Fourmilion

Myrmeleontidae

Comment lire une taxobox
Fourmilion
 Fourmilion
Fourmilion
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Ordre Neuroptera
Famille Myrmeleontidae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les fourmilions ou fourmis-lions (famille des Myrmeleontidae) sont des insectes dont l'aspect adulte rappelle les libellules. Certaines espèces sont connues pour le piège en forme de cône inversé que met en place leur larve dans la terre afin de capturer les petites proies qui tombent dans ce trou.

Sommaire

Caractères communs aux espèces

Les fourmilions présentent un long abdomen et des ailes étroites repliées en toit au dessus de celui-ci au repos. Ils ont des antennes courtes en massue, Ce sont des insectes crépusculaires ou nocturnes au vol lent. Ils sont en général prédateurs et s'attaquent à des insectes plus petits, certaines espèces se nourrissent de pollen. Ils fréquentent des biotopes chauds et secs. On en rencontre une quarantaine d'espèces en Europe, essentiellement dans les régions méditerranéennes.

Les larves de certaines espèces vivent à la base d'entonnoirs qu'elles forment dans les sols sablonneux, projetant du sable sur leurs proies pour les faire dégringoler. Ce sont le plus souvent des fourmis qui sont capturées par les puissantes mandibules de la larve. Chez d'autres espèces les larves vivent dans la litière ou s'enterrent et chassent au sol.

Chez certaines espèces tropicales, les ailes peuvent atteindre 10 à 12 centimètres et possèdent des ailes postérieures disproportionnellement allongées et s'évasant aux extrémités, qui évoquent des raquettes.

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sous-familles

  • Acanthaclisinae
  • Brachynemurinae
  • Dendroleontinae
  • Dimarinae
  • Echthromyrmicinae
  • Glenurinae
  • Myrmecaelurinae
  • Myrmeleontinae
  • Nemoleontinae
  • Palparinae
  • Pseudimarinae
  • Stilbopteryginae

Quelques espèces

  • Acanthaclisis
    • Acanthaclisis baetica
  • Callistoleon
    • Callistoleon erythrocephalus (Australie)
  • Creoleon
    • Creoleon aegyptiacus (région méditerranéenne) - fourmilion des pharaons
    • Creoleon lugdunense
    • Creoleon plumbeus
  • Dendroleon
    • Dendroleon pantherinus (Eurasie)
  • Distoleon
  • Formicaleo
    • Formicaleo nostras - fourmilion parisien
  • Glenoleon
    • Glenoleon pulchellus (Australie)
  • Macronemurus
    • Macronemurus appendiculatus
  • Megistopus
    • Megistopus flavicornis (région méditerranéenne)
  • Myrmecaelurus
    • Myrmecaelurus trigrammus
  • Myrmeleon
    • Myrmeleon bore
    • Myrmeleon formicarius - fourmilion commun
    • Myrmeleon inconspicuus
    • Myrmeleon obsoletus (Amérique du nord)
    • Myrmeleon ochreatus (Europe)
    • Myrmeleon pictifrons (Australie)
  • Neuroleon
    • Neuroleon egenus (bassin méditerranéen)
    • Neuroleon microstenus
    • Neuroleon nemausiense (bassin méditerranéen)
  • "Palparellus"
  • "Palparellus voeltzkowi"
  • Palpares
    • Palpares libelluloides
  • Stilbopteryx
    • Stilbopteryx costalis (Australie)

Anecdotes

Anecdote en géographie

Selon Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent, botaniste voyageur à l'origine de la première description scientifique connue du Formica Leo, un petit cône volcanique parasite du Piton de la Fournaise, cette formation volcanique a été baptisée par le savant réunionnais Joseph Hubert en se référant au fourmi-lion, dont le nom scientifique aurait pu être Formica-leo[1].

Anecdote en science-fiction

Dans la Guerre des Étoiles, dans le film Le retour du Jedi, l'un des monstres (le Puits du Sarlacc[2]) semble être inspiré d'un fourmilion. Il y a un cône gigantesque creusé dans le sable du désert, qui rappelle le cône minuscule qu'une larve de fourmilion crée pour piéger ses proies.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Le Fourmi-lion par Jean-Henri Fabre

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « Myrmeleontidae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fourmilion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fourmilion — ou fourmi lion [ furmiljɔ̃ ] n. m. • 1745; calque du lat. zool. formica leo ♦ Insecte du désert (planipennes) dont la larve attire les fourmis dans son trou en entonnoir et les broie avec ses mandibules. Des fourmilions, des fourmis lions. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Fourmilion longicorne — Distoleon tetragrammicus Fourmilion longicorne …   Wikipédia en Français

  • Fourmilion (Half-Life) — Créatures de Half Life Les créatures de Half Life, célèbre série de jeux vidéo, sont souvent d origine extra terrestre. Sommaire 1 Xenofaune 1.1 Écosystème 1.2 Espèces primitives 1.2.1 Barnacles …   Wikipédia en Français

  • Fourmilion (half-life) — Créatures de Half Life Les créatures de Half Life, célèbre série de jeux vidéo, sont souvent d origine extra terrestre. Sommaire 1 Xenofaune 1.1 Écosystème 1.2 Espèces primitives 1.2.1 Barnacles …   Wikipédia en Français

  • fourmi-lion — fourmilion ou fourmi lion [ furmiljɔ̃ ] n. m. • 1745; calque du lat. zool. formica leo ♦ Insecte du désert (planipennes) dont la larve attire les fourmis dans son trou en entonnoir et les broie avec ses mandibules. Des fourmilions, des fourmis… …   Encyclopédie Universelle

  • Myrmeleontidae — Fourmilion …   Wikipédia en Français

  • Fourmi-lion — Myrmeleontidae Fourmilion …   Wikipédia en Français

  • Fourmilions — Myrmeleontidae Fourmilion …   Wikipédia en Français

  • Palparellus voeltzkowi — Fourmilion …   Wikipédia en Français

  • NÉVROPTÉROÏDES — Dans le super ordre des Névroptéroïdes sont réunis trois ordres d’Insectes: Mégaloptères, Rhaphidioptères et Planipennes, entre lesquels est répartie la majeure partie des espèces qui formaient l’ancien ordre des Névroptères suivant la conception …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”