Aiguiere

Aiguière

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homophone, voir Eyguières.

Une aiguière ou Aquamanile est un récipient doté d'une anse et d'un bec destiné à contenir de l'eau et à la servir. Ce mot ancien est surtout utilisé de nos jours pour désigner des objets d'art. On utilise plutôt les termes de cruche, de pichet ou encore de carafe pour désigner nos vases à eau contemporains.

L'étymologie du mot provient de sa fonction : aqua, en latin, désigne l'eau.

Différentes formes d'aiguières

On connaît de nombreuses formes d'aiguières, réalisées dans des matériaux les plus divers : verre, céramique, orfèvrerie, métal, mais aussi cristal de roche ou autres pierres dures comme la sardoine, ou encore l'émail. Elles sont parfois associées à un bassin, afin de servir à la toilette, mais peuvent aussi être disposées sur la table et utilisée pour boire.

La production d'aiguières existe depuis l'antiquité : plusieurs exemplaires égyptiens sont parvenus jusqu'à nous, sans compter les nombreuses représentations qui en existent sur les tables d'offrandes.

Le monde médiéval, tant occidental qu'islamique, a également utilisé fréquemment ce type de récipient : témoin en est la célèbre aiguière aux oiseaux en cristal de roche anciennement conservée dans le trésor de l'abbaye de Saint-Denis, mais produite en Égypte Fatimide. À la Renaissance et jusqu'au XIXe siècle, des œuvres en majolique et orfèvrerie reprennent cette forme. Plusieurs types se dégagent, comme par exemple les aiguières-casque, en forme de casque renversé. Parfois, on trouve même des aiguières zoomorphes voire narratives. L'une d'entre elle, conservée au musée du Louvre, représente l'enlèvement de Déjanire par le centaure Nessus d'après des modèles de Jean de Bologne. Elle est réalisée en argent et partiellement dorée.

Notons enfin l'existence de tels récipients dans le monde extrême-oriental, parfois réalisés dans la technique de la laque.

L'église se servait et se sert encore d'aiguières pendant certaines cérémonies. Dans la vie civile, c'était avec l'aiguière que l'on se lavait les mains avant et après le repas. On appelait aussi aiguière un plateau contenant tout ce qui était nécessaire au service d'une collation : flacons, tasses, salières, etc.

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Quelques objets similaires :

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Aigui%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aiguiere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aiguière — [ ɛgjɛr ] n. f. • XIVe; provenç. aiguiera, lat. pop. °aquaria ♦ Hist. Vase à eau, le plus souvent en métal précieux ciselé, muni d une anse et d un bec. Une « esclave verse de l eau d une aiguière d or sur un bassin d argent » (Fénelon). ●… …   Encyclopédie Universelle

  • aiguière — AIGUIÈRE. subs. f. Sorte de vase fort ouvert, qui a une anse et un bec, et dans lequel on met de l eau pour le service ordinaire de la table, et pour d autres usages. Aiguière d étain. Aiguière d argent, de vermeil doré, de cristal. Aiguière de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aiguiere — Aiguiere. s. f. Sorte de vase dans lequel on met de l eau pour servir à table. Aiguiere d estain, d argent, de vermeil doré, de cristal. aiguiere couverte. le bassin & l aiguiere …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aiguière — (franz., spr. ägjǟr ), ein zierliches Kännchen mit Schnabel, Henkel und Fuß, anfangs mit Becken oder flachem Untersatz, diente zum Servieren des Wassers bei Tafel. Diese Kännchen wurden meist aus Edelmetall, Bronze, Zinn angefertigt und in der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • aiguiere — Aiguiere, f. penac. Est un vase d estain, argent, ou or, où on met l eau, qui est pour verser dans le verre, ou laver les mains, qu on appelle autrement le pot à l eau, et vient de Aquarium, par la maniere mesmes que le Languedoc dit Aygur, de… …   Thresor de la langue françoyse

  • Aiguière —  Pour l’article homophone, voir Eyguières. Aiguière, Iran, XIIe siècle, Metropolitan Museum of Art …   Wikipédia en Français

  • AIGUIÈRE — s. f. Sorte de vase fort ouvert, qui a une anse et un bec, et dans lequel on met de l eau pour le service ordinaire de la table, et pour d autres usages. Aiguière d étain. Aiguière d argent, de vermeil, de cristal, de porcelaine, de faïence. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AIGUIÈRE — n. f. Sorte de vase fort ouvert, qui a une anse et un bec, et dans lequel on met de l’eau pour le service ordinaire de la table et pour d’autres usages. Aiguière d’étain. Aiguière d’argent, de vermeil, de cristal, de porcelaine, de faïence. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aiguière — (è ghiê r ) s. f. 1°   Vase où l on met de l eau pour le service de la table. •   Une belle esclave verse de l eau d une aiguière d or sur un bassin d argent et donne à laver à Ulysse, FÉN. XXI, 364. •   .... sur ses mains, dans l aiguière d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Aiguière — Ai|gui|è|re 〈[ɛgjɛ:rə] f. 19〉 zierl. Wasserkanne aus Edelmetall mit Schnabel, Henkel u. Fuß, bes. in der französ. Renaissance beliebt [frz., „Wasserkanne“] * * * Aiguière   [ɛ gjɛːr, von altfranzösisch aigue »Wasser«] die, / n, Wasserkanne mit… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”