICOVAM / Euroclear = 3112 (Euronext Paris)
    • Valeur nominale = euro
    • Code NYSE = AKH et AKH WS

Stratégie

Air France se veut un groupe conquérant, qui intègre d'autres compagnies et gagne des parts de marché[réf. nécessaire].

L'alliance Skyteam

Air France est membre fondateur de l'alliance SkyTeam avec Delta Air Lines, Aeromexico et Korean Air depuis l'an 2000.

Le rachat de KLM

Le rapprochement Air France-KLM a abouti à la création du premier groupe européen de transport aérien. La réussite de l’offre publique d’échange sur KLM permet au nouveau groupe, fondé sur le concept un groupe, deux compagnies, trois métiers, d’engager rapidement sa stratégie. Trois niveaux de priorités ont été dégagés :

Fin novembre 2004, Jean-Cyril Spinetta, PDG du groupe, et Leo Van Wijk, vice-président du groupe et PDG de KLM, ont présenté des bénéfices semestriels (de mai à septembre, la fusion n'ayant été concrétisée qu'à partir de cette date) de 296 millions d’euros soit une hausse de 56,6 % par rapport au précédent exercice. Les programmes de fidélisation d’Air France (Fréquence Plus) et de KLM (Flying Dutchman) furent fusionnés en un programme unique, baptisé Flying Blue à compter du 6 juin 2005.

Le rapprochement avec Alitalia

Cette tentative fait l'objet d'un feuilleton à rebondissements.

À la suite d’un séminaire gouvernemental franco-italien, la relance du processus d’alliance entre le groupe Air France et Alitalia a été confirmée. « Alitalia a ses problèmes à résoudre et nous les résoudrons », a déclaré Silvio Berlusconi, et ensuite on se dirigera vers l’intégration pour créer une unique compagnie franco-italienne, ce qui a été confirmé par Jean-Pierre Raffarin. Dès cette annonce, les actions d'Alitalia se sont envolées. L'administrateur délégué, Giancarlo Cimoli a confirmé ces propos en marge du sommet: « une fois que la société aura une situation plus positive d’un point de vue comptable, elle vaudra davantage et elle soutiendra l’alliance avec KLM et Air France ».

Alitalia et Air France sont déjà liées par un accord commercial depuis 2001 ; accord renforcé par un échange d’actions en 2003 portant sur 2 % du capital et la présence des deux présidents dans les conseils d’administration respectifs. Mais la fusion fut reportée tandis que celle avec KLM se réalisa en septembre 2004. Cet accord commercial prévoit notamment de développer un faisceau de correspondances, axé sur les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle, Milan Malpensa, Rome Fiumicino et le développement du partage de code pour l’Europe et les vols intercontinentaux.

Pour les liaisons entre l’Italie et la France, les compagnies opèrent en co-entreprise (comme une seule compagnie) Il y a actuellement 582 vols hebdomadaires dont 30,6 % seulement sont assurés par Alitalia, ce qui fait réagir Giancarlo Cimoli lequel a récemment souhaité que ce partage soit mieux équilibré.

En novembre 2005, Air France a annoncé qu'elle souscrivait à l'augmentation de capital d'Alitalia pour décembre 2005 de façon à posséder toujours 2 % du capital à l'issue de la transaction.

En juin 2006, Jean-Cyril Spinetta a déclaré que le but ultime du partenariat avec Alitalia était la fusion, ce qui aboutirait à une primatie européenne incontestée, avec une flotte globale de plus de 650 avions (en prenant en compte les filiales régionales)

Fin 2007, la fusion avec Alitalia semblait désormais acquise et avait été officialisée le dimanche 16 mars 2008. La compagnie italienne avait fini par accepter les conditions pourtant strictes du rachat par le groupe Air France KLM. Les conditions étaient les suivantes :

Une action d'Air France s'échangera contre 160 actions d'Alitalia, ce qui fait passer la valeur d'Alitalia à 140 millions d'euros.

- Les syndicats doivent donner leur feu vert.

- 1 600 postes devront être supprimés pour permettre des économies dans la branche transport aérien.

- Alitalia doit obtenir une ligne de crédit pour lui permettre de subvenir à ses besoins jusqu'à l'augmentation de capital.

- Les activités de la plate-forme de correspondance de Milan Malpensa devront être réduites au profit de celle de Rome Fiumicino dans le but de centraliser les vols internationaux et de faciliter leur gestion. Cette décision a été très mal reçue par les habitants du Nord de l'Italie pour lesquels Milan, "poumon économique" du pays était plus apte à recevoir le hub principal d'Alitalia.

- Les négociations pourront se solder par un échec au cas où le groupe franco-néerlandais jugerait les conditions de la Commission européenne trop strictes.

L'élection de Silvio Berlusconi, qui durant sa campagne avait annoncé vouloir garder une compagnie nationale italienne, semblait compromettre l'intégration d'Alitalia dans le groupe Air France-KLM mais les réalités économiques pourraient pensait-on finalement l'autoriser, à des conditions acceptables par tous.

Toujours est-il que le 21 avril 2008 Air France, constatant un blocage total dans les négociations menées avec les partenaires sociaux Italiens, annonçait retirer son offre de rachat de la compagnie Alitalia. En novembre 2008, le plan privilégié par Silvio Berlusconi d'une « solution italienne » semblait se confirmer, avec la cession des actifs d'Alitalia à la CAI (Compagnia aerea italiana), le « partenaire industriel de référence » associé à ce plan semblant devoir être à nouveau Air France qui racheterait entre 20 et 25 % des actions de la nouvelle compagnie. D'autres grandes compagnies aériennes européennes (Lufthansa, British Airways) avaient également témoigné (en vain) leur intérêt pour une association avec la « nouvelle Alitalia ».

Le 2 janvier 2009, la presse italienne annonce qu'Air France a décidé d'acheter (la signature du contrat devrait se faire le 10 janvier), 25 % des parts de la nouvelle société (Compagnie aérienne italienne) qui reprend le nom d'Alitalia depuis le 30 décembre 2008, soit un total de 300 millions d'euros, en y prenant trois membres du futur conseil d'administration et en désignant deux membres du comité exécutif. Air France devient ainsi le principal actionnaire d'Alitalia.

L'atout

Il est généralement considéré qu’un des atouts essentiels d’Air France est son implantation à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle (son principal épi) qui présente l'avantage de posséder un fort potentiel d'extension (il est entouré de zones rurales). Sa superficie est actuellement de 3 200 hectares, soit environ 3 fois plus que la plupart des grands aéroports européens. Air France concentre son épi (Hub) sur le terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Depuis l'ouverture du Satellite S3 en 2007, puis par l'ouverture du Satellite S4 en 2012, Air France abandonne progressivement la première partie du terminal, c'est-à-dire les terminaux 2A, 2B, 2C et 2D pour se concentrer sur les 2E, 2F, 2G (aérogare régionale), S3, et S4 qui lui offriront une capacité annuelle de 40 millions de passagers. Cela poussera Roissy à avoir une capacité totale d'environ 72 millions de passagers. L'ultime projet est le T4, projet de terminal au Nord pour accueillir 30 millions de passagers. Par contre, l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle étant classé par les passagers parmi les pires aéroports en matière de services offerts (signalisation insuffisante et compliquée, manque de confort, longues attentes pour le passage aux filtres de police et de sureté, complication des circuits de correspondances qui aboutissent à des vols manqués, indigence des zones de commerce pour certains terminaux, forts délais de livraison des bagages, conception des terminaux, etc.), en raison que sa desserte ne se situe pas dans les normes internationales. Cette localisation risque en fait de devenir un handicap.

La flotte

Flotte détaillée d'Air France

Politique de flotte

Au 31 juillet 2007, Air France exploite 380 avions qu'elle répartit sur ses flottes long-courrier, moyen-courrier et régionales.

Une politique de flotte que la compagnie considère comme efficace permet de rationaliser et de moderniser la flotte avec les avantages qui y sont liés :

  • réduction de la consommation,
  • réduction des coûts,
  • réduction des nuisances.

Près des trois quarts du plan d’investissements des 5 prochaines années seront consacrés à cette rationalisation et modernisation. Il s’agit notamment de limiter le nombre de modèles d’avions utilisés, dans un souci de rentabilité et de plus grande souplesse de programmation.

Long-courrier

Le succès de la plate-forme de correspondance de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle 2 et les perspectives de développement qui l’accompagnent, orientent les choix de la compagnie vers des appareils long-courriers à très long rayon d’action. La flotte long courrier d'Air France a un âge moyen de 6,6 ans (hors avions cargo). Pendant longtemps, elle exploita nombre de Boeing 747 dont elle remplace actuellement les anciens modèles par des Boeing 777 (exemple des 777-300ER pour le réseau Caraïbes Océan Indien COI) et vers octobre 2009, par des Airbus A380 qui relieront New York, Johannesburg et Dubai.

La compagnie française est l'un des rares exploitants à détenir à la fois des Airbus A330-200, A340-300X et des Boeing 777-200ER, les premiers étant utilisés avec les 747 sur les destinations touristiques tandis que les seconds sont consacrés aux liaisons à clientèle affaires. Cette spécialisation s'est accrue lors des réaménagements avec les nouvelles cabines, aménagées en 2003, pour les A330/340 et 747, en version bi-classes.

Air France est le principal client de lancement du Boeing 777-300ER, mis en service en mai 2004 et initialement commandé pour remplacer les Boeing 747-400.

Les derniers 747-200 et 747-300 exploités sur le réseau Caraïbes-Océan Indien ont ainsi été remplacés par des 777-300ER (50) à haute densité (472 sièges), dont le premier vol sur ces lignes a été effectué le 12 juin 2006 en direction de la Guadeloupe à l'aéroport du Raizet à Pointe-à-Pitre. Le déploiement s'est ensuite effectué sur la Réunion depuis le 24 janvier 2007. Le dernier appareil destiné à l'outre-mer a été livré en juin 2007 et dessert la Guyane française.

Les Airbus A330-200 (15) ont remplacé les A310 et 767-300ER sur les destinations long-courrier à moindre trafic et sur les ouvertures de ligne à partir de décembre 2001. La version exploitée par Air France (MTOW 233,010 tonnes) est dotée d'un rayon d'action accru permettant de rejoindre la côte Ouest des États-Unis.

Moyen-courrier

La flotte Moyen-Courrier est exclusivement composée d'appareils de la famille Airbus A320. Ce choix stratégique est en parfaite cohésion avec la volonté de rationalisation de la flotte de la compagnie. Elle fut la première à exploiter simultanément les 4 modules de cette famille: A318 A319 A320 et A321. Les Boeing 737 ont disparu de la flotte d'Air France au profit des modèles d'Airbus avec le dernier vol d'un Boeing 737 aux couleurs de la compagnie immatriculé F-GJND entre Paris Charles de Gaulle et Turin le 11 Juin 2007.

Cargo

Air France a pris livraison de son premier Boeing 747-200F en octobre 1974 (immatriculé N 18815 puis F-BPVO le 20/04/82), baptisé "Super-Pélican" en référence au 707-328C "Pélican". Suivront sept autres machines (F-BPVR, VV, F-GCBE, BG puis BK, BL et BM à MTOW accrue). L'intégration d'UTA apportera deux appareils supplémentaires (F-GBOX et F-GPAN, détruit par le feu à Madras en mars 1999).

Air France fut à nouveau le client de lancement d'une version fret du Jumbo Jet en commandant des 747-428ERF en mars 2001 afin de remplacer ses -228F vieillissants. Cette version à rayon d'action amélioré permis notamment de supprimer l'escale technique de Tachkent sur les lignes vers l'Asie du Sud-Est.

Air France Cargo a pris livraison de son premier Boeing 777-200LRF en 2009, version qu'elle est la première compagnie à exploiter. Parallèlement, plusieurs Boeing 747-400 en version passagers sont et seront convertis en version fret (B747-400BCF).

Flotte en exploitation au 1er Juillet 2009

L'âge moyen de la flotte d'Air France est de 9,3 ans au 1 juillet 2009.

Article détaillé : Flotte détaillée d'Air France.
Flotte d'Air France
Type d'appareil En exploitation En commande Option(s) Sièges Réseaux Notes
Airbus A318 18 - 123 France et Europe Court/Moyen Courrier
Airbus A319 45 - 142 France, Europe, Afrique Court/Moyen Courrier
Airbus A320 63 10 10 172 ou 165 Europe, Afrique Moyen Courrier
Airbus A321 23 6 200 ou 206 Europe, Afrique du nord Moyen Courrier
Airbus A330-200 15 - 219 (40 Affaires/179 Voyageur) Amérique du Nord, Asie, Afrique, Moyen Orient et São Paulo Long courrier
Airbus A340-300 19 - 272 (36 Affaires/236 Voyageur) ou 291 (30 Affaires/261 Voyageur) Amérique du Nord, Afrique, Caraïbes et Asie de l'Est Long courrier
Airbus A380-800 1 11 2 538 New York Kennedy, Dubai, Johannesburg, Tokyo Narita Long courrier
Boeing 747-400 12 - 436 (40 Affaires/396 Voyageur) ou 477 (17 Affaires/460 Voyageur) Afrique, Asie, Amérique du Nord, Caraïbes, Océan Indien et Rio de Janeiro Long courrier
Boeing 777-200ER 25 - 264 (4 La Première/49 Affaires/211 Voyageur) Amérique du Nord, Asie, Moyen Orient (Beyrouth, Dubai), São Paulo Long courrier
Boeing 777-300ER 30 19 - 325 (8 La Première/67 Affaires/250 Voyageur) ou 472 (14 Affaires/36 Alizé/422 Voyageur) Amérique du Nord, Asie, Caraïbes, Océan Indien et Moyen Orient Long courrier; Client de lancement de l'appareil.


Flotte d'Air France Cargo - Fret
Type En service commande option
777F 2 3 3
747-400ERF 5 - -

Commandes passées

  • Le 22 février 2005 Air France a passé commande de 4 Boeing 777-300ER, en plus des 10 déjà commandés auparavant et des 6 appareils pris en leasing aupres d'ILFC (dont 4 déjà livrés).
  • Air France a commandé 12 Airbus A380, avec option pour 2 appareils supplémentaires ce qui en fera la première compagnie européenne à utiliser cet avion dès le 20 novembre 2009. Reception du 1er exemplaire le 30 Octobre 2009. Initialement prévue pour le second semestre 2007, la mise en ligne devait avoir lieu le 1er avril 2009, soit avec deux ans de retard. Une première livraison de 3 appareils devait initialement se faire à l'automne 2009 et 6 suivraient dans les 2 années à venir. Les Airbus A380 d’Air France seront d'abord utilisés pour les trajets de l'Atlantique Nord, comme Paris-New York ( la liaison Paris-Montréal servira uniquement pour la formation de l'équipage) ou Paris-New York ou Paris-Dubai, Paris-Johannesburg. Ensuite, l'avion assurera aussi des liaisons vers Pékin et Tōkyō.
  • Le 24 mai 2007, la compagnie officialise la conversion de 2 de ses 4 options pour l'Airbus A380 en commande fermes en tant que partie du plan de compensation des retards de livraison de l'appareil. Air France a également commandé 30 Airbus A320 pour remplaçer ses modèles les plus anciens et élargir sa flotte. Enfin, 18 Boeing 777 (dont 5 versions fret) sont aussi commandés en vue du remplacement des Boeing 747-400.
  • Le 18 juin 2007, la compagnie officialise la commande de 2 A380 supplémentaires et de 18 avions de la famille des A32X, lors du Salon du Bourget 2007.

Flottes des filiales régionales d'Air France

Appareils en exploitation au 9 Août 2009 :

Flotte retirée du service

Article détaillé : flotte détaillée d'Air France.

Moyen-Courrier:

Photo d'un Concorde
Le Concorde

Long-Courrier:

(information sur la flotte en janvier 2006.)

Autres activités

Partenariats

Partage de codes

Outre ses partenaires SkyTeam et ses filiales régionales, Brit Air, CityJet et Régional; Air France offre des programmes de fidélités avec les compagnies aériennes suivantes:

Compagnies franchisées

Franchise (définition) : « la compagnie franchisée assure la gestion de ses vols, les exploite sous sa responsabilité financière et verse une redevance à Air France. Les vols sont commercialisés sous le code AF (et non sous le code IATA de la compagnie franchisée). »

En retour, la stratégie d’Air France répond aux besoins des compagnies régionales par :

— le renforcement de leur politique commerciale, grâce à la puissance de commercialisation et au réseau d’une compagnie telle qu’Air France ;
— la possibilité d’offrir à leur passagers un plus grand nombre de destinations dans le cadre d’un réseau structuré et cohérent, tout en bénéficiant d’une chaîne de services homogène ;
— l’accès à un programme de fidélisation très attractif pour leurs clients.

Air France a développé des accords de partenariat et des prises de contrôle majoritaire dans des compagnies régionales. Le pôle régional est organisé autour des sociétés acquises en 2000 :

Brit Air, basée à Morlaix ;
CityJet, compagnie irlandaise basée à Dublin qui relie Paris/Orly & Charles-de-Gaulle, Dublin et London City Airport (LCY), ainsi qu'un nombre important de destinations au départ de Paris-CDG et d'autres aéroports européens (Florence, Zurich, Birmingham, Edimbourg, Dublin) ;
Régional, issue de la fusion de Regional Airlines, Flandre Air et Proteus.

Ce pôle disposait au 30 septembre 2006 d’une flotte de 127 avions de moins de 100 sièges. Ces transporteurs, tous filiales d'Air France, ainsi que la CCM Airlines (ex Compagnie Corse Méditerranée) et, jusqu'en 2004, le britannique British European), sont franchisés. Les avantages Flying Blue s'appliquent à tous les vols franchisés.

Ancien partenaire aérien : British European

Fret

Article détaillé : Air France Cargo.

Air France Cargo correspond à l'activité fret d'Air France. En octobre 2005, les activités commerciales de Air France Cargo et de KLM Cargo ont été regroupées au sein d'une seule organisation, basée aux Pays-Bas. Les activités opérationnelles restent distinctes et offre des services à partir de Roissy CDG et de Schiphol.

Maintenance

L'activité maintenance est commercialisée sous la marque Air France Industries.

Filiales et participations non compagnies aériennes

  • Fréquence Plus Services, détenu à 100%
  • Servair, détenu à 98%
  • CRMA ou Société de construction et de réparation de matériel aéronautique, filiale à 100 % d’Air France, couvre la réparation de modules de moteurs, la régénération de pièces moteurs et la révision d'équipements,
  • Sodexi ou Société de développement de l'express international, détenue à 60%, est le premier opérateur mondial de traitement de fret express.
  • Amadeus (participation vendue en grande partie en 2005).

Atouts et faiblesses

Atouts

  • L'élégance des hôtesses, habillées par des grands couturiers parisiens, l'excellence des mets et des vins (pour la tarification supérieure) ajoutées à la qualité de la flotte, faisaient partie de l'image de marque reconnue de la compagnie[réf. nécessaire], laquelle n'est plus considérée dans les premières au monde sur ces critères puisqu'au dernier classement Skytrax World Airline Awards (2007) elle n'a que 4 étoiles derrière six autres compagnies qui elles obtiennent les 5 étoiles.

Faiblesses

  • Air France a été déclarée par l'Association of European Airlines l'une des sept pires compagnies pour la perte de bagages en 2006, la moyenne sur 24 compagnies étant de 15,7 bagages égarés pour 1 000 passagers.[9]

Incidents et accidents

La compagnie a connu 158 incidents et accidents (hors Air Inter) depuis 1946, soit 2 et demi par an[10]. Voir aussi: Chronologie des catastrophes aériennes

Voici les plus marquants:

Les écrasements d'avions des compagnies UTA et KLM ne sont pas mentionnés.

Direction de l'entreprise

Conseil d'administration

  • 10 membres représentant les actionnaires :
  • 8 représentants l'État :
  • Michel Delahousse - Inspecteur général des Finances, ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie
  • XXXX - Directeur du Budget, ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie
  • Bruno Fareniaux - Directeur du Tourisme
  • Jean-Louis Girodolle - Sous-directeur à la direction du Trésor
  • Claude Gressier - Président de la section des affaires économiques du conseil général des Ponts et Chaussées
  • Michel Guyard - Chef de l’inspection générale de l’Aviation civile et de la Météorologie
  • Yves Lambert
  • XXXX - Directeur général de l’Agence des participations de l’État
  • 2 représentants les actionnaires salariés :
  • Christian Magne - pour le personnel au sol et le personnel navigant commercial
  • Didier Le Chaton - pour le personnel navigant technique
  • 6 représentants les salariés (voix consultative) :
  • Bernard Pedamon
  • Paul Laprévote
  • Daniel Mackay
  • Marie Ramon
  • Pascal Mathieu
  • Pascal Zadikian

Comité exécutif

Pierre-Henri Gourgeon - Directeur Général
(59 ans, polytechnicien, ingénieur de l’École nationale supérieure de l’aéronautique, Master of Sciences du Californian Institute of Technology à Pasadena, Brevet de pilote de chasse, ingénieur général de l’armement, directeur général de l'aviation civile entre 1990 et 1993, dans la Compagnie depuis 1993)

Philippe Calavia - Directeur général délégué - Affaires économiques et financières
(56 ans, sciences-po Bordeaux, ENA, ancien directeur général de Natexis en 1997-1998, dans la Compagnie depuis 1998)


Alain Bassil, Directeur général adjoint Logistique Industrielle
Christian Boireau, Directeur général adjoint Commercial France
Florence Parly, Directeur général adjoint Air France Cargo
François Brousse, Directeur de la Communication
Jean-François Colin, Directeur général adjoint Ressources humaines et Affaires sociales
Pascal de Izaguirre, Directeur général adjoint Exploitation
Marie-Joseph Malé, Directeur Général Adjoint chargé du Contrôle Interne et de l'Audit Interne d'Air France et de la coordination AIR FRANCE KLM
Jean-Louis Pinson, Directeur Délégué International et Pays-Bas AIR FRANCE KLM
Gilbert Rovetto, Directeur général adjoint Opérations aériennes
Bruno Matheu, Directeur général adjoint Marketing et Réseau
Edouard Odier, Directeur général systèmes d'information
Jacques Pichot, Secrétaire général

Principaux concurrents en Europe

Notes et références

  1. "Siège social, Air France
  2. "Plan interactif." Tremblay-en-France.
  3. "SIEGE D'AIR FRANCE - ROISSYPOLE." Groupement d'Etudes et de Méthodes d'Ordonnancement (GEMO)
  4. "Roissy Charles-de-Gaulle." Tremblay-en-France.
  5. Registre IOSA sur le site de l'IATA
  6. L'histoire d'Air France est présentée sur le site Air France : la saga [1]. Voir aussi le Musée Air France.
  7. http://www.easybourse.com/bourse-actualite/air-france-klm/air-france-klm-prendra-livraison-de-a-80-d-ici-fin-200--FR0000031122-682558
  8. http://corporate.airfrance.com/index.php?id=alaune_detail&tx_ttnews[tt_news]=4137&no_cache=1&tt_news[BackPid]=2
  9. Association of European Airlines, « AEA Consumer Report ». Consulté le 2007-04-04
  10. http://aviation-safety.net/database/dblist.php?sorteer=datekey_desc&cat=%&field=Operatorkey&var=6679&lang=&page=2
  11. http://www.bea-fr.org/docspa/1950/f-dm500614/pdf/f-dm500614.pdf
  12. http://www.bea-fr.org/docspa/1962/f-sm620603/pdf/f-sm620603.pdf
  13. http://www.bea-fr.org/docspa/1968/f-hb680911/pdf/f-hb680911.pdf
  14. http://www.bea.aero/docspa/1993/f-ta930913/htm/f-ta930913.html
  15. http://www.humanite.fr/1998-04-22_Societe_Aucun-survivant-dans-le-crash-d-un-Boeing-727-pres-de-Bogota
  16. http://www.tsb.gc.ca/fra/rapports-reports/aviation/2005/a05h0002/a05h0002.pdf
  17. http://www.securiteaerienne.com/node/117
  18. http://afp.google.com/article/ALeqM5gyKlYCnPu19ABt-3ioA33rALwOsw Dépêche AFP (copyright)
  19. http://www.bangaloreaviation.com/2009/01/engine-safety-inspection-directive-to.html
  20. http://www.weathergraphics.com/tim/af447/

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Air France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Airfrance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Air France — For other uses, see Air France (disambiguation). Air France Société Air France IATA AF ICAO AFR …   Wikipedia

  • Air France — Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre. Codes AITA OACIL Indicatif d appel …   Wikipédia en Français

  • Air France Flight 447 — F GZCP, the aircraft involved in the accident Accident summary Date 1 June 2009 …   Wikipedia

  • Air France Europe — Air France AITA AF OACI AFR Indicatif d appel Air France Repères historiques Date de création …   Wikipédia en Français

  • American Express (carte bancaire) — Pour les articles homonymes, voir American Express pour la société. La carte American Express est une carte de paiement internationale émise par le groupe American Express. Elle permet le paiement de biens et de services en France et à l étranger …   Wikipédia en Français

  • Großflugzeug — Airbus A330 der Swiss Ein Großraumflugzeug (engl. wide body wörtlich übersetzt breiter Körper) ist ein Verkehrsflugzeug mit mehr als fünf Meter Rumpfdurchmesser und mindestens zwei Gängen (englisch: Twin Aisle) in der Passagierkabine.… …   Deutsch Wikipedia

  • Widebody — Airbus A330 der Swiss Ein Großraumflugzeug (engl. wide body wörtlich übersetzt breiter Körper) ist ein Verkehrsflugzeug mit mehr als fünf Meter Rumpfdurchmesser und mindestens zwei Gängen (englisch: Twin Aisle) in der Passagierkabine.… …   Deutsch Wikipedia

  • Эйр Фрэнс — Air France ИАТА AF ИКАО AFR Позывной Airfrans Дата основания 7 октября 1933 Порт приписки Международный аэропорт имени Шарля де Голля …   Википедия

  • Эйр Франс — Air France ИАТА AF ИКАО AFR Позывной Airfrans Дата основания 7 октября 1933 Порт приписки Международный аэропорт имени Шарля де Голля …   Википедия

  • Эр Франс — Air France ИАТА AF ИКАО AFR Позывной Airfrans Дата основания 7 октября 1933 Порт приписки Международный аэропорт имени Шарля де Голля …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”