Ahnenerbe
Emblème de l'Ahnenerbe.

L'Ahnenerbe, traduit par « Héritage Ancestral » (ou plus exactement Ahnenerbe Forschungs und Lehrgemeinschaft, c’est-à-dire « Société pour la Recherche et Enseignement sur l'Héritage Ancestral »), était un institut de recherches nazi, créé par le Reichsführer-SS Heinrich Himmler, Herman Wirth et Walther Darré le 1er juillet 1935. Intégré aux SS en janvier 1939, l'Ahnenerbe avait son siège dans le château de Wewelsburg en Westphalie. L'institut était consacré à la recherche archéologique et en anthropologie raciale, ainsi qu'à l'histoire culturelle de la « race aryenne ». Son but était de prouver la validité des théories nazies sur la supériorité raciale des « Aryens ».

Sommaire

Fondation et instituts

Bruno Beger en train d'effectuer des études d'anthropométrie à Lachen, au Sikkim peu avant l'expédition de 1938 du SS Ernst Schäfer.

L'Ahnenerbe[1], Studiengesellschaft für Geistesurgeschichte « (Héritage des ancêtres, société pour l'étude des idées premières »), est créée par Heinrich Himmler le 1er juillet 1935. Sa présidence est d'abord confiée à un préhistorien renommé, Herman Wirth, puis, après le désaveu public infligé à celui-ci par Adolf Hitler, au doyen de l'université de Munich, Walther Wüst, spécialiste de littérature et de religions de l'Inde, le 1er février 1937. L'organisation, au service des idées mystiques, terme employé par les universités du régime Hitlérien, d'Himmler, comptait 137 savants et 82 techniciens (libraires, secrétaires, etc.)[1]. Wolfram Sievers, qui fut condamné à mort lors du procès des médecins de 1947, était nommé secrétaire général de l'Ahnenerbe par Himmler.

L'Ahnenerbe mit en place un grand nombre d'instituts de recherche (en). Outre l'archéologie, de nombreux instituts concernant la culture « indo-germanique » (c'est-à-dire « aryenne ») étaient créés, dans le domaine linguistique, religieux, juridique, musicologique, etc. Des départements de biologie, de génétique des plantes, d'entomologie, de physique nucléaire ou de médecine traditionnelle étaient aussi créés. Un département de météorologie, dirigé par l'Obersturmführer-SS Hans Robert Scultetus (en) fut aussi institué, à l'initiative d'Himmler, convaincu que la théorie de la glaciation éternelle d'Hans Hörbiger pourrait permettre des prévisions météorologiques à long terme.

Missions spécifiques

Les premières recherches de l'institut sont menées sous la houlette de Wirth en 1936, dans le Bohusland, région du Sud-Ouest de la Suède particulièrement riche en art pariétal et en art rupestre. Parmi plus de 5 000 symboles gravés à l'époque de l'âge du bronze, les pétroglyphes, Wirth est persuadé d'avoir découvert les vestiges de la première écriture au monde, créée selon lui par une antique civilisation nordique. Il fait remonter cette civilisation à près de deux millions d'années et la situe en Atlantide, continent disparu s'étendant de l'Islande aux Açores (selon la légende). Plus de vingt tonnes de plâtres sont utilisées pour réaliser des moulages des gravures.

Toujours en 1936, l'Ahnenerbe monte une petite expédition en Carélie, région de la Finlande, afin d'étudier et d'enregistrer les chants et incantations des sorciers locaux. Pour Himmler, ces incantations ont une base historique et il espère que leur analyse permettra de recréer le marteau de Thor, qui est d'après lui la plus puissante des armes conçues par les anciennes peuplades nordiques[réf. nécessaire].

L'Ahnenerbe a organisé plusieurs expéditions archéologiques, en Allemagne, mais aussi dans divers pays : France (où l'abbé Henri Breuil permet à Assien Bohmers de visiter, entre autres sites, la Grotte des Trois-Frères, tandis que la tapisserie de Bayeux suscite aussi la curiosité des nazis), Italie, Roumanie, Bulgarie, Pologne, Ukraine, Islande, Afghanistan et Tibet. Cette dernière expédition, dirigée par le SS Ernst Schäfer en 1938, était, aux yeux de l'Ahnenerbe, destinée à prouver que le plateau tibétain était le berceau de la « race aryenne. » D'autres expéditions furent lancées en Antarctique, dans la région dite de la Nouvelle-Souabe, ou encore sur le front de l'Est, où l'Untersturmführer-SS Heinz Brücher fut chargé en juin 1943 de transférer la collection de semences de Nikolaï Vavilov de Russie à l'Institut SS des plantes, situé à Graz.

À la demande de Himmler en 1942, l'Ahnenerbe a procédé à des expérimentations médicales dans des camps de concentration sur des prisonniers, notamment à Dachau et à Natzweiler-Struthof. Condamné pour crimes contre l'humanité, Wolfram Sievers, le dernier directeur de l'Ahnenerbe, fut pendu en 1948, après le procès des médecins à Nuremberg.

De futurs archéologues renommés, tels que Herbert Jankuhn, Peter Paulsen ou Edward Tratz, travaillèrent à l'Ahnenerbe, qui s'était taillé un rôle central dans la recherche archéologique sous le Troisième Reich[1].

Notes et références

  1. a, b et c Heather Pringle, Opération Ahnenerbe. Comment Himmler mit la pseudo-science au service de la solution finale, Presse de la Cité, Paris, 2007. Voir Recension sur About.com, par Krist Hirst

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahnenerbe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahnenerbe — Emblem The Ahnenerbe was a Nazi German think tank that promoted itself as a study society for Intellectual Ancient History. Founded on July 1, 1935, by Heinrich Himmler, Herman Wirth, and Richard Walther Darré, the Ahnenerbe s goal was to… …   Wikipedia

  • Ahnenerbe — Emblema de la Ahnenerbe. La Studiengesellschaft für Geistesurgeschichte‚ Deutsches Ahnenerbe e.V.,[1] (traducido del alemán como Sociedad para la Investigación y Enseñanza sobre la Herencia Ancestral Alemana ), conocida como Ahnenerbe o también,… …   Wikipedia Español

  • Ahnenerbe — Emblem des „Ahnenerbes” Die Forschungsgemeinschaft Deutsches Ahnenerbe e. V. war eine pseudowissenschaftliche „Forschungseinrichtung” der Nationalsozialisten, deren primäre Aufgabe darin bestand, den Abstammungsmythos und die vermeintliche… …   Deutsch Wikipedia

  • Ahnenerbe — La Ahnenerbe es el nombre conocido de la Ahnenerbe Forschungs und Lehrgemeinschaft, una organización nazi creada para realizar investigaciones y estudios de antropología sobre la raza aria. Creada como fundación en 1935 por Heinrich Himmler,… …   Enciclopedia Universal

  • Ahnenerbe — …   Википедия

  • AHNENERBE ET LEBENSBORN — AHNENERBE & LEBENSBOR Deux organismes SS demeurent mystérieux: l’Ahnenerbe (Héritage des ancêtres) et le Lebensborn (Source de vie). Le but de l’Ahnenerbe, fondé en 1933 et rattaché à la SS en 1936, n’a apparemment rien de mystérieux: «Rechercher …   Encyclopédie Universelle

  • Ahnenerbe e. V. — Ahnenerbe e. V.,   im Rahmen der SS von H. Himmler 1935 errichtete Institution zur Begründung nationalsozialistischer Rasse und Vorgeschichtsvorstellungen. Im Rahmen dieser Institution wurden zahlreiche Versuche an Menschen vorgenommen (v. a. an… …   Universal-Lexikon

  • Ahnenerbe der SS — Emblem des „Ahnenerbes” Die Forschungsgemeinschaft Deutsches Ahnenerbe e. V. war eine pseudowissenschaftliche „Forschungseinrichtung” der Nationalsozialisten, deren primäre Aufgabe darin bestand, den Abstammungsmythos und die vermeintliche… …   Deutsch Wikipedia

  • Forschungsgemeinschaft Deutsches Ahnenerbe — Emblem des „Ahnenerbes” Die Forschungsgemeinschaft Deutsches Ahnenerbe e. V. war eine Forschungseinrichtung der SS, deren primäre Aufgabe darin bestand, den Abstammungsmythos und die vermeintliche Überlegenheit der sogenannten arischen Rasse …   Deutsch Wikipedia

  • Deutsches Ahnenerbe — Emblem des „Ahnenerbes” Die Forschungsgemeinschaft Deutsches Ahnenerbe e. V. war eine pseudowissenschaftliche „Forschungseinrichtung” der Nationalsozialisten, deren primäre Aufgabe darin bestand, den Abstammungsmythos und die vermeintliche… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”