Ahriman

Angra Mainyu (nom Avestique), ou Ahriman (en moyen-persan) est l'esprit démoniaque opposé au dieu Ahura Mazda dans le Zoroastrisme. Son nom signifie « la pensée angoissée » ou « la mauvaise pensée » [1].

Initialement Ahura Mazdâ, en tant que Dieu suprême, crée deux esprits qui s'opposeront, Spenta Mainyu (l'esprit du Bien, l'esprit saint) et Angra Mainyu (l'esprit du Mal). Ultérieurement, Spenta Mainyu sera remplacé par Ahura Mazdâ (ou Ohrmazd en pehlevi) en tant qu'adversaire d'Ahriman. Par la suite encore, les mages zervanistes réintroduiront un Dieu suprême, Zervan, le Temps-sans-bornes. Il est dit d'Ahriman, qu'il est le responsable de la création matérielle, qu'il est le père de l'illusion et de l'erreur, du mensonge cosmique, l'esprit trompeur, l'esprit des Ténèbres, du Mal et de la mort[1].

Sommaire

Ahriman dans l'ésotérisme

Dans l'anthroposophie de Rudolf Steiner, Ahriman est l'une des deux entités, avec Lucifer, qui s'opposent à l'évolution de l'humanité, mais qui la rendent aussi possible. Steiner identifie Ahriman à Satan, lequel est bien distinct de Lucifer. Il est l'être qui fait de l'homme un être terrestre assujetti à la matière, alors que Lucifer et les forces lucifériennes tendent à l'en détacher. Ahriman agirait tout spécialement depuis et dans le corps éthérique. Il conférerait aux humains une intelligence froide et abstraite dénuée de sentiments, il les rendrait prosaïques et philistins, et amoraux. Steiner le considère aussi comme l'esprit du mensonge, de l'erreur, et de la corruption. Il s'incarnerait au début du 3e millénaire en Occident[2],[3].

Ahriman dans la littérature

D'après Viatcheslav Ivanov le roman dostoïevskien met en scène très précisément l'action d'« Ahriman » : il est celui qui pervertit la volonté humaine, en lui faisant croire qu'il n'est pas nécessaire de naître « d'en haut »[4].

Ahriman dans les œuvres modernes

Dans l'univers des jeux de la serie Kohan (en) (à savoir: Kohan: Immortal Sovereigns; Kohan: Ahriman's Gift (en) et Kohan II: Kings of War (en)), Ahriman est la Divinité des forces de l'ombre que le joueur combat tout au long de la campagne.

Dans l'univers fictif de Warhammer 40,000, Ahriman est le Maître-Archiviste des Thousand Sons.

Dans l'univers du jeu Shin Megami Tensei : Lucifer's Call, Ahriman est le dieu du néant et du vide crée par Hikawa et qui donne son enérgie au Kagutsuchi.

Dans l'univers du jeu The Elder Scrolls, le Deadra Namira est un quasi-anagramme de Ahriman.

Dans l'univers du jeu Final Fantasy 3, l'un des gardiens des cristaux des ténèbres se nomme Ahriman. Il garde le Cristal du Vent.

Dans l'univers du jeu Final Fantasy 11, le dernier boss de Dynamis-Beaucedine se nomme Angra Mainyu et Arhiman est le nom d'une famille de monstres se ressemblant, et dont Angra Mainyu est le plus puissant.

Dans l'univers de jeu de Donjons et dragons, il est le nom originel d'Asmodée, sous sa forme de serpent créateur (au côté de "Jazirian") qui, dépourvu d'ailes, est tombé au plus profonds de la neuvième strate des enfers ("Baator") et en est devenu le seigneur, ainsi que le suzerain de tout le plan[5].

Dans l'univers de jeu du Monde des ténèbres, les Lasombras ont un pouvoir d'Obténébration nommé « Bras d'Ahriman ».

Dans le roman A.N.G.E. d'Anne Robillard,Ahriman est le bras droit de l'Antéchrist, qui est le maître de l'Alliance

Dans le jeu Prince of Persia: Prodigy sorti sur Playstation 3, Xbox 360 et PC, Ahriman est l'entité maléfique à combattre.

Dans le groupe de Black Metal "Dark Funeral", "Lord Ahriman" est le guitariste principale Lord Ahriman (en)

Le groupe de power métal, Angra (groupe).

La transition de la 5e à la 6e saison de Highlander est basée sur le retour d'Ahriman, qui veut établir son royaume sur terre, et dont Duncan McLeod est l'ennemi qui doit le détruire.

Dans l'univers de Fate Stay Night, Angra Mainyu est devenu le contenu du Saint Graal, par la contamination d'une invocation vengeresse informe lors de la 3ème guerre. Désigné comme étant "Tout le mal du monde", les incarnations d'Angra Mainyu se verront attribuer d'office la classe Avenger.

Dans l'univers médiéval-fantastique de La Moïra par Henri Loevenbruck, Ahriman et Saïman sont les deux "forces" mystérieuses de la Nature et du Monde, un peu comme "la Force" dans StarWars et son côté obscur ...

Références

  1. a et b Paul Breuil, Zarathoustra et la transfiguration du monde, Éditions Payot, Paris, 1978
  2. Rudolf Steiner, La science de l'occulte, 1910, Éditions Triades, Paris
  3. Rudolf Steiner, Lucifer et Ahriman, Éditions Anthroposophiques Romandes
  4. Viatcheslav Ivanov Dostoïevski, Tragédie, Mythe, Religion, 1932
  5. Pramas, Chris. Guide to Hell (TSR, 1999)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahriman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahriman — Ahriman, in der von Zoroaster gestifteten Nationalreligion des alten Iran der Name des bösen Prinzips. A. ist die in den spätern persischen Religionsbüchern auftretende Namensform; die griechischen Schriftsteller kannten den bösen Geist ihrer… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ahriman —   [mittelpersisch für awest. angra mainyu »Arger Geist«], von Zarathustra geprägte Benennung des Widersachers, vom Propheten sonst meist »Aka Mainyu« (Böser Geist) genannt, der von Ahura Masda aus dem Himmel gestürzte Zwillingsbruder des… …   Universal-Lexikon

  • Ahriman — [ä′ri mən] n. [MPers Ahrīman, prob. < Avestan aṅra mainyu, the evil (lit., hostile) spirit] Zoroastrianism the spirit of evil: see ORMAZD …   English World dictionary

  • Ahriman — Ah ri*man, n. [Per.] The Evil Principle or Being of the ancient Persians; the Prince of Darkness as opposer to Ormuzd, the King of Light. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ahrĭman — Ahrĭman, das böse Princip in der Religion Zoroasters, nächst Ormuzd (dem guten Princip) aus Zeruane Akerene hervorgegangen, gefallen vom Guten u. mit seinen Geistern (Dews) im 3. u. 4. Weltalter in stetem Kampfe gegen Ormuzd begriffen, seine… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ahriman — Ahrĭman (im Zend Anra Mainju, d.i. der vernichtende Geist), in der Lehre des Zoroaster Personifikation des Bösen, Urquell alles Übels, Oberhaupt der Dews, der bösen Geister, Gegner des Ormuzd …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ahriman — Ahriman, das böse Wesen in der Religion der Perser, der Gegner des guten, Ormuzd, dem er mit seinen dienenden Geistern, den Dews, feindselig entgegenwirkt; er schuf alle schädlichen Pflanzen und Thiere und verführte auch die Menschen zum Abfalle… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ahriman — divinité mazdéenne, principe du Mal. Il s oppose à Ahura Mazdâ …   Encyclopédie Universelle

  • Ahriman — Ȁhriman m DEFINICIJA pov. rel. u Zaratustre i u mazdaizmu načelo zla i duh tame, usp. Zaratustra, zoroastrizam …   Hrvatski jezični portal

  • Ahriman — Angra Mainyu ist ein avestischer Begriff, der in der zoroastrischen Theologie die Zerstörung bzw. das Zerstörerische repräsentiert. In den mittelpersischen Texten der zoroastrischen Tradition erscheint der Name als Ahriman. Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”