Ahmed Ouahby

Ahmed Wahby

Ahmed Wahby, né à Marseille en 1921 et mort à Alger en 1993, de son vrai nom Ahmed Driche Tedjini, - est l'un des fondateurs avec Blaoui Houari du genre musical : El Asri. Un genre nouveau né à Oran dans les années 40 et influencé par les grands Maîtres égyptiens de la musique arabe : Mohamed Abdelwahab et Farid El Atrache. Un genre qui tout en empruntant son style à l'Orient utilise les rythmes et le langage poétique typiquement oranais.

Fils du chanteur Dader qui fut membre du groupe "S'hab El Baroud" ou Banda Zahouaniya et que l'on croisait au café Bendouma dans le quartier de M'dina Jdida, Ahmed Wahby va trouver sa vocation de chanteur à travers le réseau du scoutisme et notamment avec la création en 1937 du groupe de scouts musulmans d'Oran - "En-Najah" - dont il fera partie avec Hamou Boutlélis et Kada Mazouni. Son talent se révélera lors des longues veillées qui se déroulaient dans la forêt de Misserguine au cours desquelles il reprenait le répertoire de Abdelwahab.

Le poète de " l'oranité " profonde .

Auteur de plusieurs de ses chansons, il fera appel à d'autres poètes pour des textes authentiquement oranais. C'est ainsi qu'il sollicitera le poète Abdelkader Khaldi - l'auteur de Bakhta qui eut une grande influence sur la chanson oranaise - ou encore certains maîtres de la poésie populaire comme Mostefa Benbrahim, Cheîkh Saïd ou Cheîkh Benkablia. En 1950, il enregistre chez Pathé-Marconi sa chanson phare sur le thème de l'exil qui le consacre dans la tradition algérienne : Wahran Wahran. Chanson où il évoque son père Dader. L'essentiel de son œuvre se fera dans l'exil puisqu'il vécut à Paris de 1947 à 1957 avant de rejoindre Tunis où il fonde la troupe musicale du FLN. Période où il mène une activité de propagande pour la cause nationale. Résidant à Oran depuis l'indépendance, il ne quittera cette ville qu'à deux reprises : de 1965 à 1967 en séjournant à Paris puis de 1969 à 1971 pour le Maroc. De retour à Oran, il prendra la direction musicale du Théâtre Régional d'Oran.

Poursuivant une œuvre qu'il appellera "l'aventure de la chanson algérienne", Ahmed Wahby est contraint au fil des ans de réduire son activité suite à des problèmes de santé. Il meurt à Alger en 1993.

  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
Ce document provient de « Ahmed Wahby ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmed Ouahby de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”