Ahmed Taoufik El Madani
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ahmed Madani.
Portrait d'Ahmed Taoufik El Madani vers la fin des années 1970

Ahmed Taoufik El Madani (أحمد توفيق المدني), né le 1er novembre 1898[1] à Tunis et décédé le 18 octobre 1983 à Alger, est un historien et homme politique algérien. Il s'est impliqué dans la vie politique en Tunisie puis en Algérie.

Sommaire

Biographie

Jeunesse tunisienne

Né en Tunisie, ses deux parents sont issus de familles algériennes émigrées à la suite du soulèvement manqué de 1871[2]. Après des études à la Zitouna de 1913 à 1915[3], il figure parmi les fondateurs du parti nationaliste du Destour[4] ; celui-ci compte d'autres personnalités d'origine algérienne comme son président Abdelaziz Thâalbi[2]. El Madani s'illustre notamment en pénétrant clandestinement au sein de la caserne de la kasbah de Tunis afin d'y rencontrer Thâalbi[4].

Figure du mouvement national

Exilé en Algérie en 1925, il participe à la création de l'Association des oulémas musulmans algériens, sous la présidence de l'imam Albelhamid Ben Badis, dont il rédige les statuts[2]. Devenu rédacteur politique de la revue Al Shihab en 1931 et rédacteur en chef d'Al Basa’ir, il est nommé secrétaire permanent du Front algérien pour la défense et le respect de la liberté en 1952[3] et participe à la fondation du FLN.

En 1956, il part avec son ami Cheikh Abbas au Caire où ils participent à la création du GPRA sous la présidence de Ferhat Abbas. El Madani se voit désigné patron du bureau des affaires arabes du FLN au Caire (1956-1958)[2]. Devenu ministre des Affaires culturelles dans le premier GPRA puis, après l'indépendance en 1962, ministre des Habous sous la présidence d'Ahmed Ben Bella[2], il est nommé ambassadeur algérien en Irak, Turquie et Iran.

Historien

Historien et membre de l'Académie de langue arabe du Caire, il publie divers ouvrages sur le Maghreb : Histoire de l'Afrique du Nord, ou Carthage en quatre siècles, Le Livre de l'Algérie, Les Musulmans en Sicile et dans le sud de l'Italie, La Géographie de l'Algérie et Ibn Khaldoun et l'Algérie[2]. Il rédige également ses mémoires et une pièce de théâtre, Hannibal (1950) destinée à renforcer le sentiment national tunisien.

Selon l'historien Ali Merad, « il fut l'un des personnages qui contribueront le plus activement à l'élaboration du nationalisme au cours de l’entre-deux-guerres »[2].

Publications

  • Une vie de combat. Souvenirs. Première partie en Tunisie. 1905-1925, éd. Entreprise nationale du livre, Alger, 1988 (seconde édition)

Références

  1. Selon son fils Mohamed Islam, sa naissance officielle a été déclarée au 16 juin 1899 en raison de l'absence d'état civil en Tunisie.
  2. a, b, c, d, e, f et g (fr) Nadir Iddir, « Né un premier novembre », El Watan, 29 octobre 2009
  3. a et b (fr) Ahmad Tawfiq Al-Madani (Encyclopédie Universalis)
  4. a et b (fr) Histoire du Destour

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmed Taoufik El Madani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahmed Taleb Ibrahimi — né le 5 janvier 1932 à Sétif, est un homme politique algérien, intellectuel, écrivain. Il est le fils de Mohamed Bachir El Ibrahimi, et chef du parti Wafa non agréé et ex candidat aux présidentielles de 1999. Sommaire 1 Parcours politique 2… …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Madani —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Ahmed Madani ; un footballeur saoudien ; Ahmed Madani, auteur dramatique et metteur en scène. Ahmed Taoufik El Madani, homme politique algérien. Catégorie  …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement de Ahmed Ben Bella (2) — Gouvernement Ben Bella II Le Gouvernement Ben Bella II du 18 septembre 1963 au 2 décembre 1964[1] est le premier gouvernement nommé après l élection présidentielle qui consacre Ahmed Ben Bella premier Président de la République de l Algérie… …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement de Ahmed Ben Bella (1) — Gouvernement Ben Bella I Sommaire 1 Gouvernement Ben Bella I, du 27 septembre 1962 au 18 septembre 1963 [1] 2 Présidence du Conseil 2.1 Ministres 3 …   Wikipédia en Français

  • Projet:Tunisie/Index — Accueil   Portail   Suivi …   Wikipédia en Français

  • Salah Farhat — Portrait de Salah Farhat Salah Farhat (المنصف ذويب), né le 26 juillet 1894 à La Manouba et décédé le 18 mars 1979 au Kram, est un homme politique tunisien. Il est l un des fondateurs du Destour, créé en 1920, après avoir milité dans le mouvement… …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles concernant la Tunisie — Projet:Tunisie/Index Accueil   Café des Délices   Évaluation   …   Wikipédia en Français

  • Destour — Parti libéral constitutionnel (Destour) الحزب الحر الدستوري Données clés Président Abdelaziz Thâalbi (1921 1944) Fondation 4 juin 1920 Disparition début des années 1960 Données clés Idéologie nationalisme …   Wikipédia en Français

  • Association des oulémas musulmans algériens — L Association des oulémas musulmans algériens est toujours existante et très importante dans la vie politique et religieuse de l Algérie. Sur le plan religieux, ils s inspiraient surtout de Mohammed Abdou et de son disciple Rachid Rida, qui… …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement provisoire de la République algérienne — Le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) est le bras politique du Front de libération nationale (FLN) durant la guerre d Algérie. Le GPRA a négocié les accords de paix (accords d Évian) avec la France en 1962. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”