Aiberdeen

Aberdeen

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aberdeen (homonymie).
Aberdeen

Dot4gb.svg
Gb4dot.svg
Données générales
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Écosse Écosse
Comté Aberdeenshire
Coordonnées 57° 09′ 00″ Nord
       2° 07′ 23″ Ouest
/ 57.149956, -2.123146
Statut ville (1996)
Population 202 370 hab. (2005)
Superficie 186 km2
Densité 1 140 hab./km2
Altitude
Indicatif téléphonique 01224
Site web aberdeencity.gov.uk
Politique 2005-2009
Maire (Mayor) Tom Rich
Partis au pouvoir Parti national écossais & Démocrates libéraux

Aberdeen (Obar Dheathain en gaélique écossais et Aiberdeen en scots), troisième ville d'Écosse, située dans le nord-est de la Grande-Bretagne, est la capitale européenne du pétrole offshore. Depuis 1891, Aberdeen possède officiellement le statut de cité. Il s'agit d'une des villes les plus riches du Royaume-Uni[1]. Elle possède plusieurs surnoms :"the Granite City" (la ville de granit), "the Grey City" (la ville grise) et " the Silver City with the Golden Sands " (la ville argentée aux sables d'or). Ces surnoms sont tirés du granit utilisés pour construire les bâtiments de la vile ainsi que du sable de ses côtes. Depuis la découverte de pétrole dans la mer du Nord durant les années 70, on la surnomme aussi parfois "the Oil Capital of Europe"(la capitale pétrolière de l'Europe) ou "the Energy Capital of Europe" (la capitale de l'Énergie européenne).


Sommaire

Toponymie

Le nom Aberdeen est issu du picte et signifie littéralement « Estuaire de la Don »[2].

Dans les documents anciens, Aberdeen est appelée, au XIIe siècle, Aberdon ; le nom désigne alors l'ancienne ville située au nord de l'estuaire de la Don. Plus tard, la ville fut appelée Aberdoen (1178) puis Aberden (1214)[2].

Géographie

Architecture

Le centre-ville, Aberdeen City, comporte des monuments datant des époques victorienne et médiévale. La ville accueille une des plus anciennes universités du monde avec la Sorbonne et Saint Andrews. La médecine et la théologie y furent enseignées très tôt.

Environnement et architecture

L'université et la cathédrale Saint-Machar se trouvent au nord de la vieille ville, près des rives d'une ancienne rivière à saumon, le Don. L'embouchure de cette rivière reste un endroit de balade agréable malgré l'activité industrielle dont une usine à papier, utilisant la riche source de bois des Highlands, surtout à Inverurie. Aberdeen a également accueilli une industrie de la laine maintenant défunte. Le parc de Seaton, avec le vieux pont de pierre en forme d'ogive, le Brig'o'Don, est le symbole de la réserve naturelle locale où se retrouvent oiseaux (martin-pêcheurs, hérons) et mammifères marins (phoques, loutres).

Au sud de la ville, la rivière Dee sert d'habitat pour les loutres. Mais grâce à son port, la Dee est plus connue pour ses dauphins et baleines qui la visitent assez fréquemment. De nombreux volontaires y enregistrent les apparitions afin de faire protéger la côte est. Le port est le lieu de départ pour les ferries qui vont aux îles Shetland et Orcades, seul moyen de transport pour les véhicules et les provisions dans cet endroit reculé de l'Écosse.

Entre les deux rivières, se trouve une plage assez longue qui représente à peu près 45 minutes de marche, où les surfeurs s'y donnent à cœur joie en hiver. La mer est assez froide et le temps souvent gris. Peu de gens se baignent en été, mais le front de mer est riche en attractions : patinoire, piscine, centre sportif, centre de jeux, cinémas, restaurants, boîtes de nuit, bowling et fish and chips.

Démographie

En 1396, la population avoisinait les 3000. En 1801, elle s'élevait à 26 992, en 1901, 153 303 et en 1941, 182 467.

En 2001, le recensement du Royaume-Uni estime la population administrée par le conseil municipal de la ville à 212 125 personnes mais la population vivant dans la ville même est de 184788 âmes.

La dernière estimation officielle de la population publiée par le General Register for Scotland remontant à 2005 est de 202 370 habitants.

Les données propres à la localité d'Aberdeen du recensement de 2001 montre que l'âge moyen masculin est de 35 ans et que l'âge moyen féminin est de 38 ans, un âge moyen inférieur au reste de l'Écosse. La population était alors constituée à 49% d'hommes et à 51% de femmes.

Le recensement démontre qu'il y a peu de jeunes gens à Aberdeen avec un taux de jeunes en dessous de 16 ans de 16,4% de la population totale , à comparer à la moyenne nationale de 19,2%.

Ethniquement, 15.7 % de la population n'était pas originaire d'Écosse, davantage que la moyenne nationale de 12.9 %. 8.4 % de celle-ci était née en Angleterre. 3% des habitants d'Aberdeen étaient issus d'une minorité ethnique, dont 0.7% du sous-continent indien et 0.6% d'Asie. En comparaison, le taux de population écossaise non blanche est de 2. Cependant, ce taux est inférieur aux taux que l'on rencontre dans les trois autres grandes villes écossaises, Glasgow, Edinburgh, et Dundee.La partie de la ville la plus multiculturelle est George Street, qui compte de nombreux restaurants et supermarchés ethniques.

97,013 habitations individuelles sont dénombrées dans la ville parmi lesquelles 61% était possédé par un particulier, 9% louées dans le secteur privé et 23% louées dans le secteur public. Le cadre d'habitation le plus populaire sont les appartements qui représente 49% des résidences suivis par les maisons jumelées qui représente 22% de celles-ci.

Le revenu moyen d'un ménage dans la ville est de £16,813 (La moyenne nationale est de £20,292 en 2005) ce qui classe 18% des ménages de la ville en dessous du seuil de pauvreté (défini comme 60% du revenu moyen). Inversement, un code postal à Aberdeen a le second nombre de millionnaires le plus élevé de tous les codes postaux du Royaume-Uni.


Les Aberdoniens parlent le doric, un patois proche de la langue immortalisée par Robert Burns vers 1789.

Commerce, transports et industrie

Aberdeen est aussi un des plus importants ports du Royaume-Uni sur la Mer du Nord. La ville s'est développée à partir de deux bourgs situés chacun à l'embouchure de deux rivières : le Don et la Dee.

L'ancien petit village de pêcheurs à l'embouchure de la Dee existe toujours et s'appelle Footdee. Il abrite des maisons basses conçues pour se protéger du vent et des tempêtes. Un reste de village similaire est situé près du Brig'o'Don.

La ville a un aéroport international dans la cité industrielle de Dyce où sont installées la plupart des compagnies pétrolières, comme BP. Dans le quartier d'Altens se trouvent d'autres entreprises, comme la Shell. Pour essayer de développer la ville, une banlieue proche, Westhill, accueille également des entreprises, telle Technip (anciennement Coflexip Stena).

À l'intérieur de la ville, près des bâtiments de Marathon Oil, il y a les restes d'une des plus grandes carrières de granit à ciel ouvert d'Europe. C'est un grand trou rempli d'eau qui servait jadis à extraire les pierres de construction.

L'arrière-pays, et plus particulièrement la vallée de la Dee comporte des bâtiments en granit rouge ou rose. Cults, une banlieue d'Aberdeen, est un endroit assez chic où l'on trouve encore des maisons victoriennes.

Culture

Sites touristiques

Les nombreux châteaux des Grampians font de l'arrière-pays d'Aberdeen une région touristique intéressante.

Retranché sur son éperon rocheux face à la mer du Nord, le château de Dunnottar, construit au XIVe siècle se trouve à quelques kilomètres au sud d'Aberdeen. Il n'est plus habité que par les oiseaux de mer. Le château d'Aberdeen a quant à lui été totalement détruit lors des guerres d'indépendance écossaises.

Les jeux de Braemar

Tous les ans, dans le parc de Hazelhead, il y a des Highland Games dont le plus connu a lieu dans l'arrière-pays à Braemar, où la reine se rend traditionnellement.

Ville de granit, gris majoritairement, d'où la blague « grey city » (jeu de mot sur « granit city »).

Jumelage

La ville d'Aberdeen est jumelée avec :

Commons-logo.svg

Personnalités natives d'Aberdeen

  • George Dalgarno en 1626, linguiste.
  • Archibald Fraser en 1869, entrepreneur forestier, Fraser Papers Inc Edmundston Nouveau-Brunswick Canada

Galerie photos

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Références

  1. http://www.wealth-bulletin.com/home/content/1050297125
  2. a  et b Mackay, George (2000) Scottish Place Names Geddes & Grosset p. 5 article Aberdeen


  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « Aberdeen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aiberdeen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aberdeen — City redirects here. For other uses see Aberdeen (disambiguation) and Aberdeen City (disambiguation). Coordinates: 57°09′09″N 2°06′36″W / 57.1526°N 2.1100°W …   Wikipedia

  • Абердин — У этого термина существуют и другие значения, см. Абердин (значения). Данные в этой статье приведены по состоянию на 1970 е годы. Вы можете помочь, обновив ин …   Википедия

  • Names of European cities in different languages: A — v · d · …   Wikipedia

  • Aberdeenshire (historic) — County of Aberdeen Aberdeenshire within Scotland in 1890 Geography Status County (until 1975) …   Wikipedia

  • Old Aberdeen — Coordinates: 57°09′53″N 2°06′09″W / 57.1648°N 2.1024°W / 57.1648; 2.1024 …   Wikipedia

  • The Bonnie Lass o' Fyvie — (Roud # 545) is a Scottish folk song about a thwarted romance between a soldier and a girl. Like many folk songs, the authorship is unattributed, there is no strict version of the lyrics, and it is often referred to by its opening line There once …   Wikipedia

  • Aberdeen — Aberdeen …   Deutsch Wikipedia

  • Aberdeen — Pour les articles homonymes, voir Aberdeen (homonymie). Aberdeen …   Wikipédia en Français

  • City of Aberdeen — Aberdeen Pour les articles homonymes, voir Aberdeen (homonymie). Aberdeen …   Wikipédia en Français

  • Doric — Pour le paquebot britannique, voir SS Doric (1923). Le doric est un dialecte de la langue scots parlé sur la côte nord est de l Écosse. Il diffère de celui de la « ceinture centrale » parlé notamment à Édimbourg et Glasgow. Le doric… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”