Aide-de-camp

Aide de camp

Un aide de camp est un officier, généralement dépourvu d’expérience, chargé de suivre un officier plus ancien pour faire exécuter ses ordres. En permanence à ses côtés, il bénéficie de son expérience, et veille à son confort.

C'est également une fonction militaire spéciale au Canada.

Sommaire

Canada

Le Gouverneur général du Canada possède plusieurs aide de camp, des capitaines ou des lieutenants de vaisseau, qui coordonnent l'ensemble de ses activités et déplacements.

Les Lieutenants-gouverneurs ont également des aides de camp, mais souvent, cette fonction est davantage symbolique et honorifique.

Les officiers supérieurs ont également des aides de camp.

Dans tous les cas, les aides de camp portent un cordon jaune identifiant leur fonction. Ceux en service auprès du Gouverneur Général portent son insigne sur les épaulettes. Les aides de camp des lieutenants-gouverneurs portent sur leurs épaulettes les armoiries de la province concernée.

Les aides de camp peuvent ajouter les initiales "ADC" à la fin de leur signature, après les identifications de médailles.

France

De nos jours

Cette fonction se transmet de génération en génération. On trouve le plus connu des Aide de Camp (ADC) sous les ordres de MT.

Histoire

Depuis le XVIe siècle, les états-majors étaient pourvus de jeunes officiers chargés de porter les ordres de conduite (c’est-à-dire dictés en cours de bataille, afin de modifier la direction de départ des unités) par le général en chef.

Guerres de la Révolution française

Le 5 octobre 1790 l’Assemblée constituante institue le corps des aides de camp. La fonction des aides de camp est définie comme suit :

  • Distribuer les différents ordres émanant des généraux,
  • surveiller l'ordonnance des camps,
  • assurer la surveillance des approvisionnements, des logements, etc, en règle générale l'intendance.

En 1790, 136 aides de camp furent nommés, dont les grades allaient de capitaine à colonel et les soldes de 1 800 à 9 000 livres.

Ils sont souvent des cavaliers émérites qui se distinguent, en temps de guerre, par leur fougue et leur rapidité à porter les ordres, malgré les dangers parfois importants (traverser un champ de bataille ou une zone ennemie), et en temps de paix, par leurs uniformes chatoyants. Quelques généraux ou maréchaux célèbres ont débuté comme aides de camp : Murat, Junot, Marmont. Bien que la fonction soit dangereuse, elle n’a jamais manqué de volontaires.


Jean Tulard, Jean-François Fayard et Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de la Révolution française. 1789-1799, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1987,1998 [détail de l’édition]

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Aide de camp ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aide-de-camp de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aide De Camp — Un aide de camp est un officier, généralement dépourvu d’expérience, chargé de suivre un officier plus ancien pour faire exécuter ses ordres. En permanence à ses côtés, il bénéficie de son expérience, et veille à son confort. C est également une… …   Wikipédia en Français

  • Aide-de-camp — A French Aide de camp (right) assisting a General of Division (centre), during the Napoleonic wars. An aide de camp (French for camp assistant) is a personal assistant, secretary, or adjutant to a person of high rank, usually a senior military… …   Wikipedia

  • Aide de camp — Un aide de camp est un officier, chargé de suivre un officier plus ancien pour faire exécuter ses ordres. En permanence à ses côtés, il bénéficie de son expérience, et veille à son confort. C est également une fonction militaire spéciale au… …   Wikipédia en Français

  • Aide-de-camp — Ein Aide de camp mit Lise Thibault (2007), damals Vizegouverneurin von Québec Als Aide de camp (ADC, frz. Aussprache [ɛddəkɑ̃], engl. Aussprache [ˌeɪddəˈkɑːŋ]; Mehrzahl Aides de camp, frz. Aussprache [ɛddəkɑ̃], engl. Aussprache [ˌeɪdzdəˈkɑːŋ])… …   Deutsch Wikipedia

  • Aide de camp — Ein Aide de camp mit Lise Thibault, damals Generalgouverneurin von Québec Als Aide de camp (ADC, frz. Aussprache [ɛddəkɑ̃], engl. Aussprache [ˌeɪddəˈkɑːŋ]; Mehrzahl Aides de camp, frz. Aussprache [ɛddəkɑ̃], engl. Aussprache [ˌeɪdzdəˈkɑːŋ])… …   Deutsch Wikipedia

  • aide-de-camp — noun (plural aides de camp) Etymology: French aide de camp, literally, camp assistant Date: 1670 a military aide; also a civilian aide usually to an executive …   New Collegiate Dictionary

  • Aide-de-camp to the Emperor of Japan — In Japan, the nihongo|aide de camp to the Emperor|侍従武官|jiju bukan is a special military official whose primary duties are to report military affairs to the Emperor and act as a close attendant (chamberlain). From 1896 through to 1945, a small… …   Wikipedia

  • Aide-de-Camp General — One of the several categories of aides de camp to the Monarch in the United Kingdom is styled Aide de Camp General. These are honorary appointments for senior British Army generals, first made in 1910. There were originally four, but the number… …   Wikipedia

  • Personal Aide-de-Camp — A Personal Aide de Camp to The Queen (or to The King, when appropriate) is a member of the British Royal Family with military rank who has been appointed one of the Sovereign s honorary military attendants. Those currently holding such… …   Wikipedia

  • Aid-de-camp — n.; pl. {Aids de camp}. . [F. aide de camp (literally) camp assistant.] (Mil.) An officer selected by a general to carry orders, also to assist or represent him in correspondence and in directing movements. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”