Aide et Action
Aide et Action
Logo de l'organisation

Création 1981
Type ONG humanitaire
Siège Paris, Drapeau de France France
Langue(s) Français
Effectifs 60 salariés au siège
Site Web http://www.aide-et-action.org

Aide et Action est une ONG de solidarité internationale d'origine française créée en 1981 par Pierre-Bernard Le Bas. Elle œuvre particulièrement dans le domaine de l'éducation, qu'elle considère comme un levier du développement. Son slogan est « L'éducation change le monde ».

Sommaire

Présentation

Aide et Action est présente dans 28 pays, en Afrique (Bénin, Burkina Faso, Comores, Guinée, Madagascar Mali, Maroc, Niger, Sénégal, Tanzanie, Togo), en Asie (Bangladesh, Cambodge, Chine, Hong Kong, Inde, Laos, Myanmar, Népal, Sri Lanka, Vietnam) en Amérique Latine - Caraïbes (Haïti, Nicaragua, République Dominicaine) et en Europe (France, Suisse). Au travers de près de 100 projets, elle œuvre, avec ses partenaires, à l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation de plus cinq millions d’enfants et d’adultes. L'association soutient les acteurs (communautés, États, associations locales, parents d'élèves, enseignants...) avec lesquels elle travaille pour qu'ils décident, élaborent, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement. Elle anime ainsi un réseau de près de 700 bénévoles dans 60 départements français, et avec plus de 1 000 salariés dans le monde.

Agréée par le Comité de la Charte pour un don en confiance et par le ministère de l'Éducation nationale, reconnue d’utilité publique depuis 2002[1], Aide et Action est soutenue par plus de 60 000 parrains et donateurs, ce qui en fait la première association française de parrainage.

Association ayant connu une forte croissance entre sa création en 1981 et le début des années 1990, elle doit sa notoriété au succès du concept du parrainage, importé du "sponsorship" anglo-saxon, qu'elle a fortement contribué à introduire en France, et à sa rigueur de gestion, qui l'a amenée à recevoir, par deux fois le prix Cristal de la transparence financière (1990 et 1995).

En 2011, Aide et Action fête ses 30 ans d'existence. Pour l'occasion, l'association a ponctué cette année de plusieurs évènements, dont une exposition itinérante intitulée "Et moi, quand j'aurai 30 ans"[2].

Cette même année, grâce à un partenariat avec l'entreprise Lafarge, Aide et Action participe également à l'évènement Paris Plages, du 21 juillet au 21 août 2011, où elle propose des animations de sensibilisation à la solidarité internationale à destination des enfants de 7 à 12 ans[3].

2011 est aussi l'occasion d'un nouveau partenariat avec la Haute Ecole de Gestion (HEG) de Fribourg en Suisse, où des étudiants en Master de Marketing ont développé 4 spots vidéos de sensibilisation autour d'Aide et Action et de l'éducation[4].

Néanmoins, plusieurs articles de presse ont, depuis 2009, remis en cause sa rigueur de gestion. Le 8 juillet 2009, le Canard Enchainé, dans un article intitulé Aide, Action et boursicotage, révèle que le Président de l'association, l'avocat Frédéric Naquet, a placé une partie des réserves de l'association dans des placements boursiers, alors que ce type de placements est vivement déconseillé par le Comité de la Charte pour un don en confiance. Ces placements ayant subi, au cours de l'année 2008, une forte dévaluation, l'association a perdu 660 000 €.

Le 16 juin 2010, Le Canard enchaîné met de nouveau en cause le fonctionnement d'Aide et Action[5]. Les principales accusations portées par l'hebdomadaire sont :

  • sa récente délocalisation en Suisse alors que 80 % des fonds viennent de France ;
  • des frais de gestion en forte augmentation (en 5 ans, l'argent consacré aux directions générales et régionales est passé de 2,6 à 8,2 millions d'euros) ;
  • le salaire de la directrice actuelle de l'association, de 7 500 € mensuels, et de la secrétaire générale, 6 000 € ;
  • un séminaire de direction à Dubaï ;
  • des accusations de népotisme, la directrice, Claire Calosci, ayant fait à plusieurs reprises rémunéré son mari en tant que "consultant"
  • le licenciement de deux cadres qui auraient demandé à ce que les miles gagnés lors des voyages de la direction soient mis dans un pot commun.

En novembre 2010, la gestion de l'association est à nouveau critiquée dans la presse. L'association est citée dans un article du magazine Capital sur la gestion des ONG, cet article pointant le salaire net mensuel de 7100 € de la Directrice de l'association, très largement supérieur aux salaires des autres directeurs des ONG françaises[6].

Un article du Monde.fr, daté du 25 novembre pointe également des dysfonctionnements graves dans la gestion de l'association : licenciements de salariés ayant écrit une lettre ouverte à la direction, démission de la vice-présidente, explosion des frais de fonctionnements... L'article pointe également la signature de contrats avec une société privée de collecte de fonds, Philanthropia. Malgré des objectifs non atteints, l'association a signé 5 contrats avec cette société, pour un montant total de plus de 1,3 million d'euros. L'article met ainsi fortement en doute l'utilité et l'efficacité de ces contrats, ceux-ci n'ayant pas de bénéfices notables et pointe même certains versements effectués à la société de collecte de fonds alors que ces sommes n'étaient pas dues contractuellement[7].


Au niveau du développement récent de l'association, l'association a, en 2009, rejoint la Campagne française - Journée du refus de l'échec scolaire de l'Afev. Elle développe, par ailleurs, dans le département du Val-d'Oise, en région parisienne, des activités avec des écoles en zone d'éducation prioritaire, notamment pour développer des projets d'écoles. En 2010, l'association réitère son engagement auprès de cette journée, en organisant notamment un évènement à la Maison d'éducation du Val d'Oise, en partenariat avec la FCPE, ATD Quart Monde Val-d’Oise[8]...

La même année l'ONG a créé des chaînes vidéo sur YouTube et Dailymotion. Sur ces sites les internautes peuvent retrouver les actions de l'association sous forme de vidéos.

Après le séisme du 12 janvier en Haïti, l'association a participé aux côtés des autres ONG à la reconstruction du pays, notamment dans la réhabilitation des écoles dès le mois de mai alors que les conférences des bailleurs de fonds tardent à se réunir[9] mais également en France par une sensibilisation[10] du grand public aux enjeux de la reconstruction pour la population haïtienne avec les appels du directeur Caraïbes de l'association[11]. En effet, cette reconstruction nécessite une "vraie réponse" et une implication de la population et de la société haïtienne afin que cet état d'urgence permanent dans lequel se trouve ce pays, cesse définitivement[12]. 10 mois après le séisme, c'est encore au milieu des ruines qu'a lieu la rentrée scolaire en Haïti, comme le décrit Madame Figaro dans son édition du 13 novembre[13]. Un blog Nap Vanse[14]("Nouveau Départ" en créole, nom donné au projet de reconstruction de Aide et Action) a été créé par l'équipe haïtienne pour partager des informations sur toutes ces actions.

En mai 2010, l'association publie un Rapport d'alerte sur les impacts de la crise économique mondiale sur l'éducation repris par de nombreux médias[15]. Réduction des budgets d'éducation des familles et des Etats, forte pression sur le travail des enfants, etc. : à travers 600 interviews dans une dizaine de pays et de nombreuses données statistiques, le rapport "Education les cours chutent !" met en lumière danger pour l'éducation dans un contexte de crise. En France, 2010 marque l'année du développement de sa mission sociale. A Villiers-le-bel, l'école Jean Jaurès met en place, en partenariat avec Aide et Action, un projet de rédaction d'un journal à l'école: le Junior[16]. Ce projet a reçu en mai 2010 le prix de l'innovation pédagogique du forum[17] des enseignants innovants et de l'innovation éducative. Les 200 enfants ont conçu le dossier, réalisé l'enquête, écrit les textes et participé à la création d'un site web du projet[18] sur celui de leur école. Cette démarche pour lutter contre l'exclusion scolaire en France s'accompagne d'un engagement fort pour l'éducation citoyenne à travers un site[19] qui permet à chacun, parent, enfant, enseignant, de partager des fiches pédagogiques, des animations pour enfants, des vidéos de profs dans leur classe. Ce site est un centre de ressources dédié à l'éducation citoyenne auquel Aide et Action apporte régulièrement sa contribution, à travers des articles et des témoignages, notamment dans le cadre de ce projet.

Le projet 100% Junior a été repris dans le supplément "Education" du journal Le Monde du 12 mai 2010, qui a consacré une page entière à ce projet mené par Aide et Action avec l'école Jean Jaurès de Villiers-Le-Bel[20].

Aide et Action s'est investie, à partir de 2010, dans le sport en lançant le défi de réunir une équipe de coureurs sur le Semi-marathon de Paris. Rassemblés autour d'un blog[21], d'un coach sportif bénévole et de nombreuses pages de collecte, ce sont près de 100 sportifs solidaires qui se sont engagés à courir cette année-là[22]. Aide et Action a décidé de se relancer dans l'aventure pour 2011[23].


Les neuf thématiques d'intervention de l'association

  1. Accès et qualité de l’éducation
  2. Petite enfance (ensemble des activités qui favorisent le développement de l’enfant de 0 à 6 ans)
  3. Éducation des filles et des femmes
  4. Éducation inclusive (intégration des enfants ou jeunes adultes exclus du fait d’une condition sociale, économique ou d’un handicap. ex : les enfants travailleurs)
  5. Éducation au développement et à la citoyenneté mondiale (éducation aux droits humains, à l’environnement, à la paix, etc.)
  6. Éducation à la vie (alphabétisation, formation professionnelle, entrepreneuriat)
  7. Éducation à la santé (sensibilisation et prévention - VIH / Sida, nutrition, hygiène, etc.)
  8. Migration (accompagnement des populations migrantes)
  9. Urgence et post-urgence (éducation à la prévention des risques, réponse à l’urgence et reconstruction durable)

Notes et références

  1. Décret du 1er août 2002 portant reconnaissance d'une association comme établissement d'utilité publique, JORF no 179 du 2 août 2002, p. 13160, texte no 2, NOR INTA0200187D, sur Légifrance.
  2. Youphil - Tente ans d'actions humanitaires
  3. [1]France 24 - En attendant le soleil, Paris-Plages métamorphose les bords de Seine
  4. [2]20 Minutes Suisse - Des étudiants s'engagent
  5. « A la poursuite d'une association de bienfaiteurs », Le Canard enchaîné, 16 juin 2010, p. 4.
  6. Mensuel Capital, décembre 2010. Le salaire de la Directrice d'Aide et Action, 7100 €, est mis en comparaison avec celui du Directeur de Médecins sans Frontières de 4500 €, alors que MSF est 4 fois plus importante qu'Aide et Action
  7. Lemonde.fr, des salariés de l'association Aide et Action mettent en cause l'association, 25 novembre 2010
  8. Article dans cahiers pédagogiques.com
  9. reportage RFI
  10. sensibilisation
  11. Youphil - Tribune de Nesmy Manigat - "La 'guerre des toits' aura-t-elle lieu? - 12 avril 2010 Haïti: la "guerre des toits" aura-t-elle lieu? | YOUPHIL
  12. Haïti: Etat d'Urgence ou Urgence d'Etat - LeMonde.frLe Monde.fr - tribune de Nesmy Manigat - "Haïti: Etat d'Urgence ou Urgence d'Etat" - 9 novembre 2010
  13. Haïti, l'école de la survie - En Kiosque - Lefigaro.fr/madame, l'univers féminin du Figaro.Madame Figaro - "Haïti, l'école de la survie - 13 novembre 2010
  14. blog Nap Vanse
  15. Article dans Senego.com
  16. 100% Junior
  17. Forum
  18. site web du projet
  19. Citoyen de demain - Centre de ressources dédié à l'éducation citoyenne Accueil | Citoyen de demain
  20. Le Monde de l'Education du 12 mai 2010: "Une ONG s'installe dans l'école d'une cité" - Luc Cédelle
  21. www.jemebougepourleducation.org Defi Semi-marathon »
  22. Magazine Ultrafondus - 9 février 2010 - "Aide et Action au Semi-marathon de Paris" Aide et Action au semi-marathon de Paris
  23. Athlète Attitude - 23 septembre 2010 - "Un défi sportif pour l’éducation : le Challenge du Semi Marathon 2011" Un défi sportif pour l’éducation : le Challenge du Semi Marathon 2011, article publié sur Athlete-Attitude.com.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aide et Action de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aide Et Action — Logo de l organisation Aide et Action est une ONG de solidarité internationale d origine française. Depuis 1981, elle œuvre particulièrement dans le domaine de l éducation, qu elle considère comme un levier du développement (son slogan est ainsi …   Wikipédia en Français

  • Aide et action — Logo de l organisation Aide et Action est une ONG de solidarité internationale d origine française. Depuis 1981, elle œuvre particulièrement dans le domaine de l éducation, qu elle considère comme un levier du développement (son slogan est ainsi …   Wikipédia en Français

  • Fonds D'aide Et De Soutien Pour L'intégration Et La Lutte Contre Les Discriminations — Le Fonds d Action et de Soutien pour l Intégration et la Lutte contre les Discriminations (FASILD) est un établissement public issu du Fonds d Action sociale pour les travailleurs musulmans d Algérie en métropole et pour leur famille (FAS), fondé …   Wikipédia en Français

  • Fonds d'Aide et de Soutien pour l'Intégration et la Lutte contre les Discriminations — Le Fonds d Action et de Soutien pour l Intégration et la Lutte contre les Discriminations (FASILD) est un établissement public issu du Fonds d Action sociale pour les travailleurs musulmans d Algérie en métropole et pour leur famille (FAS), fondé …   Wikipédia en Français

  • Fonds d'aide et de soutien pour l'integration et la lutte contre les discriminations — Fonds d aide et de soutien pour l intégration et la lutte contre les discriminations Le Fonds d Action et de Soutien pour l Intégration et la Lutte contre les Discriminations (FASILD) est un établissement public issu du Fonds d Action sociale… …   Wikipédia en Français

  • Fonds d'aide et de soutien pour l'intégration et la lutte contre les discriminations — Le Fonds d Action et de Soutien pour l Intégration et la Lutte contre les Discriminations (FASILD) est un établissement public issu du Fonds d Action sociale pour les travailleurs musulmans d Algérie en métropole et pour leur famille (FAS), fondé …   Wikipédia en Français

  • Soutien, solidarité et action en faveur des émigrants — Soutien, solidarité et actions en faveur des émigrants Soutien, solidarité et actions en faveur des émigrants Contexte général Champs d action soutien aux migrants …   Wikipédia en Français

  • Action contre la faim — Pour les articles homonymes, voir ACF. Action contre la faim Création 1979 …   Wikipédia en Français

  • Aide — Pour consulter l aide de Wikipédia, voir Aide:Sommaire. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot aide désigne l appui, le secours, l assistance (Petit Larousse). Aide peut faire référence… …   Wikipédia en Français

  • Action des chrétiens pour l'abolition de la torture — L’ACAT œuvre depuis sa création en France en 1974 pour le respect des droits de tout homme, qu il soit libre ou prisonnier. Elle milite tout particulièrement pour l abolition de la torture et de la peine de mort partout dans le monde. Association …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”