Aid akli

Aid Akli

Aid Akli (né en 1950 en Kabylie, Algérie) était un officier dans l'armée algérienne.

Issu d'une famille vouée à la patrie, en comptant un bon nombre d'anciens combattants et d'officiers dans l'armée. Il est né dans un petit village sous le mont de Djurdjura en Kabylie, à Taghzout. Aid Akli, obtient le baccalauréat en 1969, et c'est sous l'ordre du président algérien Houari Boumediène que Aid Akli obtient une bourse d'études à l'étranger en Russie [réf. nécessaire]. Engagé dans les services de sécurité algérienne, en 1969, il a parcouru la France, la Belgique, la Russie.

En 1989, il refait surface en Algérie, en tant que médecin militaire. Pendant la guerre du golfe en Irak , il a été envoyé à la tête d'un groupe de médecins militaires algériens pour aider le peuple irakien. En 1991, en plein crise politique, il occupa provisoirement le poste de directeur général de l'école de médecine militaire d'Alger à Ain Naadja, avant sa promotion en grade de lieutenant-colonel et apres deux tentatives d'assassinats, qui ont échoué, l'une à Setif, l'autre à Bouira. En mai 1994, et après plusieurs jours de poursuite et de travail de surveillance, lors de son retour dans sa maison en banlieue algéroise, un groupe d'individus lui tend une embuscade en plein jour, et ce à quelques mètres d'un commissariat de police ; il se fit assassiner de 19 balles à Baraki, un samedi après-midi. Le même après-midi, trois autres officiers supérieurs faisant partie de la même promotion que lui, sont assassinés, à Blida, Biskra et Setif. Un samedi noir pour toute la region de Taghzout, qui vient de se faire enlever l'un de ses fils. Le lundi, le chahid fut accompagné à sa dernière demeure. Dix ans après son assassinat, un émir de la région de Bouira affirma qu'un groupe armé, sous la direction des responsables régionaux du GIA, était l'auteur de cet assassinat. Des milliers de dizaines de personnes ainsi que tout un adieu officiel l'a suivi jusqu'à sa dernière demeure, laissant derrière lui deux filles et deux garçons.


Aid akli repose à Boukssil dans son village natal à Taghzout.

Notes


  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
Ce document provient de « Aid Akli ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aid akli de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aid Akli — (né en 1950 en Kabylie, (Algérie française à l époque) mort en mai 1994), était un officier dans l armée algérienne. Aid Akli né dans une famille vouée à la patrie, en comptant un bon nombre d anciens combattants et d officiers dans l armée. Il… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités assassinées — Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de gouvernement 1.1 Antiquité 1.2… …   Wikipédia en Français

  • DELAİL-İ AKLİYE — Aklı ile bulunan deliller. Akla âid deliller …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Kabylie — 36° 36′ N 5° 00′ E / 36.6, 5 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”