Aire sur l'Adour

Aire-sur-l'Adour

Aire-sur-l'Adour

{{{image-desc}}}

Armoiries
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Mont-de-Marsan
Canton Aire-sur-l'Adour
(chef-lieu)
Code Insee abr. 40001
Code postal 40800
Maire
Mandat en cours
Robert Cabe
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes d'Aire-sur-l'Adour
Démographie
Population 6 089 hab. (2006)
Densité 105 hab./km²
Gentilé Aturins
Géographie
Coordonnées 43° 42′ 14″ Nord
       0° 15′ 42″ Ouest
/ 43.7038888889, -0.261666666667
Altitudes mini. 68 m — maxi. 176 m
Superficie 57,78 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aire-sur-l'Adour (Aira en gascon) est une commune française, située dans le département des Landes et la région Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Aturins.

Sommaire

Héraldique

Blason

Ecartelé, au premier et au quatrième d'or au lion d'azur à la queue fourchée, au deuxième et au troisième de gueules au lion de pourpre ; le tout sommé d'un chef d'azur chargé d'une fleur de lys d'or.


Géographie

Aire est la plus grande commune du Tursan, région qui occupe le coin sud-est des Landes. Elle est située dans le vignoble des Côtes-de-Saint-Mont à 150 kilomètres au sud de Bordeaux, 50 kilomètres au nord de Pau et 30 kilomètres au sud-est de Mont-de-Marsan, à l'endroit où l'Adour entre dans le département des Landes, à la jonction des régions du Tursan, de l'Armagnac et du Vic-Bilh.

Lieudits et écarts

Le cœur de la ville est situé de part et d'autre de l'Adour. La Mairie, le centre commerçant et la cathédrale se trouvent sur la rive gauche. Les deux principaux lieudits à l'écart du centre-ville sont Subéhargues, sur la rive droite, et le quartier du Mas qui surplombe la rive gauche avec l'église Sainte-Quitterie. La principale commune limitrophe est Barcelonne-du-Gers, qui fait partie de la même agglomération.

Histoire

Antiquité

Le pont sur l'Adour
Le pont de la déviation (en construction)

Avant l'époque romaine, un oppidum du nom de Atura existait sur le site d'Aire. De ce nom, emprunté au fleuve Adour, dérivent aussi bien le nom de la ville d'Aire que celui du Tursan (pagus aturensis). Il était occupé par le peuple des Tarusates.

Capitale des peuples soumis vers l'an 56 avant Jésus Christ par Crassus, lieutenant de Jules César, le nom d'Aire, et notamment de son bourg, est romanisé en Vicus Julii[1].

Wisigoths

Par la suite Aire devint, avec Toulouse, l'une des deux capitales du royaume Wisigoth d'Euric (466-484) puis d' Alaric II (484-507), et qui y promulgua en 506, son Bréviaire, condensé du droit romain, un an avant d'être vaincu par Clovis.

C'est durant cette période, en 476, que Quitterie, princesse catholique d'Espagne, fille du « roi » Caius et fuyant son prétendant, aurait été décapitée par les Wisigoths ariens à Aire. Sa tête y aurait fait jaillir une source miraculeuse. Les légendes concernant sainte Quitterie sont nombreuses et font état d'origines différentes (soit l'Espagne, la Galice, le Portugal, soit le royaume wisigoth de Toulouse), en tout état de cause on ne dispose d'aucune source historique. Son culte était très répandu en Gascogne (on prononce "Quitèr.i"), où on lui faisait guérir les maux de tête, la folie et la rage. Aire devient le siège d'un évêché.

L'évêché

La présence d'un représentant de l'évêque d'Aire, Marcellus, au concile d'Agde de 506, fait remonter très loin l'assurance d'un siège épiscopal en ces lieux. Aire perdit son évêché à la Révolution française. Au début du XIXe siècle, une réorganisation des diocèses de France (Concordats de 1801 et de 1817) a réuni les diocèses d'Aire et de Dax. Le siège principal de l'évêché a été officiellement transféré en 1933 à Dax, ville plus grande et mieux desservie par le train. La cathédrale d'Aire porte le titre de Concathédrale.

Moyen Âge

C'est à Aire, mais en bas, dans la cité fortifiée bordant l'Adour, qu'un accord fut passé au XIIe siècle entre le roi d'Angleterre, Edouard Ier, et l'évêque aturin, l'un accordant sa protection, l'autre une part de ses revenus.

Le Pèlerinage de Compostelle

Aire est une étape sur la Via Podiensis du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. On vient de Barcelonne-du-Gers, l'étape suivante est Miramont-Sensacq. Historiquement l'étape précédente distante de 27 km est Nogaro.

Il y avait à Aire-sur-l'Adour deux hospitalets dont l'Hospitalet de Manso, dans le bas de la rue montant à l'église Sainte Quitterie, aujourd'hui rue Félix Despagnet. Les hospitalets étaient de petits hôpitaux réservés aux pèlerins. Ils y étaient accueillis, nourris, soignés, réconfortés.

Les hospitalets étaient tenus par des confréries jacquaires composées dans chaque ville de ceux et celles qui avaient fait le pèlerinage. Ainsi ils redonnaient ce qu'ils avaient reçu maintenant ainsi la tradition. Ils accueillaient les pèlerins qui passaient par leur ville et préparaient ceux qui voulaient partir. Les hospitalets étaient aussi tenus par des ordres hospitaliers de chevalerie.

Époque contemporaine

Entre 1790 et 1794, Aire absorbe la commune éphémère du Mas[2].

Le 25 mai 1982 l'incendie d'un établissement médico-scolaire fit 24 morts, dont 21 enfants.

Les années à venir devraient voir l'ouverture à la circulation d'une déviation qui contournera la ville par l'ouest et traversera l'Adour par un nouveau pont.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 1983 1989 Jean Cledes Conseiller général
mars 1989 1995 Robert Cabe PS
mars 1995 2014 Robert Cabe PS
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[3] et INSEE[4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 164 2 999 3 300 3 629 3 937 4 028 4 432 4 667 4 817
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 888 5 144 4 885 4 361 4 754 4 562 4 684 4 551 4 510
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 266 4 303 4 023 3 721 3 926 3 864 4 160 4 298 4 841
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
5 168 5 665 5 896 6 242 6 205 6 003 6 089 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Patrimoine

Civil

L'Hôtel de ville (depuis 1927) occupe une partie de l'ancien évêché. C'est un bâtiment du XVIIe siècle, avec un escalier de pierre et des plafonds à caissons, une tour ronde avec un escalier du XVIe siècle, coiffé en poivrière.

Au petit musée archéologique de l'Hôtel de ville, pierres sculptées de coquilles Saint Jacques.

La maison de l'Officialité, du XVIe siècle, 6 rue Labeyrie, avec des fenêtres à meneaux, était la juridiction où siégeaient les Jurats.

Le pont de pierre à cinq arches sur l'Adour date de 1852. Le quai sud et les bords de l'Adour ont été aménagés en une promenade qui mène jusqu'aux arènes.

La Halle aux grains, octogonale, avec de grandes arches de pierre, date de 1860.


Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Religieux


Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Économie

Viticulture : Côtes-de-saint-mont (AOVDQS)

Personnages célèbres

Voir personnes nées à Aire-sur-l'Adour

Jumelage

Voir aussi

Articles connexes


Étape précédente
Barcelonne-du-Gers
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
Coquille Saint-Jacques
Via Podiensis
Étape suivante
Miramont-Sensacq

Notes et références

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail des Landes Portail des Landes
  • Portail de l’Aquitaine Portail de l’Aquitaine
Ce document provient de « Aire-sur-l%27Adour ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aire sur l'Adour de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aire-sur-l'Adour — Aire sur l’Adour …   Deutsch Wikipedia

  • Aire-sur-l’Adour — Aire sur l’Adour …   Deutsch Wikipedia

  • Aire-sur-l'Adour — Aira Escudo …   Wikipedia Español

  • Aire-sur-l'Adour —   [ɛrsyrla duːr], Stadt im Département Landes, Südwestfrankreich, am linken Ufer des Adour, 6 200 Einwohner;   Wirtschaft:   Flugzeug und Konservenindustrie.   Stadtbild:   Kathedrale (12. Jahrhundert), Bischöfliches Palais (13. und 18.… …   Universal-Lexikon

  • Aire-sur-l'Adour — (spr. ähr ßür laduhr), Stadt im franz. Dep. Landes, (1901) 4266 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Aire-sur-l'Adour — 43° 42′ 14″ N 0° 15′ 42″ W / 43.7038888889, 0.261666666667 …   Wikipédia en Français

  • Aire-sur-l'Adour — French commune|nomcommune=Aire sur l Adour Former market place in Aire sur l Adour région=Aquitaine département=Landes arrondissement=Mont de Marsan canton=Aire sur l Adour insee=40001 cp=40800 maire=Robert Cabe mandat=2001 2008 intercomm=Aire… …   Wikipedia

  • Canton d'Aire-sur-l'Adour — Administration Pays France Région Aquitaine Département Landes Arrondissement Mont de Marsan Code …   Wikipédia en Français

  • Canton d’Aire-sur-l'Adour — Canton d Aire sur l Adour Canton d Aire sur l Adour Administration Pays France Région Aquitaine Département Landes Arrondissement Mont de Marsan Code cantonal 40 01 …   Wikipédia en Français

  • Communaute de communes d'Aire-sur-l'Adour — Communauté de communes d Aire sur l Adour Communauté de communes d Aire sur l Adour Administration Pays France Région Aquitaine Département Landes Date de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”