Franc-maçonnerie au Québec

Au Québec, il y a une centaine de loges de la franc-maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n'admettent pas les femmes.

Les « Cœurs unis », la loge « Papineau », « Frères du Canada » et les « Frères chasseurs » sont parmi les loges les plus anciennes du Québec[1]. Monseigneur Ignace Bourget est connu pour sa lutte contre les francs-maçons, plusieurs loges ayant dû être fermées à cause de lui. Le sulpicien Étienne Montgolfier avait mené une pareille lutte en 1771.

Parallèlement à cette Franc-maçonnerie traditionnelle, il existe au Québec depuis les années 1975, une vingtaine de loges appartenant à diverses Obédiences libérales, féminines, masculines ou mixtes[2]. À Montréal, on trouve par exemple la loge « Mokidjiwan », affiliée à la Grande Loge féminine de France et la loge « Port Royal d'Acadie », fédérée dans la Grande Loge de France[1].

Louis-Joseph Papineau était déiste et avait été initié lors de son séjour à Paris. Rodolphe Laflamme était le chef du mouvement libéral au XIXe siècle. Au milieu du XXe siècle, divers instituteurs européens sont entrés au contact avec la société québécoise.

Les loges mixtes telles les six de la Juridiction Canadienne Le Droit Humain viennent de fêter les 25 ans de leur implantation au Québec.

Le club Rotary et le club optimiste auraient quant à eux été fondés par des francs-maçons. Les shriners sont une société maçonnique.

En 2007, l'archidiocèse de Montréal réaffirme la position de l'Église sur la question : « La déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi de 1984 sur l'incompatibilité pour un catholique d'être membre d'une association maçonnique est toujours d'actualité puisque pour un baptisé, Jésus Christ est et demeure Sauveur »[3].

Sommaire

Maçons québécois célèbres

Rodolphe Laflamme, président de l'Institut canadien de Montréal Loge Jacques Cartié 1856[9]

St Peter's lodge no 4 (voir Dictionnaire biographique du Canada en ligne)

  • John MolsonFondateur de la brasserie Molson. St Paul Lodge no 374 Montréal E.R Grand Maître provincial du district de Montréal et de William Henry (Sorel) Voir dictionnaire biographique du Canada en ligne.
  • Gédéon Ouimet, grand-maître et premier ministre[12]
  • Louis-Joseph Papineau, homme politique, aurait été initié en France[13].

Allégations d'interventions secrètes des francs-maçons dans l'histoire du Québec

Certains [Qui ?] affirment que les francs-maçons seraient intervenus secrètement dans divers événements de l'histoire du Québec en s'appuyant sur les faits suivants :

  • Voltaire, qui fut initié à la franc-maçonnerie le 7 avril 1778, avait fait dire en 1759 à l'un des personnages de son Candide: « Vous connaissez l’Angleterre, y est-on aussi fou qu’en France? C’est une autre espèce de folie, dit Martin ; vous savez que ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada, et qu’elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut.» [14]
  • Étienne-Michel Faillon estimait que la province de Québec avait été heureusement épargnée par la révolution française, dont certains auteurs[15] ont affirmé qu'elle fut orchestrée en secret par la franc-maçonnerie.

Notes et références

  1. a et b (fr)La Grande Loge Mixte Du Québec (G.L.M.D.Q.) sur www.glmdq.com. Consulté le 28 septembre 2010.
  2. (fr)RANC-MACONNERIE AU QUEBEC sur www.webzinemaker.com. Consulté le 28 septembre 2010.
  3. Prononcé au nom de l'évêque par le canoniste et vice-chancelier Benoit-Marc Voyer
  4. (fr)Historique des sociétés secrètes au Québec sur www.conspiration.cc. Consulté le 28 septembre 2010.
  5. (fr)L'Opéra français de Montréal, 1893-1896: l'étonnante histoire d'un succès ...Par Mireille Barrière sur books.google.fr. Consulté le 28 septembre 2010.
  6. (fr)Biographie sur www.ftq.qc.ca. Consulté le 28 septembre 2010.
  7. (fr)Histoire de l'impt=rimerie sur www.mapageweb.umontreal.ca. Consulté le 28 septembre 2010.
  8. (fr)La grande loge de Québec sur www.glquebec.org. Consulté le 28 septembre 2010.
  9. a et b (fr)Complot contre le Québec. sur complotquebec.blogspot.com. Consulté le 28 septembre 2010.
  10. (fr)biographie sur /www.er.uqam.ca. Consulté le 28 septembre 2010.
  11. (fr)BIOGRAPHIE sur www.biographi.ca. Consulté le 28 septembre 2010.
  12. (fr)Passés-maitres (Cœurs-Unis sur www.coeurs-unis45.org. Consulté le 28 septembre 2010.
  13. (fr)Le complot contre le Québec sur complotquebec.blogspot.com. Consulté le 28 septembre 2010.
  14. Candide, chapitre XXIII
  15. Voir l'article Antimaçonnisme

Voir aussi

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Franc-maçonnerie au Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Franc-Maçonnerie Au Québec — Au Québec, il y a une centaines de loges de la franc maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n admettent pas les femmes. Les « Cœurs unis », la loge… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maconnerie au Quebec — Franc maçonnerie au Québec Au Québec, il y a une centaines de loges de la franc maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n admettent pas les femmes. Les « Cœurs… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie au québec — Au Québec, il y a une centaines de loges de la franc maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n admettent pas les femmes. Les « Cœurs unis », la loge… …   Wikipédia en Français

  • Franc-Maçonnerie Au Canada — Le temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke La Franc maçonnerie est une forme d organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l art de… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maconnerie au Canada — Franc maçonnerie au Canada Le temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke La Franc maçonnerie est une forme d organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un secret… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie au canada — Le temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke La Franc maçonnerie est une forme d organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l art de… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie canadienne — Franc maçonnerie au Canada Le temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke La Franc maçonnerie est une forme d organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un secret… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie canadienne-française — Franc maçonnerie au Québec Au Québec, il y a une centaines de loges de la franc maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n admettent pas les femmes. Les « Cœurs… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie québécoise — Franc maçonnerie au Québec Au Québec, il y a une centaines de loges de la franc maçonnerie, dont 84 appartiennent à la Grande Loge du Québec. La majorité des loges sont anglophones, traditionnelles et n admettent pas les femmes. Les « Cœurs… …   Wikipédia en Français

  • Franc-maçonnerie au Canada — Le temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke La Franc maçonnerie est une forme d organisation associative, qui recrute ses membres par cooptation et pratique des rituels initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l art de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”