François Beaudoin
François Beaudoin

Parlementaire français
Date de naissance 28 août 1904
Date de décès 15 avril 1945 (à 40 ans)
Mandat Député 1936-1940
Début du mandat 3 mai 1936
Fin du mandat 31 mai 1942
Circonscription Moselle
Groupe parlementaire Agraire indépendant
Troisième République

François Beaudoin est un homme politique et résistant français né le 28 août 1904 à Giromagny (Territoire de Belfort) et mort en déportation le 15 avril 1945 au camp de Flossenburg en Allemagne.

Sommaire

Biographie

Engagement politique

Ingénieur agronome de profession, à la tête d'une importante exploitation agricole familiale, il devient maire de la commune d'Obreck (Moselle) en 1934, à l'âge de 30 ans. Il conservera ce mandat jusqu'en 1939.

En janvier 1935, il prend contact, aux côtés de jeunes agriculteurs mosellans de l'arrondissement de Château-Salins, avec le Parti agraire et paysan français, et fonde une section locale. Elle ne joue toutefois qu'un rôle politique limité, la vie politique dans cet arrondissement étant dominée par les notables. En février 1935, il est, aux côtés de Joseph Bilger et d'un animateur du Front paysan, l'un des orateurs d'une réunion se tenant à Metz dans le cadre de l'assemblée extraordinaire de l'Association mosellane des producteurs de blé. Leur discours musclé contre la politique paysanne de Pierre-Étienne Flandin a gêné les élus présents, et notamment Guy de Wendel. Les discours de François Beaudoin ne sont cependant pas aussi politisés que ceux de l'Alsacien Joseph Bilger.

En 1936, il est élu député de la Moselle dans la circonscription de Château-Salins. Élu au second tour avec 51,1 % des suffrages exprimés, il bat le sortant Lucien Génois et deux autres candidats modérés. À la Chambre des députés, il s'inscrit au groupe Agraire indépendant, petite expression parlementaire du Parti agraire et paysan français. Il fait partie du comité provisoire du Front lorrain en Moselle. Il est surtout proche du Bauernbund de Joseph Bilger et du Rassemblement national lorrain de Nancy.

Président de la Fédération des producteurs de lait de la Moselle, il est élu en 1939 à la Chambre d'agriculture.

Engagement durant la Seconde Guerre mondiale

Mobilisation. Lieutenant de réserve dans la cavalerie, il demande à être mobilisé lorsque la guerre éclate. En septembre 1939, il est affecté à un régiment d'automitrailleuses. Son comportement lui vaudra la Croix de Guerre avec deux citations. Fait prisonnier, il est libéré en 1941 en tant que père de famille nombreuse (il a 5 enfants). Il est alors nommé directeur des services agricoles d'Indre-et-Loire.

Résistance et déportation. Il s'engage dans la Résistance dans le réseau Cohors-Asturies des Forces françaises combattantes. Arrêté par la Gestapo à Tours le 14 septembre 1943 sur dénonciation d'un agent infiltré, il est interné, puis déporté le 27 avril 1944 vers le camp de concentration d'Auschwitz. Transféré au camp de Flossenburg, il est affecté au kommando de Flöha. Malade, il y est fusillé le 15 avril 1945, avant l'évacuation du camp.

Distinctions

Annexes

Bibliographie

  • Jean Jolly (dir.), Dictionnaire des parlementaires français, notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1960.
  • Jean-François Colas, Les droites nationales en Lorraine dans les années 1930 : acteurs organisations, réseaux, Thèse de doctorat, Université de Paris X-Nanterre, 2002.
  • Jean El Gammal (dir.), Les parlementaires lorrains de la IIIe République, Metz, Éd. Serpenoise, 2006.
  • Olivier Wieviorka, Les orphelins de la République. Destinées des députés et sénateurs français (1940-1945), Paris, Éd. du Seuil, 2001.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François Beaudoin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Beaudoin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Baudouin. Beaudoin est un nom de famille notamment porté par : (par ordre alphabétique) François Beaudoin (1904… …   Wikipédia en Français

  • Francois Desrochers — François Desrochers François Desrochers est un enseignant et un homme politique québécois. Il a enseigné la géographie en secondaire 3 à l École secondaire Jean Jacques Rousseau à Boisbriand, dans les Laurentides. Suite à l élection générale… …   Wikipédia en Français

  • François Desrochers — est un enseignant et un homme politique québécois, né en 1970. Il a enseigné la géographie en secondaire 3 à l École secondaire Jean Jacques Rousseau à Boisbriand, dans les Laurentides. Suite à l élection générale québécoise de 2007, il est… …   Wikipédia en Français

  • Francois Gendron (depute) — François Gendron (député) Pour les articles homonymes, voir François Gendron. François Gendron …   Wikipédia en Français

  • François Gendron (Député) — Pour les articles homonymes, voir François Gendron. François Gendron …   Wikipédia en Français

  • François gendron (député) — Pour les articles homonymes, voir François Gendron. François Gendron …   Wikipédia en Français

  • François Gendron (député) — François Gendron Nationalité Naissance 3 novembre 1944 (1944 11 03 …   Wikipédia en Français

  • François Bonnardel — Mandats Député de Shefford Actuellement en fonction Depuis le 26 mars 2007 Élection 26 mars 2007 …   Wikipédia en Français

  • Francois Bonnardel — François Bonnardel François Bonnardel (8 novembre 1967 à Verdun ) est un homme d affaires et un homme politique québécois. Depuis 2007, il représente la circonscription de Shefford à l Assemblée nationale du Québec sous la bannière de l …   Wikipédia en Français

  • Francois Haffner — François Haffner Pour les articles homonymes, voir Haffner. François Haffner (24 décembre 1956, Fontainebleau) est un collectionneur et auteur français de jeux de société. Il est le webmestre de JeuxSoc, un site de référence sur les jeux de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”