Ahmed Rami (Militaire)

Ahmed Rami (1946)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ahmed Rami.

Ahmed Rami (en arabe أحمد رامى) est un ancien militaire marocain puis écrivain suédois. Rami est né 19 décembre 1946 à Tafraout dans l'Anti-Atlas, au sud-ouest du Maroc.

Sommaire

Biographie

Militaire, il participe à une tentative de coup d'État contre le roi du Maroc Hassan II le 10 juillet 1971 mais change de camp lors du coup d'État et devient un proche du général Mohamed Oufkir[1]. Il se fait déjà remarquer pour son « antisémitisme viscéral »[2]. Suite à la tentative de coup d'État d'Oufkir contre Hassan II, Rami s'enfuit en Suède et y obtient l'asile politique en 1973. Il est condamné à mort au Maroc pour son rôle dans le coup d'État.

En Suède, il commence une activité d'animateur radio en mettant en place la station Radio Islam en 1987. Initialement la station a pour vocation de s'adresser à la communauté musulmane en Suède mais Rami est rapidement critiqué pour des programmes antisémites. Il est condamné pour incitation à la haine raciale à 6 mois de prison en 1990.

Il reprend ensuite ses activités et en 1996, créé le site Internet Radio Islam. Il héberge aussi divers sites néo-nazis, d'extrême-droite ou antisémite sur ses serveurs[3].

Pour Valérie Igounet, « les soubassements rhétoriques d'Ahmed Rami, nouvel héros de cette contestation, intègrent des thèses islamistes ultra-radicales imprégnées d'antisionisme et d'antisémitisme[4]

Œuvres

  • Vad är Israel? ("Qu'est-ce qu'Israël?") (1988) ISBN 9197109401
  • Ett liv för frihet ("Une vie pour la liberté") (1989), autobiographie ISBN 919710941X
  • Israels makt i Sverige ("Le pouvoir d'Israël en Suède") (1989) ISBN 9197109428
  • Judisk häxprocess i Sverige ("Chasse juive aux sorcières en Suède") (1990) ISBN 9197109444
  • Tabubelagda tankar ("Pensées tabou") (2005) ISBN 9197596612
  • Qui gouverne le Maroc? (autobiographie)

Notes

  1. Stephen Smith, Oufkir, un destin marocain, Calmann Lévy, 1999, p. 297.
  2. Stephen Smith, Oufkir, un destin marocain, Calmann Lévy, 1999, p. 317.
  3. « Les Amis de Faurisson. Ahmed Rami », PHDN, 2000.
  4. Valérie Igounet, Histoire du négationnisme en France, Seuil, 1999, p. 581.

Liens externes

Ce document provient de « Ahmed Rami (1946) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmed Rami (Militaire) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahmed RAMI — (1946) Pour les articles homonymes, voir Ahmed Rami. Ahmed Rami (en arabe أحمد رامى) est un ancien militaire marocain puis écrivain suédois. Rami est né 19 décembre 1946 à Tafraout dans l Anti Atlas, au sud ouest du Maroc. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Rami (1946) — Pour les articles homonymes, voir Ahmed Rami. Ahmed Rami (en arabe أحمد رامي) est un ancien militaire marocain puis écrivain suédois. Rami est né le 19 décembre 1946 à Tafraout dans l Anti Atlas, au sud ouest du Maroc. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Rami —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Rami (homonymie). Ahmed Rami (1892 1981) est un poète égyptien. Ahmed Rami (1946 ) est un ancien militaire marocain puis… …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Ajeddou — Si …   Wikipédia en Français

  • Jan Guillou — Pour les articles homonymes, voir Guillou. Jan Guillou en 2005 Jan Oscar Sverre Lucien Henri Guillou, né le 17 janvier 1944 à Söder …   Wikipédia en Français

  • Radio Islam — était un poste de radio émettant en Suède et destiné à la dénonciation du sionisme politique d Israël. Il fut fondé par Ahmed Rami, un officier militaire marocain réfugié en Suède au motif de persécutions pour avoir participé à une tentative de… …   Wikipédia en Français

  • HISTORY bibliography — General ■ Abun Nasr, Jamil M. History of the Maghrib. 2nd rev. ed. Cambridge: Cambridge University Press, 1975. ■ Ajayi, J. F. A, and Michael Crowder. History of West Africa. 2 vols. London: Longman Group, 1971, 1974. ■ Akkache, A. Tacfarinas.… …   Historical dictionary of the berbers (Imazighen)

  • Projet:Tunisie/Index — Accueil   Portail   Suivi …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en Égypte — Les Juifs égyptiens constituent très certainement la plus vieille communauté juive du monde en dehors d Israël. Bien qu il n existe pas de recensement exact, la population juive d Égypte était estimée à moins de cent personnes en 2004[1], alors… …   Wikipédia en Français

  • Tunisian revolution — Wikileaks Revolution redirects here. For the site in general, see WikiLeaks. Tunisian Revolution الثورة التونسية Part of the Arab Spring …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”