Aimé Maeght
Aimé Maeght

Aimé Maeght, né le 27 avril 1906 à Hazebrouck (Nord) et mort en 1981, est un graveur, lithographe, marchand d'art, galeriste, mécène, éditeur, producteur de film et créateur de la Fondation Maeght, près de Nice et qui est dédiée à l'art moderne et contemporain du XXe siècle.

Sommaire

Biographie

Fils d'une famille hazebrouckoise, près de Lille, résidant rue de Thérouanne. Son père, ingénieur des Chemins de fer, est porté disparu durant la Première Guerre mondiale. Pour échapper aux Allemands, Aimé, ses deux frères, sa sœur et leur mère sont rapatriés dans le sud de la France, près de Nîmes. Il est encore enfant quand il comprend qu’il devra travailler dur pour soutenir sa famille.

Après avoir passé son certificat d’études, intelligent, l’esprit vif, passionné de jazz, de poésie et de peinture, Aimé poursuit de brillantes études à Nîmes, il reste cinq ans premier de sa promotion.[réf. nécessaire] Il apprend le dessin industriel puis s’oriente vers les nouvelles techniques d’impression jusqu’à obtenir un diplôme de graveur lithographe.

Rien ne prédestinait Aimé Maeght à devenir une des figures majeures de la scène artistique mondiale. Son statut de pupille de la nation lui permet d’obtenir un emploi d’ouvrier imprimeur dans une entreprise de Cannes où il s’installe en 1927. Il rencontre Marguerite Devaye, une pétillante Cannoise de dix-sept ans[1] qu'il épouse en 1928. Toute sa vie à ses côtés, elle restera la complice enthousiaste des audaces de son génie de mari, mais aussi l’organisatrice mesurée, qui permettra aux rêves d’être réalisés.

En 1932, Aimé ouvre l’imprimerie ARTE (Arts et Techniques graphiques) près de la Croisette, à Cannes.

Après le chaos de la guerre, Paris se reconstruit. Au cœur de cet élan, la Galerie Maeght, inaugurée le 6 décembre 1945, crée l’événement, elle est le lieu de rendez-vous des artistes, des poètes, des écrivains. Aimé et Marguerite ont le talent de réunir autour d’eux, ceux qui inventent l’époque à venir. Les grands maîtres, Bonnard, Matisse et Braque affichent leur soutien aux audacieux projets d’Aimé.

Dans sa galerie parisienne, il organise des expositions où il accueille les peintres les plus « modernes » du moment comme Henri Matisse, Marc Chagall, Joan Miró, Pougny[2], Pierre Bonnard, Valerio Adami, Paul Rebeyrolle, etc.

Avec sa famille, Aimé Maeght devient le compagnon de route de Matisse, Braque, Léger, Miró, Chagall, Calder et Giacometti. Les principaux artistes de l’après-guerre rejoindront les Maeght et exposeront dans leur galerie tels Bram van Velde, Tàpies, Ubac, Tal Coat, Bazaine, Chillida, Riopelle, Alechinsky, Rebeyrolle, Adami, Monory et bien d’autres.

Aimé Maeght ne peut concevoir son activité de marchand d’art sans donner la part belle à l’écrit. Parallèlement à la conception de la revue Derrière le miroir (DLM), il édite des ouvrages de haute qualité qui font, plus que jamais, la joie des bibliophiles. Les plus belles signatures y collaborent.

Dans les années 1960 et 1970, jusqu'à sa mort en 1981, Aimé Maeght, outre Derrière le miroir, édite deux revues de poésie dont l'importance fut majeure : L'Éphémère, créée par Gaëtan Picon, André du Bouchet, Yves Bonnefoy et Louis-René Des Forêts, puis, à partir de 1973, Argile créée par Claude Esteban.

Aimé Maeght marquera aussi le XXe siècle par la création de la Fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence, près de Nice.

Postérité

Aujourd'hui la famille Maeght poursuit l'œuvre d'Aimé Maeght au travers de la Fondation Maeght, de la galerie Maeght et de Maeght Éditeur.

La Fondation Marguerite et Aimé Maeght

C'est en 1954, à la suite de la mort de leur jeune fils Bernard, que Marguerite et Aimé Maeght, profondément atteints, entreprennent, sur le conseil de Fernand Léger, un voyage aux États-Unis pour visiter les fondations américaines : Barnes, Phillips, Guggenheim.

Peu à peu se précise l’envie de créer un lieu où rassembler leur collection et où leurs amis artistes pourraient travailler et échanger. L’idée d’un centre de vie apparaît à l’image d’un plan de village. L'architecte Josep Lluis Sert, en humaniste, dessine une architecture dédiée aux artistes comme aux simples amateurs. Un grand champ d’entrée, une agora, des bâtiments autour de patios, un campanile pour la chapelle, une maison pour les artistes… Son ensemble architectural a été spécialement conçu pour présenter l'art moderne et contemporain sous toutes ses formes.

Le soir du 28 juillet 1964, André Malraux, alors secrétaire d’État à la Culture reçoit des mains des petites-filles de Marguerite et Aimé, les clés de la Fondation. La soirée, sous les étoiles, se poursuit par un tour de chant où Yves Montand interprète, bien sûr, une chanson de Prévert, Dans ma maison. Ella Fitzgerald, charme et séduit l’auditoire. Déjà, Aimé mêle toutes les expressions artistiques. Cette nuit-là, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght devient le premier lieu d’art contemporain consacré à l’art vivant.

Véritable musée dans la nature, la Fondation Maeght possède une des plus importantes collections en Europe de peintures, sculptures, dessins et œuvres graphiques du XXe siècle. Certains grands artistes figurent au premier plan de cette prestigieuse collection : Bonnard, Braque, Calder, Chagall, Giacometti, Léger, Miró…

Aujourd'hui, 200 000 personnes visitent chaque année la fondation et son célèbre jardin de sculptures de Miró, Giacometti, Calder, Braque, Chagall et Léger. De grandes expositions y sont présentées. Sa collection compte plus de 10 000 œuvres dont 62 sculptures de Giacometti, 150 sculptures de Miró, le plus grand tableau au monde de Chagall[3].

La galerie Maeght

La galerie Maeght ouvre à Paris en 1946 et devient la galerie exclusive des plus importants artistes de l'époque : Kandinsky, Léger, Matisse, Bonnard, Braque, Giacometti, Chagall, Miró, Calder, etc.

Aujourd’hui elle organise des expositions et collabore à de nombreuses présentations muséales.

Maeght Éditeur

Maeght Éditeur publie en exclusivité des gravures et lithographies d’artistes contemporains. Les artistes ont créé des œuvres originales à la demande de Maeght. Toutes les techniques d’impression, de la plus traditionnelle à la plus moderne ou avant-gardiste, sont mises à la disposition des artistes dans les ateliers de Paris.

Maeght Éditeur a publié et imprimé l’intégralité des gravures de Miró et de Giacometti. Le tirage de chaque gravure est limité à quelques dizaines d’exemplaires qui sont signés par les artistes. Avec 12 000 titres publiés, Maeght Éditeur est l'un des plus importants éditeurs de lithographies et gravures au monde.

Bibliographie

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aimé Maeght de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aimé Maeght — (* 27. April 1906 in Hazebrouck, Frankreich; † 5. September 1981 in Saint Paul de Vence) war ein französischer Lithograf, bekannter Kunsthändler, Galerist und Herausgeber von Kunstmagazinen und büchern. Mit seiner Ehefrau Marguerite z …   Deutsch Wikipedia

  • Aime Maeght — Aimé Maeght Aimé Maeght Aimé Maeght, né à Hazebrouck, (Nord) le 27 avril 1906 et mort en 1981, était un graveur, lithographe, marchand d art, éditeur, producteur de film et directeur de la fondation qui porte son nom dédié à l art contemporain du …   Wikipédia en Français

  • Aime Maeght — Aimé Maeght (* 27. April 1906 in Hazebrouck, Frankreich; † 1981) war ein französischer Lithograph, Kunsthändler, Galerist und Herausgeber von Kunstmagazinen und büchern. Maeght wurde 1906 im französischen Flandern in der Nähe von Lille geboren.… …   Deutsch Wikipedia

  • Aimé Maeght — (April 27 1906, Hazebrouck September 6 1981) was an art collector and editor. He founded the Galerie Maeght in Paris and New York, and the Fondation Maeght in Saint Paul de Vence near Nice (France) …   Wikipedia

  • Maeght — Aimé Maeght (* 27. April 1906 in Hazebrouck, Frankreich; † 1981) war ein französischer Lithograph, Kunsthändler, Galerist und Herausgeber von Kunstmagazinen und büchern. Maeght wurde 1906 im französischen Flandern in der Nähe von Lille geboren.… …   Deutsch Wikipedia

  • MAEGHT (FONDATION) — MAEGHT FONDATI Inaugurée en 1964, la Fondation Maeght, reconnue d’utilité publique, est une donation à l’État d’Aimé Maeght (1906 1981) et de sa femme, éditeurs d’art et propriétaires d’une célèbre galerie de tableaux à Paris. Elle ne reçoit… …   Encyclopédie Universelle

  • Aimé — ist ein männlicher Vorname Herkunft und Bedeutung des Namens Aimé ist die männliche Form des französischen Vornamens Aimée oder des amerikanischen Namens Amy. Bekannte Namensträger Aimé Argand (1750–1803), Schweizer Physiker und Chemiker Aimé… …   Deutsch Wikipedia

  • Maeght — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Maeght est le nom d une famille française, active dans le domaine des arts depuis les années 1930. Il peut se rapporter notamment à : Aimé Maeght… …   Wikipédia en Français

  • Fondation Maeght — Ein Gebäude der Fondation Marguerite et Aimé Maeght Die Fondation Marguerite et Aimé Maeght ist ein privates Museum mit Skulpturengarten und Ausstellungsveranstalter für moderne und zeitgenössische Kunst bei Saint Paul de Vence auf dem Hügel La… …   Deutsch Wikipedia

  • Fondation Maeght — Informations géographiques Pays  France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”