Ahtzic Silis
Ahtzic silis.jpg

Ahtzic Silis est un artiste, plasticien et designer franco-salvadorien, dont les techniques (fer forgé, céramique, photographie, …) lient la sculpture, le graphisme et l’architecture d'intérieur.

Sommaire

L'œuvre

Né au Salvador le 20 novembre 1972, il a connu la guerre civile qui a miné son pays puis la paix fragile qui a suivi.

Dans l’Art, il a trouvé le moyen de se découvrir tout en s’engageant dans une lutte : celle de l’Art en tant que mode de vie. Pour Ahtzic, être artiste est un combat risqué qu’il faut savoir assumer. « Se sentir artiste ne suffit pas, il faut être prêt à souffrir, savoir reconnaître ses peurs et ses limites, savoir se soumettre aux anxiétés, aux passions, et obsessions quotidiennes. Et même lorsqu’on arrive à transformer tous ces sentiments en une œuvre d’Art, on est loin d’être considéré comme un artiste ; au contraire, c’est là où commence l’aventure… » Ainsi, c’est dans un petit pays, ravagé par la violence et l’absence, qu’Ahtzic a grandi, un Salvador qui laisse très peu de place aux jeunes artistes en devenir. Il a regretté alors le manque d’initiative collective des artistes salvadoriens… puis il décide de voyager, d’aller à la rencontre d’autres populations, d’autres techniques. Il visite l’Amérique Centrale, le Mexique, la Turquie et enfin la France, où il vit depuis quelques années.

Ahtzic est installé à Lyon depuis 2001. « La France, en tant que nouvelle étape de mon parcours, m'a permis d'évoluer dans mon travail, même si l'Europe ne considère que l'art contemporain, dont la conception répond à des paramètres strictement intellectuels. Pourtant malgré sa beauté et son originalité, la signification de mes pièces ne peut être ni perçue ni reconnue car la culture maya et ses références ont été réduites à des aspects historiques figés. D’où la difficulté que j'ai à trouver des espaces d'exposition pour des œuvres qui s'éloignent des standards et des modèles français. Fortement élitiste, l’art contemporain s’impose comme la tendance par excellence, destinée à une minorité, minorité qui décide en même temps du destin de la culture dans ce pays. Il est impressionnant de voir que même l’Art a été institutionnalisé pour pouvoir être maîtrisé ».

Créer lui permet de chercher des réponses à ses questions. A chacun de faire sa propre lecture dans les volutes du fer forgé, dans les glyphes mayas dont il s’inspire. « Mon travail comme sculpteur essaye de fabriquer une ré-interprétation moderne de toute la passion contenue dans les mythes du livre sacré du Popol Vuh. C’est la magie de cette culture, à la fois légendaire et merveilleuse qui permet à mes mains de créer. Cette ré-interprétation qui prolonge la vision de cette culture répond à la nécessité de tisser des liens, retrouver les chaînons manquants entre ce qu'ils furent et ce que nous sommes ou ce que nous prétendons être, des liens qui permettent aux cultures latino-américaines de se refléter dans un héritage commun, qui offre la possibilité de forcer un potentiel et une énergie que seule l'Amérique Latine est capable de développer.

A cette recherche artistique, s'ajoute un désir intérieur de changer le monde, le désir que l'art puisse être un outil qui nous permette de trouver des solutions aux problèmes sociaux qui caractérisent notre monde, en nous transformant en protagonistes d'un changement qui nous " autorise " à transgresser les frontières internes qu'on a créées et ainsi inventer, produire et maintenir des richesses culturelles solides et surtout représentatives. »

« Par rapport à d'autres techniques et à d'autres matériels, les Mayas n'ont pas développé l'univers du métal et le fait de le travailler, fait de moi un nouveau maillon qui assure la continuité. Sans cette continuité on ne peut pas parler de changement. En transposant les motifs de cette mythologie, dans un matériau inédit - le fer – je leur apporte une dimension nouvelle grâce au jeu des lignes et des transparences, j'ai ainsi pu inventer mon propre vocabulaire graphique, qui me permet de créer aussi bien des objets utilitaires que des sculptures. »

Formation

1992 - 1995 : Université Dr. José Matias Delgado, École d'Arts Appliqués, San Salvador, El Salvador

Expositions collectives

  • Septembre 2010, Septembre de la Photographie 9PH, Lyon, France
  • Mai 2010, Festival de la diversité culturelle, UNESCO, Paris, France
  • Juillet 2008, 4e Biennale d'art contemporain, Marcigny, France
  • Juin 2008, Expo Los Rompehechizos, Galerie Ahtzic Silis, Lyon, France
  • Avril-octobre 2008, Biennale des Lions, Lyon-Québec
  • Octobre 2007, Chapelle de la Trinité, Lyon, France
  • Décembre 2006, Musée des Amériques de l'Organisation des États Américains, Washington DC
  • Décembre 2006, galerie Artscenik, Lyon
  • Juillet 2006, Musée David J. Guzmán, San Salvador, El Salvador
  • Juin 2006, Salon International d'Art Numérique, Centro Cultural Pablo de la Torriente Brau, Cuba
  • Avril-septembre 2006, Biennale des lions, Lyon-Turin
  • Mars 2006, 22e édition des Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain de Villeurbanne
  • Décembre 2005, La Casa Alegre, El Salvador
  • Novembre 2005, Fondation Clic, art digitale, El Salvador
  • Juin 2005, Maison de l'Amérique Latine, Paris
  • Juin 2005, Festival Premiers Feux, Pont-Sainte-Marie, France
  • Janvier 2005, "El Salvador OGGI", Institut Italo-Latinoamericain, Rome, Italie
  • Octobre 2004, Salon des artistes français, Parc Floral de Paris
  • Septembre 2004, "Corazones" de Guillermo Araujo, Alliance Française, El Salvador
  • Septembre 2004, Salon Maison et Objet, Paris.
  • Juin-Septembre 2004, Biennale des lions, Hommage au monde, Lyon
  • Septembre 2003 / Mars 2003, CourtCircuit, Espace des Blancs-Manteaux, Paris
  • Décembre 2002, Mairie du 8e, Journées de la Maison de l'Amérique Latine en Rhône-Alpes
  • Janvier 2002, Salon Who's Next / Espace Jeunes Créateurs, Paris
  • Juin 2001, 4émes Rencontres de Sculpture d'Art Contemporain, œuvres monumentales, Fontainebleau
  • Novembre 1999, participation au Festival Free Jazz Village. Animation d'ateliers d'Arts Plastiques, San Salvador, El Salvador

Expositions personnelles

  • Mars 2011, Fundación Dulce María Loynaz, Semaine de la Francophonie, La Havane, Cuba
  • Février 2009, Flores y Espinas, Pangea Marseille, France
  • Janvier 2009, De-ux, Silis/Desroches, Galerie Ahtzic Silis, Lyon, France
  • Juillet 2007, La Casa Alegre, El Salvador
  • Octobre 2004 - Janvier 2005, Hôpital St. Joseph-St. Luc, Lyon
  • Novembre 2002, Ethicomundo, Paris
  • Septembre 2002, Médiathèque de Vaise, Lyon
  • Août 1997, VI Festival d'hiver de la ville de Perquin, El Salvador
  • Mai 1997, Galerie "El Arbol de Dios", San Salvador, El Salvador

Prix et concours

  • Juillet 2006, prix du concours Rompiendo Fronteras, Latin American Cultural Space, Washington DC
  • Janvier 2005, prix " El Salvador OGGI " Accademia Internazionale "CITTA DE ROMMA", Italie
  • Décembre 2002, lauréat du concours "Asi veo El Salvador", organisé par le ministère des affaires extérieures salvadorien

Bibliographie

  • Lyon-Québec Passion, Emma Productions, La Biennale des Lions 2008
  • Lyon-Torino Passion, Emma Productions, La Biennale des Lions 2006
  • Lyon ou le rêve des lions, Emma Productions, La Biennale des Lions 2004
  • Latitud 0°, Latinoamérica en Europa, novembre 2004, Paris
  • Journal des 22èmes Reflets du cinéma iberique et latino-américain, numéro Off, mars 2006, Villeurbanne, France

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahtzic Silis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian Nabais — est un auteur français né en 1962 à Helsinki en Finlande. Autoportrait Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”