Aimée Kabila Mulengela
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kabila.

Aimée Mulengela Kabila, Aimée Mulengela Koko selon une déclaration officielle de la République démocratique du Congo, signée par le directeur de la Maison civile du chef de l'État, M. Théodore Mugalu, est la fille de Laurent-Désiré Kabila, ancien président de la République assassiné en 2001.

Sa mère Zaina Kibangula, décédée, est originaire de la province de Maniema. Aimée Kabila est née à Kipushi en 1976. Son dernier mariage avec Alain Mayemba Bamba alias Alain Barracuda[1], fut béni par la famille présidentielle. Aimée Mulengela Kabila[2] a été assassinée dans sa résidence située à Mont Ngafula, par des hommes en tenue militaire, dans la nuit du 15 au 16 janvier 2008[3].

Selon la Radio France internationale, RFI, Aimée Kabila réclamait la vérité et le rapatriement de l'héritage laissé par son père, feu Laurent-Désiré Kabila[4]. Cet assassinat a été annoncé et dénoncé par l'association de défense des droits de l'Homme dénommée La Voix des Sans Voix, basée à Kinshasa dont le président, M. Floribert Chebeya a été convoqué au palais de justice de Kinshasa pour comparution[5].

La mission des Nations unies au Congo, en sigle la MONUC, a exigé une enquête et a reconnu avoir plaidé pour sa libération en 2006 alors qu'elle était illégalement détenue dans les geôles des services de renseignement pendant 52 jours.

Aimée Mulengela Kabila a laissé six enfants: Mlle Astrida Kabila (15 ans), M. Branly Kabila (13 ans), M. Petit-Aimé Kabila (10 ans), M. Mechak Kabila (8 ans), M. Victor Kabila (6 ans) et Mlle Victorine Aline Bamba (3 ans).

Son frère Étienne Taratibu Kabila, en exil en Afrique du Sud a condamné cet assassinat qu'il a qualifié de politique. Il exige une enquête indépendante[6].

Références

  1. Acte de mariage n° 106 Fo106 Volume : I/200~ du 25 février 2005
  2. passeport diplomatique n°D 0012893
  3. Aimée Kabila Mulengela, soeur du président, assassinée à Kinshasa, Le Vif L’Express, 17 janvier 2008.
  4. Meurtre d'Aimée Kabila : pressions et zones d'ombre, RFI, 30 janvier 2008.
  5. Mandat de comparution : 52263/GEO
  6. Aimée Kabila, 35 ans, tuée à Kinshasa par la garde présidentielle, accuse Etienne Kabila !, Pierre Kalambayi Misasa, Congo One, 17 janvier 2008.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aimée Kabila Mulengela de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kabila — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Kabila est un nom de famille notamment porté par : Famille Kabila Laurent Désiré Kabila (1939 2001), homme politique congolais ;… …   Wikipédia en Français

  • Famille Kabila — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La famille Kabila (terme qui pourrait se traduire par tribu en kiswahili[1] ou par celui qui est appelé en tchiluba[2]) est une famille, aujourd hui… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”